Justice : Adam Johnson plaide coupable

Modififié
2 17
Adam Johnson a avoué.

Arrêté en mars 2015 car suspecté de relations sexuelles avec des mineures, avant d'être libéré sous caution, Adam Johnson a vu son procès s'ouvrir presque un an plus tard, en ce mercredi 9 février. L'attaquant de Sunderland a plaidé coupable pour activité sexuelle avec une fille de 15 ans selon l'agence Press Association. Pour autant, les charges, qui remontent à des faits survenus entre décembre 2014 et février 2015, sont en partie fausses selon lui. En effet, toujours selon l'agence et plusieurs médias anglais, Johnson a réfuté lors de sa prise de parole au tribunal de Brendford deux autres actes similaires avec d'autres jeunes filles de moins de 16 ans.

Accompagné de sa petite amie, Stacey Flounders, le joueur de 26 ans ne sait pas encore quelle sera sa peine pour cette entrave à la loi. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ou comment niquer sa carrière en niquant.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 4
Wow, sujet tabou, j'adore.

Alors on est bien d'accord que l'abus de mineur et la pédophilie sont des déviances totalement criminelles. Et qu'elles doivent être sévèrement punies.

Mais dans ce cas précis, qui ressemble au cas Zahia, il semblerait que les demoiselles furent consentantes, et particulièrement au fait de l'art de la prostitution.

Ce qui n'excuse en rien les actes reprochés à Johnson, qu'on me comprenne bien.

En revanche, il faudrait que cette putain d'époque se regarde dans un foutu miroir.

Quand je vais chercher ma petite-nièce de 12 ans à l'école, je vois des gamines sapées comme des femmes, maquillées comme des voitures volées, et je me dis : bordel, mais que foutent leur parents ?!

Ma nièce n'est pas comme ça, parce que ses parents y veillent, mais tous les jours à l'école, c'est pression sociale, exclusion, "t'es sapée comme une gamine", ringardisation, rejet...

Ce n'est pas non plus la faute des gamines.

Mais quand l'exemple qu'on te met sous le nez à longueur de temps, c'est la femme-enfant, allumeuse, androgyne (donc pas encore tout à fait sexuée - donc mineure), dans les pubs, sur chaque affiche, dans les magazines, à la télé, au cinoche (hallucinant d'ailleurs le nombre de comédiennes qui passée la 40aine se font défigurer au bistouri parce que "plus assez fraîches"), quand tous les signaux mimétiques que te renvoie la société tendent vers la sursexualisation de la jeunesse...

je me dis que cette époque est salement, monstrueusement schizophrène.

Désolé pour le pavé, ça n'a plus grand chose à voir avec l'article, mais l'incohérence crasse de cette époque me file la nausée.
JuanSchiaffino Niveau : National
@O Alegria Do Povo

jcrois pas que ce soit l'époque... plus l'être humain, tout court.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 17