Juan Carlos est un joueur de football professionnel né le 30/03/1990 à Madrid, Espagne. Il appartient actuellement à l'équipe de Betis Séville.
Juan Carlos Real Betis Balompié
Espagne
24 ans
Né le 30/03/1990 à Madrid
Joueur

Joueurs portant le même nom :
Juan Carlos (Cordoue)

Photos de Juan Carlos

Juan Carlos et Iker Casillas s'enlacent après la victoire du Real en Coupe du Roi Juan Carlos Garrido Juan Carlos Valeron (La Corogne) Juan Carlos Valeron (Deportivo La Corogne) Juan Carlos Valerón, en 2004 L'attaquant Juan Carlos Arce, lors de la Copa America 2007

Statistiques de Juan Carlos

Palmarès

Titres

Débuts
2009/2010, Real Madrid (Espagne, Segunda B Grupo IV)
International
depuis 2011/2012, 0 sélections (Espagne )

Carrière de Juan Carlos

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Betis Séville
2013/14
Liga BBVA 
20 
2012/13
Liga BBVA 
25 
  Real Saragosse
2011/12
Liga BBVA 
24 
3 
  Real Madr
2010/11
Liga BBVA 
Real Madrid
2009/10
 
Real Madrid
Segunda B Grupo IV 

Articles sur Juan Carlos

Le père de Tevez kidnappé puis libéré

Italie - Serie A - Juventus

Le père de Tevez kidnappé puis libéré

Moron, ville située dans la banlieue de Buenos Aires. Plus de peur que de mal heureusement puisque Juan Carlos Cabral a finalement été libéré rapidement. Il avait été kidnappé par de 14
Top 10 : Ils vont nous manquer

Coupe du monde 2014 - Bilan

Top 10 : Ils vont nous manquer

Ça y est, c'est fini. Après un mois de soirées canapé-pizza-bière, de pronostics foireux, d'excuses pour quitter le bureau avant le match de 18 heures, d'engueulades avec sa copine, de réveil difficile après la séance de tirs au but de la veille, la Coupe du monde referme ses portes. C'est parti pour quatre ans d'attente. Et quatre ans, c'est long. Surtout sans eux.
27
On a vécu la défaite de l'Argentine à Buenos Aires

Coupe du monde 2014 - Finale - Allemagne/Argentine (1-0)

On a vécu la défaite de l'Argentine à Buenos Aires

Hier après-midi, l'Argentine pouvait devenir championne du monde. Une troisième étoile attendue depuis 28 ans. Mais après une nuit de pleurs, de chants et d'incidents, la finale a laissé place aux regrets. Car si le parcours fut beau, ici on n'oublie pas Carlos Bilardo : « Le football est joué pour gagner… Les spectacles sont bons pour le cinéma, le théâtre… Le football, c'est autre chose. Certaines personnes confondent !» 9
Sabella, l'étudiant de Bilardo

Coupe du monde 2014 - Finale - Argentine/Allemagne

Sabella, l'étudiant de Bilardo

La filiation est aussi évidente que certaine. Alejandro Sabella a été le joueur de Carlos Bilardo, et a fait des Estudiantes la Plata son sas de passage vers la sélection, à l'instar du sélectionneur champion du monde 1986. Mais s'ils se ressemblent dans leur manière de concevoir le football, les personnages n'ont pas grand-chose à voir.
10
La vie sans La Saeta Rubia

Espagne - Disparition - Alfredo Di Stéfano

La vie sans La Saeta Rubia

des grands-pères qu'il fallait ménager un peu. Après Tito Vilanova, Luis Aragonés, Adolfo Suárez et Juan Carlos, l'Espagne disait encore adieu à l'une de ses figures patriciennes. Dem 6
L'Argentine pleure sa journaliste

Coupe du monde 2014 – Drame

L'Argentine pleure sa journaliste

ègues, blessés dans la tragédie. Suite à cette nouvelle, le président de la délégation argentine Juan Carlos Crespi s'est exprimé : « J'ai parlé avec les joueurs. Après la joie que 9
Top 10 : Les Argentins qui ont brillé au Brésil

Coupe du monde 2014 - 8e de finale - Argentine/Suisse

Top 10 : Les Argentins qui ont brillé au Brésil

L'Argentin s'exporte partout, même au Brésil. À première vue, il semblerait que cela soit mission impossible. Et pourtant… Top 10 des Argentins dont devraient s'inspirer Lionel Messi et compagnie dans leur quête brésilienne du graal. 7
Tristes tropiques

Coupe du monde 2014 - Phase de groupes - Billet d'humeur

Tristes tropiques

Ils s'appellent Pirlo, Buffon, Xavi, Casillas, Villa, Xabi Alonso, Gerrard, Lampard, Drogba ou Eto'o. Des immenses joueurs sortis dès la phase de poules, et qu'on ne verra plus jamais en Coupe du monde. Saudade. 41
Le bosquet des absents

Coupe du monde 2014 - Groupe B - Espagne - Billet d'humeur

Le bosquet des absents

C'est la fin dès le deuxième match. Au moment même où l'Espagne disait adieu à Juan Carlos et couronnait son fils, elle se retirait sans bruit d'un Mondial qui n'en revient toujours p 25