1. // Copa América 2015
  2. // Groupe A
  3. // J3
  4. // Chili/Bolivie

Juan Carreño, l'homme qui marquait la nuit

Il a provoqué l'une des bagarres générales les plus célèbres, s'est « tapé les meilleures cuites et les meilleures femmes » , a été contrôlé positif à la cocaïne et a ouvert trois bars. Coté football, il a joué dans 14 clubs et a marqué l'histoire de l'Unión Española. Portrait de Juan Carreño, buteur chilien à la carrière mouvementée.

Le 27 septembre 1998, Huachipato affronte Osorno. Il reste quelques minutes, et le match nul semble acté. Osorno obtient un coup franc dangereux. Dans le mur, Carreño est entouré de deux adversaires. Un se charge de l'insulter, l'autre de lui asséner des petits coups de genou. Les joueurs d'Osorno le savent, Carreño a les nerfs fragiles. « Candonga » (grosse carafe de vin au Chili, ndlr) tombe dans le piège et envoie une droite dans l'estomac de son adversaire. L'arbitre de la rencontre l'exclut : « Jusque-là, rien de spécial, une expulsion de plus dans l'histoire de football » se remémore le buteur dans une interview pour The Clinic. Sur le chemin du vestiaire, Carreño croise le gardien adverse, l'Argentin Hernán Caputto, qui chambre le Chilien en lui rappelant son éviction de la liste de la Roja pour la Coupe du monde 1998. « Tu ne peux pas provoquer un joueur qui vient de prendre un carton rouge, c'est un des codes basiques du football. Il a cherché à se faire frapper. » Alors, Carreño frappe : un combo droite-gauche qui met le gardien adverse au sol. Puis il se dirige vers les vestiaires. Une horde d'adversaires vient embrouiller le numéro neuf de Huachipato. Seul contre tous, Juan Carreño distribue les droites. « Les mecs ne venaient pas pour me faire un câlin. Quand tous les autres viennent m'attaquer, je dois logiquement me défendre. Ou tu frappes, ou ils te défoncent. Dans mon quartier, on apprend qu'il faut toujours tirer pour tuer » se justifie Carreño. Résultat, le gardien remplaçant, un adjoint et quelques joueurs adverses reçoivent les coups du buteur, qui sera sorti du terrain avec l'aide de la police. Carreño sera suspendu six mois, et tombera bien plus bas.

Youtube

Zamorano, le « connard de l'équipe »


Les images qui tourneront en boucle à la télévision chilienne poursuivront Candonga durant toute sa carrière. Aujourd'hui, il affirme « que les journalistes ne cessent de lui rappeler cet épisode » . Il voudrait que les Chiliens se rappellent qu'il était un buteur hors pair, imposant dans la surface, et qu'il aurait pu concurrencer Salas et Zamorano, les deux légendes chiliennes, si ce dernier « ne dirigeait pas la sélection, se comportant comme le connard de l'équipe » . Il marque même l'un des buts qui qualifient le Chili pour la Coupe du monde en France, face à la Bolivie.

Pourtant, Nelson Acosta, sélectionneur de la Roja, exclut Carreño de la liste pour le Mondial 98 en France, affirmant que le buteur était blessé. Carreño raconte que sa blessure n'était pas grave, et que l'entraîneur a été influencé par Zamorano. Finalement, Neira, « un pote de Zamorano » selon les dires du joueur formé à Colo-Colo, sera sélectionné à sa place. Carreño affirme même que ce moment représente le tournant de sa carrière : « Ils n'ont pas mesuré le mal qu'ils m'ont fait. J'avais 29 ans, j'avais joué deux Libertadores, j'étais plusieurs fois meilleur buteur du championnat. Je pense que je méritais plus de respect. » Une désillusion encore plus dure à avaler puisqu'Acosta était l'entraîneur qui a recruté Carreño à l'Unión Española. « Il s'est comporté comme un enfoiré, et je ne discute plus avec les gens qui m'ont mis dans la merde » affirme Carreño dans une interview pour The Clinic. Cet échec marquera la fin d'une carrière mouvementée (le buteur chilien a joué dans 14 clubs, dont Huachipato, Cobresal ou encore Coquimbo), où le football est souvent passé au second plan.

Whisky et douche glacée le matin


Carreño, qui a brillé lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 1987, est baladé de club en club par Colo-Colo. La raison est simple : son indiscipline. Très tôt, il montre un goût prononcé pour la boisson et les sorties nocturnes. Carreño, qui n'a jamais disputé un match officiel avec son club formateur, raconte : « Je suis souvent arrivé bourré à l'entraînement. Mais au moins, je venais. Je buvais un whisky le matin, je prenais une douche glacée, et j'étais prêt à m'entraîner. Je restais une heure de plus pour que l'alcool passe. » Un coéquipier raconte que lors d'un entraînement, le coach, inquiet de son état, lui demande s'il va bien : « Ça va. Je pense que j'ai deux kilos de trop… Ou deux litres, je suis pas sûr » , lui répond Carreño.

Pour lui, l'alcool était la meilleure solution pour évacuer la pression : « Je devais toujours être le meilleur buteur. Mon moyen de me soulager était donc de sortir, deux ou trois heures la nuit. » Un hobby qu'il ne cachait jamais : « À chaque fois que j'arrivais à un accord économique avec les dirigeants, je parlais à l'entraîneur et lui disais que je signais le contrat, avec la condition de pouvoir sortir le lundi et le mardi, et qu'il ne s'occupe pas de ma vie privée. » Le joueur raconte aussi « qu'il fumait une cigarette avant chaque match dans les vestiaires pour se relaxer » . Une attitude qui ne passe pas partout. En 1994, alors qu'il joue pour les Pumas de la UNAM au Mexique, Carreño s'embrouille avec un Brésilien qui lui met deux petits ponts à l'entraînement : « Je l'avais prévenu la première fois. Il a recommencé, alors je lui ai mis un énorme tacle. Quelques joueurs sont venus autour de moi, mais aucun n'a osé me frapper » raconte-t-il.

Dépression et coke


La suite de la carrière de Carreño est presque logique. Après sa non-sélection pour le Mondial 98, il déprime. Aussi, il se rapproche de Manuel Fuentes Cancino, un narcotrafiquant chilien, et tombe dans la drogue : « Je prenais de la cocaïne une fois par semaine, puis deux, puis trois. J'ai dépensé des millions. La drogue m'a poussé à me lancer dans des affaires avec des personnes que je ne connaissais pas du tout. » Carreño ouvre trois bars, dont un nommé le Club Candonga : « Aucun n'a fonctionné. Je pensais que ça allait marcher. Je me prenais pour le roi, mais j'avais tous les ingrédients pour tomber : l'alcool, l'argent, les femmes, la drogue et la célébrité. » Carreño met fin à sa carrière en 2003, après un contrôle positif à la cocaïne.

Aujourd'hui, l'ancien buteur chilien affirme avoir retrouvé la « paix mentale » , mais ne regrette rien : « Je me suis tapé les meilleures cuites, les meilleures femmes et j'ai bu les meilleurs whiskys. Mais le lendemain, j'étais toujours le premier à l'entraînement » . Après sa carrière, il est devenu entraîneur, mais a rapidement renoncé. Apprécié par une partie de l'opinion publique pour son fort caractère, Carreño affirme qu'il est sans cesse invité à des programmes de télévision : « On m'a demandé de participer à un programme de téléréalité de danse. Je les ai envoyés chier. Imagine, après m'être battu avec quinze mecs sur un terrain, je ne peux pas danser avec un tee-shirt serré et des collants noirs comme John Travolta. »

Par Ruben Curiel, à Santiago de Chile
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Le gars avait un truc (en plus, en moins, le débat est ouvert...) mais il était quand même moins classe que George Best.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Il avait des collants noirs, Travolta?
Le mec nique sa carrière tout seul, mais même avec le recul, n'a toujours pas l'intelligence de faire son auto-remise en question.

"Candonga", c'est pour faire référence à son cerveau non?
Magnifique portrait!

Les chiliens ce sont de sacres fetards visiblement
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 103 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20