1. //
  2. //
  3. // Groupe B
  4. // Juventus/Real Madrid (2-2)

Juve-Real, un grand match nul

Avec un joueur en feu dans l'entrejeu de chaque côté, Vidal et Modrić, la Juve et le Real se quittent sur un nul dans une partie qui a tenu toutes ses promesses. Le haut niveau, le vrai.

Modififié
1 19

Juventus Turin - R. Madrid
(2-2)
A. Vidal (41'), F. Llorente (64') pour Juventus Turin , C. Ronaldo (53'), G. Bale (60') pour Real Madrid.


Difficile de tirer des enseignements d'un match de poule. Par exemple, sur la saison 2009/10, le Inter-Barça de l'automne n'avait rien à voir avec la demi-finale du printemps. Mais cette confrontation de prestige entre la Juve et le Real Madrid offre certains enseignements. Car la Juve se dit qu'elle peut tenir tête aux grands d'Europe 90 minutes durant alors que le Real a peut-être trouvé son équipe avec un Carlo Ancelotti bien moins perdu qu'il n'y paraît.

Pogba fait une mauvaise blague à Varane

Avant le match, le technicien italien était présenté comme un homme loin d'être serein. Troisième de son championnat, il n'a pas trouvé encore la formule pour faire tourner son équipe à plein régime. Là, vu qu'il savait avant la rencontre qu'il serait en tête de la poule quoiqu'il arrive à la fin, il s'est dit qu'il y avait de quoi tenter au calme une utilisation optimale des qualités de Bale et Ronaldo. Ça sera donc un 4-3-3 avec Xabi Alonso, Khedira et Modrić très bas, Sergio Ramos de retour au poste d'arrière droit, Isco et Illarramendi sur le banc. En première période, Bale et Ronaldo se procurent chacun une occase. Chacun sur les ailes, et chacun tout seul, éliminant respectivement Caceres et Asamoah en puissance avant de tenter la frappe croisée. Mais ça passe de peu à côté pour le Portugais, alors que Buffon boxe des deux poings la tentative du Gallois.

Mais ça fait trop peu pour dire que ça marche. Surtout que les deux joueurs se baladent un peu perdus sur le pré, cherchant en vain où se positionner pour être le plus efficace. Alors qu'en face, ça tourne plutôt pas mal. Conte, l'élève, a choisi une défense à 4 et quatre milieux axiaux pour cette partie (Pirlo, Marchisio, Vidal et Pogba). Progressivement, la Juve prend le contrôle du match, avec un Vidal qui se jette sur chaque ballon que le Real est susceptible de mal exploiter et un Tévez qui fait un mal fou en se positionnant sur l'aile gauche. Peu avant la pause, il sert Pogba dans la surface, qui la joue à l'expérience, sentant que son pote Varane le marque de près dans son dos. Penalty et 1-0 puisque Vidal transforme en force.

Modrić vient se foutre au niveau de Vidal

Mais au retour des vestiaires, Carlo Ancelotti montre qu'il n'a pas fait sa carrière en faisant le mec sympa qui fait jouer les forts où ils veulent. Dans le vestiaire, il demande à ses trois milieux de jouer plus haut, bien plus haut. Au bout de cinq minutes en seconde période, ça paie. Ronaldo presse, Benzema profite d'une mauvaise passe en retrait pour remettre parfaitement à CR7, qui se fait une joie d'ajuster Buffon et de répondre à ce Juventus Stadium qui le conspue depuis le début. À l'heure de jeu, le Portugais retrouve la forme et combine avec Marcelo avant de servir Gareth Bale, qui permet à son équipe de prendre l'avantage avec son triptyque vitesse – feinte de corps – frappe puissante. Avec le feu au cul vu sa situation comptable, la Juve a une réaction d'orgueil et à peine cinq minutes plus tard, sur un bon service de Caceres, Llorente profite de la mauvaise soirée de Varane pour passer dans son dos et croiser une tête qui fait mouche. La partie se finira avec un sacré niveau technique des deux côtés, Vidal continuant à son niveau de taré alors que Modrić l'a rejoint sans mal en seconde. Mais s'il y en a un qui a gagné plus qu'un autre ce soir, c'est bien Ancelotti, qui a fini la rencontre en faisant tourner pépouze, faisant sortir Xabi Alonso, Bale puis Benzema.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DrAwkward Niveau : CFA2
La mauvais soirée de Varane, elle commence un peu (un peu hein quelques matches seulement) à être récurrente. Il faut qu'il se reprenne le petit.
Grand match mais au final : merci Copenhague !
Un bon match de LDC. Pogba est impressionnant (son centre de l'extérieur méritait vraiment mieux), et la Juve n'a pas été ridicule, peut être un peu maladroite devant. Quant au Real, c'est solide mais franchement, ça fait pas rêver, Bale marque un beau but mais il est encore sur courant alternatif.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
quel tristesse varane. sur le 2eme but il se retourne a deux a l'heure. et pourtant en face llorente, c'est pas rapide non plus.
c'est dommage pour le réal parce que ramos sur son coté, c'est quand meme le niveau supérieur a la concurrence mais si la charnière centrale gère pas sans lui, va falloir redemenager.
belle 1ere mt des turinois mais je ne suis pas enthousiasmé par le duo d'attaquants. ils sont pour l'instant a la peine. heureusement pour les italiens copenhague a battu les turcs donc tout est jouable encore, ils vont passer au raccroc.
Très vrai pour Vidal et Modric, les deux ont été au-dessus au milieu de terrain.
Je maintiens que le péno est sévère, Pogba n'a plus le ballon et le contact plus que léger.
La Juve est bien rentrée dans le match, il le fallait pour eux, le Real a fait une bonne 2e mi-temps, il fallait aussi réagir, trop de jeu en contre en 1ere.
Vivement que Bale ait 90 minutes dans les jambes, cette attaque est très forte et semble bien s'entendre à voir les 3 derniers matches.
Varane pas au top ce soir, il a du mal face aux joueurs physiques comme Llorente ou Drogba, mais bon pour le reste on a encore vu sa qualité, et le talent de Pogba aussi.

L'essentiel est assuré, la qualif pour le Real.
La Juve peut remercier Copenhague et allez, pour le troll, ils peuvent aussi remercier leur ancien coach Ancelotti pour ne pas avoir essayé de les achever. La Juve s'est contentée du 2-2 dans les 1O dernières minutes alors que le Real avait le ballon et aurait bien pu se montrer dangereux. Ils avaient peut-être le match face au Napoli en tête aussi.
Meilleur joueur du match Casillas.

Ancelotti est en train de mettre en place une p.... d'équipe.

Derniers du groupe mais toujours vivants.
Message posté par pompidou
Un bon match de LDC. Pogba est impressionnant (son centre de l'extérieur méritait vraiment mieux), et la Juve n'a pas été ridicule, peut être un peu maladroite devant. Quant au Real, c'est solide mais franchement, ça fait pas rêver, Bale marque un beau but mais il est encore sur courant alternatif.


euhh ... je te rappel que le real venait joué avec 3 victoires en autant de matchs contre la juventus sur-motivé et obligé de gagné , et le real s'en sort avec un trés bon match nul a l’extérieur contre une équipe qui est loin d’être merdique ; quand a bale c'est 3 buts en 3 matchs et 4 passes décisive , il est beau le courant alternatif ...
J'ai pas trouvé Modric et Vidal si énorme que ça... du côté de la Juve Pirlo mais surtout Pogba m'ont paru supérieurs, et au Real Ronaldo monopolisait tous les ballons (demandez a Bale sur le coup-franc).
Mouais cela fait trois ans qu'on nous bassine avec le Juve, et à chaque fois que je les crois capable de se hisser au niveau je suis déçu. Jouer aussi bas avec deux plots devant (Tevez a perdu en vivacité) je comprends pas trop. Comme une équipe presque éliminée n'attendre que la faute de l'adversaire.

Bien sûr en face, c'était le Real avec son trio de plus en plus complémentaire, mais qui derrière reste toujours aussi fragile. Varane étant le parfait symbole. Heureusement que Casillas reste toujours au niveau malgré son intérim.

Cela reste un match de poule, plutôt de bon niveau et agréable à regarder.
doncarnol Niveau : CFA2
putain, ça va faire mal CR7 bale quand il auront fait plus ample connaissance !
Esperons que ça ne prenne pas 20ans comme pour Nicola et José...
Sinon Casillas homme du match tranquillou, il a sortit 3 goal tout fait !
La juve m'a déçu en n'emballant pas le match après leur 2ième but, on aurait dit que ça les qualifiait...Parce qu'il va falloir aller gagner en turquie...
Vidal il est quand même monstrueux !
Moi perso j'ai adoré la réponse du "commandant" aux sifflés perpétuels des tifosi, l'arrogance bien ordonnée commence par soi-même, il s'est fait plaisir, un gros mental ce mec
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
pour le cf vu la façon dont bale a mis un bout de gazon sur le ballon(en regardant ronaldo), j'ai l'impression que c'est un truc qu'ils ont testé a l'entrainement, donc que ronaldo devait le tirer dès le départ.
Note : -2
Message posté par MerenGone
Je maintiens que le péno est sévère, Pogba n'a plus le ballon


Parce que Ramos jouait le ballon au match allé peut-être?

@macdermot: Mise ne place tactique de Conte, ca a marché d'ailleurs, de jouer bas, vu les 2 buts qu'ils mettent.

Beau match de CL en tt cas, Marchisio réveille toi !
Putain mais Modric ! Un niveau au dessus
@doncarno; les résultats de la poule font que la juventus a, ce soir, les cartes en main pour se qualifier; une victoire contre les danois et un nul contre les turcs pourraient suffire pour atteindre l'objectif de la deuxième place qualificative. Quant'à moi, j'en ai marre, année après année, de constater que la supposée solidité défensive des formations italiennes, chère aux commentateurs occasionnels du calcio, est désormais et sans doute, définitivement, à reléguer au passé, et ce, grâce à la politique suicidaire de ne plus former de vrais défenseurs en italie et d'embaucher des "étrangers" médiocres et délaissés, lors du mercato, par les richissimes clubs anglais et espagnols.
Il faut vraiment que la Juve achète des attaquants et surtout des ailiers, car passé le milieu, il n'y a plus personne, il n'y a aucune possibilité de marquer un but, aucun joueur pour prendre la profondeur.
Qu'ils achètent des joueurs à Naples, Menez, n'importe qui !
Message posté par macdermot
Mouais cela fait trois ans qu'on nous bassine avec le Juve, et à chaque fois que je les crois capable de se hisser au niveau je suis déçu. Jouer aussi bas avec deux plots devant (Tevez a perdu en vivacité) je comprends pas trop. Comme une équipe presque éliminée n'attendre que la faute de l'adversaire.

Bien sûr en face, c'était le Real avec son trio de plus en plus complémentaire, mais qui derrière reste toujours aussi fragile. Varane étant le parfait symbole. Heureusement que Casillas reste toujours au niveau malgré son intérim.

Cela reste un match de poule, plutôt de bon niveau et agréable à regarder.


3 ans ? Il y a 2 ans la Juve n'était même pas qualifiée en coupe d'Europe.
Depuis l'arrivée de Conte, elle n'a joué que la saison dernière en Europe.
enfin certains ici commencent a se rendre compte que varane est pas si bon qu'on le laisse entendre...

quand tout le monde s'enflammait sur lui j'avais dis que c'était bien trop peu pr en faire un bon joueur. En défense central il fait illusion lorsque Ramos est à ses cotés. On le voyait bien, Ramos rattrapait souvent les errements et les mauvais placements de Varane. On en a fait un excellent joueur bien trop tot je pense.

Je ne dis pas qu'il est mauvais, il a une bonne relance et un bon physique ( pas trop bourrin et assez affuté) mais manque encore de rigueur tactique. Mais bon c'est bien francais de mettre un joueur en haut de l'affiche pour pas grand chose.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par macdermot
Mouais cela fait trois ans qu'on nous bassine avec le Juve, et à chaque fois que je les crois capable de se hisser au niveau je suis déçu. Jouer aussi bas avec deux plots devant (Tevez a perdu en vivacité) je comprends pas trop. Comme une équipe presque éliminée n'attendre que la faute de l'adversaire.

Bien sûr en face, c'était le Real avec son trio de plus en plus complémentaire, mais qui derrière reste toujours aussi fragile. Varane étant le parfait symbole. Heureusement que Casillas reste toujours au niveau malgré son intérim.

Cela reste un match de poule, plutôt de bon niveau et agréable à regarder.



avoue, tu n'as pas vu le match? ou alors que les dix dernières minutes...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Paris, un point c'est tout
1 19