1. //
  2. // Jupiler League
  3. // 10e journée des play-offs

Jupiler League : Anderlecht dit 33 !

Modififié
1 30
Après 10 journées de play-offs, 30 de championnat, la Jupiler League a enfin trouvé son champion. C'est Anderlecht qui, après avoir bafouillé son football toute la saison, s'est finalement offert son 33e titre de champion de Belgique, le troisième consécutif, cet après-midi en venant à bout de Lokeren (3-1) sur sa pelouse.

Le sacre était promis au Standard de Liège jusqu'il y a encore quelques jours, mais des Bruxellois plus opportunistes que jamais sont venus chiper le titre au bon moment. Grâce au limogeage de John van den Brom le 9 mars dernier, grâce au renouvellement des cadres instaurés par Besnik Hasi - l'adjoint devenu coach à l'orée des play-offs - et grâce à un indéniable facteur chance.

Pour autant, et quoi qu'on en dise dans les travées du Parc Astrid, Anderlecht restera un champion par défaut. Un champion battu à neuf reprises en trente confrontations en phase classique, un champion sans réel fonds de jeu, mais un champion qui reste sur un impressionnant quinze sur quinze en play-offs. C'est tout ce que la direction anderlechtoise retiendra de cette saison dite de transition en juillet dernier.

Rayon mauvaises nouvelles, les supporters mauves retiendront toutefois l'exclusion d'Anthony Vanden Borre et la blessure inquiétante de Silvio Proto, qui a sans doute dit adieu à ses derniers espoirs de Brésil, quittant ses partenaires en milieu de première mi-temps.

Côté liégeois, et malgré une ouverture rapide du score de Carcela, on n'a jamais vraiment cru à un faux pas bruxellois. Pire, après avoir cochonné sa deuxième mi-temps lors de la réception du Racing Genk (1-0), le Standard de Liège aurait même pu laisser filer sa deuxième place sans la maladresse des avants limbourgeois. Au final, cette fin de championnat catastrophique des Rouches aura surtout pénalisé un homme, Michy Batshuayi. Oublié de la sélection de Marc Wilmots pour le Brésil, le jeune buteur liégeois aura aussi vu son titre de meilleur buteur du championnat lui filer sous le nez. La faute aux 22 réalisations de l'attaquant tunisien de Lokeren, Hamdi Harbaoui.

Enfin, le troisième et dernier match était lui dénué d'enjeu, mais à quand même vu les Brugeois de Michel Preud'homme s'imposer devant Zulte Waregem (2-0) grâce à des buts de l'inusable Eidur Guðjohnsen (35 ans) et Nicolas Castillo.

Rideau sur un drôle de championnat. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 7
Quelle surprise... Comme quoi en fait, ça ne sert à rien de te déchirer pendant 30 journées, suffit juste d'être bon pendant 10 matchs pour être champion en Belgique. Bon, Anderlecht va encore se faire désosser l'année prochaine en Champions League.
Le président n'a pas fini de se battre contre la ligue belge de football. Sa démission de la ligue et sa sortie médiatique n'ont même pas motivé ses joueurs.

Anderlecht ne joue que les play-offs, je ne vois pas pourquoi ça changerait l'année prochaine.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 30