1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético-Real (1-1, 3 tab 5)

Juanfran, plus Matelassier que jamais

Ses larmes ont déchiré le cœur et arraché les pleurs de tous les supporters Rojiblancos. Tireur malheureux face au Real qui l’a formé, Juanfran a pourtant apporté plus de bonheur que de malheur à l'Atlético qui l’a adopté. À tel point qu’il en est l’un des étendards.

Modififié
1k 19
« Je n’ai tiré que deux penaltys dans ma carrière professionnelle. » Juanfran, dernier tireur décisif face au Bayer Leverkusen, n’en revient toujours pas d’avoir qualifié son Atlético en quarts de finale de la Ligue des champions. Un étonnement qui se lit sur son visage, ébahi par un tel exploit et lessivé par une telle pression, et qu’il explique une fois arrivé en zone mixte du Vicente-Calderón : « Avant de tirer, tu sens tes nerfs et tu as un peu peur, mais c’est bien d’avoir peur, cela fait sortir le meilleur qu’il y a en toi. Je suis toujours quelqu’un de positif et je savais que j’allais marquer. Il faut avoir de l’envie et du cœur dans le football comme dans la vie. » Mi-philosophique, mi-thérapeutique, ce discours repasse en boucle dans la tête du natif de Crevillente depuis ce fatidique samedi 28 mai. Car de positivisme, il n’y en a plus dans ses yeux bouffis par les larmes de son échec, là aussi décisif, face au montant droit de Keylor Navas. Symbole de ce beautiful loser qu’est l’Atlético, il raconte par bien des aspects l’identité prononcée de Mățelassiers qui, même dans la douleur, crient leur amour pour Juanfran.

Des prémices merengues aux préceptes du Cholo


De mémoire de Madridistas, rares sont les générations de leur Fabrica si imposante. Entre les Arbeloa, De la Red, Soldado, Ruben, Mejía et autres Valdo, un jeune de la région d’Alicante, petit fils du joueur de l’Hercules Vicenç Torres, galère à faire son nid. En deux saisons blanches, il ne connaît ainsi que onze maigres apparitions avec une équipe première peuplée par les Galacticos première édition de Florentino Pérez. Avec sa dégaine de serveur d’une cerveceria perdue au milieu de la pampa d’Estrémadure, sa calvitie avancée malgré son jeune âge, Juanfran n’est pas assez clinquant. Et, à l’instar de nombreuses pousses merengues, se retrouve contraint à l’exil. La destination de l’Espanyol Barcelone, club qui fait du recyclage des canteranos et ailiers madrilènes son gagne-pain (Callejón, Lucas zquez…). Car loin du latéral droit complet qu’il est devenu, il effectue toute sa formation et son début de carrière un cran plus haut, au poste d’ailier : « J’ai dû faire un master de défense en trois mois avec l’arrivée de Simeone » , plaisante-t-il au País. Un rôle offensif qui plaît à Osasuna, club qui s’attache ses services à l’été 2006.


À Pampelune, il découvre un employeur qui, plus dans le combat, plus dans l’humilité, sied à son pied. Rapidement indéboulonnable du onze des Gorritxoak, il y apprend le goût du sacrifice et l’esprit de rébellion. Des qualités qui plaisent à l’Atlético de Madrid. Si bien qu’en janvier 2011, deux jours après l’avoir recruté contre un peu plus de 4 millions d’euros, les Colchoneros l’alignent d’emblée en quarts de finale de Copa del Rey face à son club formateur. Ce même Real Madrid, il l’a d’ailleurs mis à terre quelques mois plus tôt, lors de la dernière journée de Liga, en offrant d’un but le maintien à Osasuna - « Grâce à toi, nous aurons du travail la saison prochaine » , diront certains employés de Navarre en guise de remerciement. La schizophrénie de l’Atlético, Juanfran la côtoie un an durant, jusqu’à l’arrivée en décembre de la même année de Diego Simeone, « l’entraîneur qui a changé [sa] vie » . En l’espace de quelques semaines, le Cholo fait de cet ailier de formation un formidable latéral droit, capable de défendre sur n’importe quel vis-à-vis et insatiable contre-attaquant, pendant de son homologue gaucher Filipe Luís.

Adelardo : « Qu’il arrête de me vouvoyer »


De toutes les batailles avec l’Atlético de Madrid, Juanfran connaît une progression parallèle à celle de son nouveau club de cœur. Une expression loin d’être usurpée, en atteste son implication dans l’association des vétérans rojiblancos, comme son rôle prépondérant dans la nouvelle stabilité de l’institution des bords du Manzanares. Ainsi que le résume Vicente del Bosque, qui fait de lui un international avec la Roja en mai 2012, « Juanfran a gagné tout ce qu’il arrive grâce à ses seuls mérites » . Son sens du sacrifice, de l’honneur et du passé fait de lui le chouchou des anciens du club, à l’image d’Adelardo Rodríguez, joueur le plus capé de l’histoire rojiblanca, qui le bénit dans El Pais : « Juan est de la trempe des Rivilla, Calleja, Aguilera (mythiques Colchoneros, ndlr), qui ont tous été de bons ailiers avant d’être d’extraordinaires latéraux. C’est un joueur à l’ancienne, qui pourrait très bien s’asseoir avec nous pour jouer au mus (un poker version basque, ndlr). Il n’y a qu’une chose qu’il doit arrêter, c’est de me vouvoyer. » Un gage de respect de la part d’un mythe de l’Atlético qui, malgré un penalty raté, ne lui en tiendra jamais rigueur.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Personne ne reprend le fait de match sur le Péno de Griezmann ? ; qui devait être retiré car Ramos et Pepe (encore eux) étaient rentrés dans la surface avant que AG tire.
 //  13:06  //  Supporter de Marseille
J'adore ce joueur, vraiment. Le mec ne fait jamais de vagues, s'est installé de manière impressionnante à un poste qui n'est pas naturellement le sien et est devenu parmi les plus réguliers en Europe à son poste.
Sa capacité offensive qui vient de son poste de formation est également très intéressante, ses centres sont souvent très justes et sa complémentarité avec Griezmann est vraiment top.
En plus, d'après les échos qu'on en a, c'est une personne vraiment sympa dans et en dehors du vestiaire rojiblanco.
Ses ventes de maillot explosent, témoignage et reconnaissance du peuple rojiblanco envers cet excellent joueur !

Il représente parfaitement, pour moi, l'Atletico du Cholo, du talent (on l'oublie trop souvent..), de l'intelligence tactique, garra, du coffre et un gros cœur.

J'espère que pour eux, cette 2eme défaite en finale, qui plus est contre le voisin honni madrilène, sera vite digéré pour les voir à nouveau lutter sur tous les tableaux.
Frenchies Niveau : CFA
Note : -4
Message posté par RNjr
Personne ne reprend le fait de match sur le Péno de Griezmann ? ; qui devait être retiré car Ramos et Pepe (encore eux) étaient rentrés dans la surface avant que AG tire.


Non attend, l'arbitrage était que dans un sens
point barre.

n'est pas "Royal Madrid" qui veut.
Message posté par RNjr
Personne ne reprend le fait de match sur le Péno de Griezmann ? ; qui devait être retiré car Ramos et Pepe (encore eux) étaient rentrés dans la surface avant que AG tire.


En suivant cette règle 80% des penaltys en Europe devraient être re-tirés.
 //  13:56  //  Supporter de Marseille
@macdermot

Ca va être intéressant de voir ce que va donner la reprise pour les Colchoneros en tout cas. Je ne sais pas trop quels sont les mouvements à prévoir mais déjà l'arrivée de Gaitan et l'émergence présumée de Correa peuvent faire vraiment progresser l'Atléti. A voir sur le long terme, mais le onze de départ l'an prochain pourrait s'approcher de ça:
Oblak,Juanfran,Godin,Savic,Filipe Luis,Gabi,Saul,Koke,Gaitan,Griezmann,Correa. Soit probablement la meilleure équipe de l'Atléti sur le papier depuis un sacré paquet d'années.
 //  14:06  //  Amoureux de Bordeaux
Message posté par macdermot
Ses ventes de maillot explosent, témoignage et reconnaissance du peuple rojiblanco envers cet excellent joueur !

Il représente parfaitement, pour moi, l'Atletico du Cholo, du talent (on l'oublie trop souvent..), de l'intelligence tactique, garra, du coffre et un gros cœur.

J'espère que pour eux, cette 2eme défaite en finale, qui plus est contre le voisin honni madrilène, sera vite digéré pour les voir à nouveau lutter sur tous les tableaux.


Je ne sais pas qui oublie que cet équipe et ces joueurs ont du talent. Au contraire, je vois tout le monde rappeler sans cesse que bien qu'ils n'aient pas de noms clinquants et vendeurs, beaucoup de leurs joueurs sont très talentueux.

Donc non, on ne l'oublie pas souvent.
Message posté par MetekoO
@macdermot

Ca va être intéressant de voir ce que va donner la reprise pour les Colchoneros en tout cas. Je ne sais pas trop quels sont les mouvements à prévoir mais déjà l'arrivée de Gaitan et l'émergence présumée de Correa peuvent faire vraiment progresser l'Atléti. A voir sur le long terme, mais le onze de départ l'an prochain pourrait s'approcher de ça:
Oblak,Juanfran,Godin,Savic,Filipe Luis,Gabi,Saul,Koke,Gaitan,Griezmann,Correa. Soit probablement la meilleure équipe de l'Atléti sur le papier depuis un sacré paquet d'années.


Effectivement très belle équipe, très offensive ! Le plus dur est de rafraîchir le groupe avec de vraies plus values, des recrues qui doivent aussi digérer la préparation physique très exigeante du Cholo. Gaitan a le talent et la maturité pour je pense s'imposer rapidement dans le 11. Plus des Hernandez prometteur, l'expérience des Tiago et Augusto, Torres, Carrasco qui va encore progresser.

Quid d'Oliver ? Il m'avait bien plu lors de son passage à Porto.
 //  14:28  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Message posté par RNjr
Personne ne reprend le fait de match sur le Péno de Griezmann ? ; qui devait être retiré car Ramos et Pepe (encore eux) étaient rentrés dans la surface avant que AG tire.


On a tout dit sur l'avalanche de chance, d'arbitrage favorable et de maladresses atléticoienne pour expliquer comment un Real Madrid si faible a pu gagner cette CL.
Maintenant, c'est fait, c'est fait, on va pas revenir dessus 150 ans.
Message posté par MetekoO
@macdermot

Ca va être intéressant de voir ce que va donner la reprise pour les Colchoneros en tout cas. Je ne sais pas trop quels sont les mouvements à prévoir mais déjà l'arrivée de Gaitan et l'émergence présumée de Correa peuvent faire vraiment progresser l'Atléti. A voir sur le long terme, mais le onze de départ l'an prochain pourrait s'approcher de ça:
Oblak,Juanfran,Godin,Savic,Filipe Luis,Gabi,Saul,Koke,Gaitan,Griezmann,Correa. Soit probablement la meilleure équipe de l'Atléti sur le papier depuis un sacré paquet d'années.


Perso, je mettrai plutôt Gimenez à la place de Savic
 //  15:33  //  Supporter de Marseille
@MacDermot

Oliver risque de se casser. Il n'a pas vraiment sa place sur une aile (manque de vitesse et de percussion sur le côté) et le Cholo ne se sert jamais d'un vrai n°10 dans son jeu.
S'il le fait jouer à un poste, ça pourrait être dans un rôle de relayeur légèrement plus haut par rapport à Gabi. Mais il est encore un peu vert et léger niveau pressing pour s'imposer. Entre Augusto, Koke, Saul, Tiago, Kranevitter, Tomas, les places sont très chères...Je pense vraiment qu'il va partir, ce qui est dommage parce qu'en soi c'est un gamin pétri de talent !

@Yanitsh
Oui, moi aussi, mais je pense que Gimenez va se barrer. Je pense qu'en termes de jeune défenseur central à jouer sur le Vieux Continent, on n'en trouve pas trois comme lui. Il vient de fêter ses 21 ans, comptabilise deux saisons au haut niveau à l'Atléti, est titulaire en sélection depuis ses 18 berges...Bref, je ne serais pas étonné (et c'était dans les tuyaux il y a peu) de voir le Barca, le Real ou un autre grand club débarouler avec un gros chèque.
Message posté par MetekoO
@macdermot

Ca va être intéressant de voir ce que va donner la reprise pour les Colchoneros en tout cas. Je ne sais pas trop quels sont les mouvements à prévoir mais déjà l'arrivée de Gaitan et l'émergence présumée de Correa peuvent faire vraiment progresser l'Atléti. A voir sur le long terme, mais le onze de départ l'an prochain pourrait s'approcher de ça:
Oblak,Juanfran,Godin,Savic,Filipe Luis,Gabi,Saul,Koke,Gaitan,Griezmann,Correa. Soit probablement la meilleure équipe de l'Atléti sur le papier depuis un sacré paquet d'années.


@Metekoo
Dans ton équipe tu n'es pas entrain d'oublier YFC ? Qui est bien meilleur que Correa à mes yeux.
 //  16:08  //  Supporter de Marseille
@Romsidid

Disons qu'il faudra bien une pointe, et YFC est plus un ailier pour moi. Je pense que Gaitan est aujourd'hui au-dessus de Ferreira Carrasco qui devra gagner ses galons.
Koke et Saul récupérant les places de relayeurs infatigables aux côtés de Gabi, Gaita et Griezmann sur les ailes, et Correa en pointe.

Disons que Correa a montré cette année une certaine capacité d'adaptation. Avec une prépa complète l'an prochain il pourrait faire des étincelles. En sachant qu'il y a encore des attaquants en prêt (Baptistao) ou sur le banc (Vietto) ou sur le point d'arriver (Rafa Santos Borré).
LapinCrétin Niveau : CFA
Message posté par macdermot
Effectivement très belle équipe, très offensive ! Le plus dur est de rafraîchir le groupe avec de vraies plus values, des recrues qui doivent aussi digérer la préparation physique très exigeante du Cholo. Gaitan a le talent et la maturité pour je pense s'imposer rapidement dans le 11. Plus des Hernandez prometteur, l'expérience des Tiago et Augusto, Torres, Carrasco qui va encore progresser.

Quid d'Oliver ? Il m'avait bien plu lors de son passage à Porto.


Quand Oliver rentre, on sent qu'il est bon mais le système est pas du tout adapté à son jeu.

Il est pas assez rigoureux/travailleur pour le système actuel. Ca serait pas mal de repartir en prêt car il a vraiment du potentiel... Genre à Villarreal qui vient de perdre Suarez.
KillerCroc Niveau : CFA
Message posté par MetekoO
J'adore ce joueur, vraiment. Le mec ne fait jamais de vagues, s'est installé de manière impressionnante à un poste qui n'est pas naturellement le sien et est devenu parmi les plus réguliers en Europe à son poste.
Sa capacité offensive qui vient de son poste de formation est également très intéressante, ses centres sont souvent très justes et sa complémentarité avec Griezmann est vraiment top.
En plus, d'après les échos qu'on en a, c'est une personne vraiment sympa dans et en dehors du vestiaire rojiblanco.


On ne présente plus nôtre amour mutuel pour ce joueur, le meilleur DD d'Europe pour moi!
 //  20:55  //  Fidèle de Lyon
C'était une magnifique séance de penalty! J'ai rarement vu des penaltys aussi bien tiré!
Un article sur Juanfran ?

L'homme qui se fait massacré par Sissoko avec l'équipe de France ?

Je crois qu'une des phrases que j'ai le plus entendu ces dernières années c'est :"et encore une perte de balle de Juanfran".

Girouuuuud, der ausgleich :

https://www.youtube.com/watch?v=NEk4-7G5vgw
Quentin Dupouy Niveau : District
Un bon joueur, un bon coeur. Le genre de joueur que le Parc d'avant aurait apprécié.
Doug Wilson Niveau : DHR
Message posté par bofbof2004
Un article sur Juanfran ?

L'homme qui se fait massacré par Sissoko avec l'équipe de France ?

Je crois qu'une des phrases que j'ai le plus entendu ces dernières années c'est :"et encore une perte de balle de Juanfran".

Girouuuuud, der ausgleich :

https://www.youtube.com/watch?v=NEk4-7G5vgw


De mémoire Sissoko jouait milieu droit, donc face à Alba.

Sinon sur cette rencontre, Matuidi, Benzema et surtout LLoris ont fait un putin de match.
Avec en prime la rentrée monstrueuse de Moussa justement.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 19