Juninho impressionné par Benzema

Modififié
16 9
Le maître des coups francs salue son ancien coéquipier à Lyon.


En huit saisons à l’Olympique lyonnais, Juninho en a côtoyé, des joueurs de talent. Interrogé dans L’Équipe ce dimanche sur le joueur le plus fort avec lequel il a joué, l’ancien international brésilien n'a pas hésité : « Karim Benzema. Bien sûr, il était très jeune. Il est arrivé avec nous à dix-sept ans. Mais il a très vite montré qu’il était le meilleur. La saison du doublé, il a été extraordinaire. Il a un talent immense et il est très complet : pied droit, pied gauche, finition, altruiste, physique, mental… Il a tout. »

Lors de cette fameuse saison du doublé (Coupe-Championnat en 2008), l’actuel attaquant du Real Madrid avait inscrit 26 buts en 54 matchs toutes compétitions confondues. L’international français s’était offert le titre de meilleur buteur du championnat de France avec 20 réalisations.

Un bel hommage de la part d’un grand joueur. MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Elle est sympa la photo de Juninho
Effectivement cette année là il avait été impressionnant.

Et les stats sont fausses puisque rien qu'avec Lyon il avait marqué 31 buts en 52 matchs.

Il était plus insouciant aussi et moins prévisible à l'époque. Sa vitesse d'exécution était impressionnante, il a perdu un peu cette spontanéité.

C'est quand même un grand buteur mais il aurait pu faire mieux.
Message posté par bestclic
Effectivement cette année là il avait été impressionnant.

Et les stats sont fausses puisque rien qu'avec Lyon il avait marqué 31 buts en 52 matchs.

Il était plus insouciant aussi et moins prévisible à l'époque. Sa vitesse d'exécution était impressionnante, il a perdu un peu cette spontanéité.

C'est quand même un grand buteur mais il aurait pu faire mieux.


Cette trajectoire jouissive

https://www.youtube.com/watch?v=w9Wfv0DwM4k
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mourihno félicite Mata
16 9