Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 36 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan année 2015

Juande Ramos : « La Liga, c’est un football élitiste »

Betis, Málaga, FC Séville, Real Madrid, Juande Ramos a arpenté les bancs de Liga. Il fait le bilan de l’année 2015 marquée par les départs de Xavi et Casillas, le triplé du Barça et les couacs du Real.

Modififié
L’année a été marquée par les adieux de joueurs mythiques que sont Xavi et Casillas…
L’Espagne a perdu deux immenses joueurs. Des hommes importants pour le football espagnol en général. Xavi a décidé de continuer sa carrière au Qatar, avec un défi sportif moins important. Casillas s’est, lui, éloigné de toute la pression qu’il subissait à Madrid.

D’ailleurs, l’un d’eux a eu un superbe hommage, l’autre a littéralement été viré…
Les deux institutions sont différentes. Et forcément, les deux clubs gèrent différemment les départs de leurs idoles. Xavi a eu un hommage incroyable. Le Barça était conscient qu’il méritait un tel hommage, qu’une grande partie du club s’en allait. Alors que le traitement que les dirigeants du Real Madrid ont réservé à Casillas est honteux. Il méritait bien mieux que ça. Je ne sais pas quelles étaient les circonstances du moment, mais ils ont fait une grande erreur. Peut-être qu’avec le temps qui passe, ils s’en rendront compte, et Casillas aura l’hommage qu’il mérite. Mais c’est impossible d’expliquer le comportement de la direction du club.

Vidéo

Ces dernières années, on a vu une Liga à deux ou trois équipes. Jusqu’à quand cela va durer ?
Là, les budgets des trois géants entrent en jeu. C’est le nerf de la guerre. Les droits télévisés devraient être mieux répartis par exemple. Du coup, les autres équipes ne peuvent pas entrer dans la compétition avec le Real, le Barça et l’Atlético de Madrid. C’est un football élitiste. Il y a plusieurs championnats : un de trois équipes qui se disputent le titre, un autre de quatre ou cinq qui jouent pour les places en Ligue des champions, et un autre pour la Ligue Europa. Il y a un gouffre énorme entre les grands clubs et les plus modestes. Et pour l’instant, le football espagnol ne se dirige pas vers un changement.

Cette année, la suprématie du Barça est incroyable. Le Real Madrid peut-il inverser la tendance ?
Pour l’instant, il y a une différence énorme entre le Barça et le Real. Sur le plan sportif, le FC Barcelone peut aujourd'hui se considérer supérieur à son rival. Sur le terrain, une équipe a d’ailleurs écrasé l’autre…

Tu as subi les foudres du Barcelone de Guardiola. Celui de Luis Enrique est-il au-dessus ?

Vidéo

Ce sont deux équipes bien différentes. Ils n’ont pas les mêmes qualités. L’équipe de Guardiola a tout gagné. Le Barça de Luis Enrique aurait pu faire pareil cette année, mais ils ont perdu la Supercoupe d’Espagne. Mais aujourd'hui, je trouve qu’on ne peut pas les comparer. Ce serait une perte de temps énorme, il faut juste apprécier.

Pour revenir sur le Real Madrid, comment un club aussi important peut faire deux erreurs ridicules dans la même année (l’affaire De Gea, et Cheryshev) ?
Au vu de mon passé au club, je ne peux pas parler de cela. J’ai ma propre opinion, mais je ne peux pas la divulguer. Je connais encore des gens qui y travaillent, des personnes proches. Donc je dois rester loin de cette affaire. Mais pour en dire quelques mots, c’est honteux qu’une institution mondiale comme le Real fasse de telles erreurs. Si le Real ne peut pas trouver une certaine stabilité, le club devrait trouver les responsables. Mais je ne veux pas créer de polémiques.

L’année 2015, c’est aussi celle du retour du Betis Séville en première division. Votre ancien club a-t-il des chances de se maintenir ?
Ils ont fait une bonne première partie de saison. En Espagne, le championnat le plus difficile, c’est celui du maintien. Et en tant que promu, le Betis se bat pour finir hors de la zone de descente. Avec des joueurs comme Joaquín, le club peut le faire (le club sévillan est actuellement onzième, ndlr).

Et le FC Séville, un autre de vos anciens clubs ?
Ils peuvent gagner la Ligue Europa pour la troisième fois. Ce serait incroyable. Ils ont recruté de très bons joueurs, investi beaucoup d’argent. Pour aspirer à plus certainement, mais le tirage en Ligue des champions n’a pas été clément avec eux. Forcément, l’élimination a dû les décevoir, mais ils vont pouvoir se concentrer sur d’autres objectifs.

« Nous avons eu de longues négociations avec Chelsea, mais pour des raisons que je ne peux pas dévoiler, nous n’avons pas trouvé d’accord. » Juande Ramos

2015, c’est aussi la relégation administrative d’Elche…
Oui, économiquement, le football espagnol souffre. Pour pouvoir exister en Liga, certains clubs sont contraints de vivre au-dessus de leurs moyens. Et c’est ce qu’il s’est passé avec Elche. Ils ont beaucoup recruté, ils ont fait une superbe saison. Mais à un moment, il faut payer les factures… Mais c’est dommage que le football espagnol montre encore une telle image.

Le football espagnol est très politisé. L’indépendance de la Catalogne revient beaucoup dans l’actualité du foot, par exemple…
Je dis souvent qu’il ne faut pas mélanger sport et politique. Le Tribunal arbitral du sport devrait bientôt se prononcer sur les Esteladas qui reviennent souvent au Camp Nou. Il faut laisser la justice parler. Forcément, le Barça se retrouve en plein milieu de cette affaire. Je n’imagine aucunement la Liga sans le Barça. Ce serait une catastrophe. Le FC Barcelone a des supporters dans le monde entier par exemple. Pourquoi devraient-ils être touchés par une affaire interne à l’Espagne ? Le football espagnol en serait la première victime. Et le Barça serait aussi lésé.

Récemment, David Villa a dit qu’il voulait sortir de sa retraite internationale. Mais Vicente del Bosque ne devrait-il pas tout simplement convoquer Aritz Aduriz pour la pointe de l’attaque ?
Chacun ses choix… En fonction des besoins de l’équipe, il choisit les meilleurs joueurs pour son équipe. Même si le rendement d’Aduriz est incroyable en Espagne, le sélectionneur prépare son équipe en fonction de certains critères qui échappent souvent au grand public. Il crée un équilibre.

Un pronostic pour le futur champion ?
S’il n’y a pas d’hécatombe, le Barça sera champion. Le Real va avoir du mal à refaire son retard.

Étiez-vous en contact avec Chelsea ?
Oui. Mais pour des raisons que je ne peux pas dévoiler, nous n’avons pas trouvé d’accord. Nous avons eu de longues négociations.

Vous prendrez la suite de Vicente del Bosque à la tête de la Roja ?
Je suis ouvert à tout. C’est un rêve. Mais pour l’instant, Del Bosque est l’entraîneur, et il fait un travail merveilleux.


Propos recueillis par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Gervinho vers Parme 6 il y a 3 heures Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
il y a 3 heures Une ville anglaise ne veut plus des supporters 3 il y a 3 heures Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 19 il y a 6 heures Un match de Liga prochainement joué aux States 62
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 12 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5