1. // Blog Tatane
  2. // Taxe à 75%
  3. // Journée sans foot

Journée noire

En 1970, ils étaient 40 000 à remplir le Parc des Princes pour dénoncer une nouvelle hausse des impôts. Rien à voir avec le football, ils étaient commerçants, artisans et répondaient à l’appel de Pierre Poujade. Plus de 40 ans plus tard, le Parc des Princes risque d’être à nouveau spectateur d’un mouvement de contestation, du milieu du football cette fois-ci.

Modififié
0 17
Ce sont les dirigeants de clubs qui ont appelé à la mobilisation contre la taxe dite des 75%. Déjà, la sémantique employée est mauvaise. Il ne s’agit pas d’une grève mais bien d’un lock-out ou d’un dérivé. Le lock-out est une « réponse patronale à une grève ou une menace de grève, se traduisant par la fermeture temporaire de l’entreprise, avec promesse de récupération » . En droit français, le « lock-out » n’est pas un droit reconnu à l’employeur et cette forme de réponse à la grève peut être considérée par les juges comme une faute grave. Et pour cause, le « lock-out » entraîne la suspension du contrat de travail des salariés et en conséquence, le non-paiement des salaires.

Aujourd’hui, c’est bien un mouvement patronal qui est à l’origine de cet appel. Un mouvement patronal qui lutte pour ne pas se voir appliquer la taxe des 75%. Les arguments avancés sont nombreux : exode des joueurs, clubs en faillite, licenciements en masse. Quelles certitudes avoir ? Les mêmes qu’au lendemain de l’arrêt Bosman où certains voyaient déjà la liquidation du championnat français ? Les mêmes qui n’ont pas vu que, trois ans plus tard, l’exode avait permis aux cadres de l'équipe de France d’acquérir l’expérience nécessaire pour les matchs de haut niveau ? Peut-être.

Les raisonnements de la faillite et du coût de l’impôt peuvent choquer. Le contribuable se dira toujours, même si son impôt est élevé, qu’il a proportionnellement gagné beaucoup d’argent l’année précédente s’il paye plus d’impôts. Le discours passe également mal lorsque les clubs concernés, quelques mois plus tôt, n’hésitaient pas à dépenser des dizaines de millions pour acheter les meilleurs joueurs ou pour construire de nouvelles enceintes. C’est bien cette image d’un sport où l’argent est si souvent mis en avant qui choque l’opinion publique. Cette même incompréhension avait déjà animé l’été footballistique 2013 lorsque Florian Thauvin avait refusé de s’entraîner avec le LOSC. À l’époque, certains dirigeants du football français dénonçaient cette « grève » … Déjà, « les petits caprices d’un riche joueur de football » avaient choqué. Quelques semaines plus tard, la Ligue se battait pour que l’AS Monaco, après 50 ans de coopération, soit traitée comme un club comme les autres en matière de fiscalité !

Les dirigeants mettent en avant cette spécificité du secteur sportif. Derrière ces mots, se cache l’idée d’imposer une exception sportive caractérisée, fut un temps, par la notion de droit à l’image collective, sorte de niche fiscale accordée aux clubs professionnels. Aujourd’hui, le football ne veut pas de cette loi qui pourtant ne s’adresse pas qu’à lui. Après l’arrêt BOSMAN, les détracteurs de la libéralisation affirmaient que les clubs de football n’étaient pas des entreprises comme les autres. Il ne pouvait, selon les mêmes, leur être appliquées les règles de droit du travail ou celles liées à la libre circulation des travailleurs. La Cour de justice européenne leur a donné tort et jusqu’à présent, aucun arrêt n’est venu contredire cette position.

La journée blanche proposée par les clubs va au moins permettre de marquer les esprits. En bien ou en mal, les clubs auront réussi à montrer qu’ils ne se comportent décidément pas comme une entreprise classique. Les répercussions seront peut-être difficiles. À vouloir ne pas être une société classique, le club risque de s’éloigner des fondamentaux du professionnalisme. Le football français pourrait alors exiger des règles atypiques en matière de respect des contrats, de politique économique et autres. Cette journée blanche ne doit pas se transformer en journée noire pour le football français.

Retrouvez Tatane sur sofoot.com et sur leur site. L’Équipe TATANE
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quand j'entends l'autre pélo de président de saint-étienne, j'me dis qu'on vit définitivement plus dans le même monde.

On s'en fout de votre buisness! arrêter de parler de mort du foot!
Le foot amateur ne mourra jamais!

Tout le monde rack, donc faite-en autant et par pitié fermez-là!

Perso, un championnat de France avec des clubs amateurs composé de joueur locaux ça m'irait parfaitement! Et je suis certain que la populace se sentirait encore plus proche de son équipe!

Des joueurs semi-profesionnel du cru, payé décemment, avouer que ça séduirait!
Theyak , j'imagine que tu suis à fond la CFA et la CFA 2 alors... De toute façon sur ce sujet, on ne peut pas parler avec des arguments autre que "la mort du foot" ou "vive les joueurs payés au SMIC"...
Le foot français ne va pas mourir, on parle de 5 millions d'euros? Des clubs comme Lyon, Lille ou l'OM seront en plus grande difficulté c'est tout. Au pire ils vendront leurs joueurs, et il s'en sortiront financièrement. En revanche les recettes de l'Etat générées par le foot baisseront, et donc cette loi aura fait perdre de l'argent à l'Etat. Mais pas de souci, nous serons là pour payer nous la classe moyenne :)
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 7
Message posté par theyak
Quand j'entends l'autre pélo de président de saint-étienne, j'me dis qu'on vit définitivement plus dans le même monde.

On s'en fout de votre buisness! arrêter de parler de mort du foot!
Le foot amateur ne mourra jamais!

Tout le monde rack, donc faite-en autant et par pitié fermez-là!

Perso, un championnat de France avec des clubs amateurs composé de joueur locaux ça m'irait parfaitement! Et je suis certain que la populace se sentirait encore plus proche de son équipe!

Des joueurs semi-profesionnel du cru, payé décemment, avouer que ça séduirait!


Je valide, je n'ai jamais aussi peu vibré devant la L1 que depuis l'arrivée des soit-disant "stars" dans notre championnat. Et l'UEFA a tué la Ligue des Champions en rendant banal le moindre Real/Juve ou Bayern/Manchester qui te faisaient saliver une semaine à l'avance il y a 20 ans.
Les dirigeants l'ont déjà tué le foot ! Redescendez sur terre bande de branquignoles.
Le jour ou un président de club s'enrichira on le saura. Il faut taxer les sportifs et non les clubs. C'est la ou Caiazzo a raison!
N'oublions pas que comme partout dans la société actuelle on taxe les entreprises de plus en plus, au point qu'elles n'embauchent plus ni ne font monter les salaires de leurs employés.

Après faut pas s'étonner que l'économie ne reparte pas. Enfin dans cette France d'assistés on préfère se partager le maigre butin tous ensemble que d'en créer un plus gros. Mais on se rend bien compte que ca marche plus, de plus en plus de gens qui profitent et de moins en moins qui créent, on arrive au bout...
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 4
Message posté par manu4242
Le jour ou un président de club s'enrichira on le saura. Il faut taxer les sportifs et non les clubs. C'est la ou Caiazzo a raison!
N'oublions pas que comme partout dans la société actuelle on taxe les entreprises de plus en plus, au point qu'elles n'embauchent plus ni ne font monter les salaires de leurs employés.

Après faut pas s'étonner que l'économie ne reparte pas. Enfin dans cette France d'assistés on préfère se partager le maigre butin tous ensemble que d'en créer un plus gros. Mais on se rend bien compte que ca marche plus, de plus en plus de gens qui profitent et de moins en moins qui créent, on arrive au bout...


maigre butin ? tu fais quoi des 60 milliards d'€ qui échappent à la redistribution via la fraude fiscale ?
Y a pas de "service minimum"?
genre un truc qui fait que meme si tu viens pas taffer on s'en fout y en aura d'autres pour te remplacer. Allez je suis sur que les equipes B veulent bien jouer elles
marcassin Niveau : DHR
je croyais que sofoot attirait les lecteurs plutôt de gauche, c'est quoi ces commentaires à la claude bez...
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
"l’exode avait permis aux cadres de l'équipe de France d’acquérir l’expérience nécessaire pour les matchs de haut niveau ? "

Mon dieu l'argument foireux.
Donc en gros la L1 devrait se réjouir de perdre ses meilleurs joueurs parce qu'ils vont s'aguerrir à Newcastle et consort et que de fait, l'EDF s'en retrouve renforcée?

Soit admettons, mais si t'es président de club et pas sélectionneur de l'EDF : QU EST-CE QUE T'EN A A FOUTRE?!!

madjerinho Niveau : CFA2
L'argument économique ... je suis désolé, il n'est pas recevable. Dans notre société, il n'y a jamais eu autant d'écart entre riches et pauvres, et ce n'est pas une bonne chose pour l'économie justement.

Les seuls qui sont en droit de se plaindre, ce sont les patrons de PME, et encore c'est pas la taxe à 75% qui les affectent le plus, mais plutôt les charges agressives que seul les grosses entreprises gèrent facilement et le manque de soutien de l'état vis à vis de ces gens qui constituent justement plus de 50% de l'économie (ya pas que le cac40 !).

De plus, le foot c'est un business qui profite surtout à quelques individus, et qui est très fortement subventionné pour survivre, c'est le monde de toutes les aberrations, c'est un monde où on nous fait une coupe du monde au QATAR grâce à la corruption, et une autre au Brésil, où la Fifa se paie des milliards d'euros de stade sur le dos des brésiliens qui ont besoin d'écoles, d'hopitaux, de routes, de l'eau courante et de l'électricité...

donc pourquoi le foot échapperait-il à ça ? Quelle est l'apport sacro saint du foot à notre société qui justifie qu'on exempte de taxer les footeux à plus d'un million ? Au passage, faut prendre conscience des efforts et des coupes que subit le milieu de la culture, que l'on pourrait considérer plus "utile" que le foot (et jparle même pas de la santé et de l'éducation).

Le coefficient Uefa de la ligue 1? laisse moi rigoler mon vieux, ça change quoi pour nous... A part Paris et Monaco, de toute façon on n'a plus les moyens de la CL. Et ne nous mentons pas non plus : ceux qui font s'emballer le marché des transferts, des salaires, comme le Real par ex, finiront forcément par en payer les pots cassés, avec la dette qui s'accumule par ex.

On ne doit pas chercher à suivre leur exemple ! Et puis si ça peut empêcher un crétin comme thauvin de s'acheter une ferrari à 20 ans, ça a du bon je pense. Donc ne mélangeons pas tout et arrêtons de parler de mort du foot alors que ceux qui souffrent, ce sont les clubs amateurs, dont la fédé se fout comme de l'an 40, et qui risquent pas d'être concernés par la taxe.
la taxe concernerait environ 120 joueurs et entraîneurs de 14 clubs de Ligue 1 — et aucun de Ligue 2, qui sont toutefois solidaires de l'élite.
Quand je pense qu une entreprise qui licensie 2000 salariés ca passe comme dans du beurre.
Thibdakar Niveau : DHR
Etape 2 : création par l'uefa d'un système à la nba de masse salariale maximum par club, et fin des indemnités de transferts,achat des joueurs uniquement selon leur nombre d’années de contrat restants et leur salaire. Et là on aura un foot moralisé économiquement, débarrassé de al gangrène de l'argent roi, et qui sera plus proche des spectateurs.
Note : 2
Message posté par Brian Hainaut


maigre butin ? tu fais quoi des 60 milliards d'€ qui échappent à la redistribution via la fraude fiscale ?


C est pas en taxant plus et en taxant tout que tu les fais revenir - ou partir d ailleurs. Il faudrait une vraie gouvernance mondiale pour faire face a la fraude fiscale mais comme les diverses elites ont en leur sein les fraudeurs ( c est pas raoul avec ses 2000euros qui va frauder quoi que ce soit ) et bien elles ne font rien.
Croire que la France, son gouvernement du moins, peut a lui seul tout changer est une douce utopie. Cela ne doit pas l empecher d essayer, ce qu il ne fait pas vraiment. Taxer les entreprises encore plus que ce qu elles sont n est pas la bonne solution, ni taxer plus qui que ce soit. ( le mythe des supers riches qu il faut saigner c est bien, c est sympa a entendre mais ca ne va pas changer l économie, meme avec tous les sous de la vieille Betencourt tu ne fais pas tourner 10 pr 100 du machin) Ce qui me chiffonne c est que tout a coup la dette est devenue un probleme monstre alors qu avant on s en foutait, faudrait peut etre remettre les points sur les I et renégocier tout cela au lieu de se coucher face aux créanciers.
Pour les clubs de foot je suis totalement d accord avec toi, greve debile a l image de ceux qui la veulent. A part foutre encore plus en l air l image du foot en france - et accessoirement des fouteux-ca ne va rien faire, croire que le gouvernement va reculer est une aberration. Le foot en lui meme brasse des sommmes d argent absurde, si ca pete et qu il y a une "crise" se serait genial- sauf qu il faut que ce soit a l echelle europeenne. Puis que je sache, les Hollandais continuent de regarder leur championnat meme si l Ajax et le Feyenoord ne sont plus que les ombres de ce qu ils pouvaient inspirer avant, donc on s en remettra que les clubs francais...soient juste un peu plus fauches.

(par contre Aulas et son stade il n aura plus qu a se fister avec des briques vu comment c est parti)
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Message posté par groin


(par contre Aulas et son stade il n aura plus qu a se fister avec des briques vu comment c est parti)


et ce ne sera pas pour me déplaire.
Message posté par madjerinho
L'argument économique ... je suis désolé, il n'est pas recevable. Dans notre société, il n'y a jamais eu autant d'écart entre riches et pauvres, et ce n'est pas une bonne chose pour l'économie justement.

Les seuls qui sont en droit de se plaindre, ce sont les patrons de PME, et encore c'est pas la taxe à 75% qui les affectent le plus, mais plutôt les charges agressives que seul les grosses entreprises gèrent facilement et le manque de soutien de l'état vis à vis de ces gens qui constituent justement plus de 50% de l'économie (ya pas que le cac40 !).

De plus, le foot c'est un business qui profite surtout à quelques individus, et qui est très fortement subventionné pour survivre, c'est le monde de toutes les aberrations, c'est un monde où on nous fait une coupe du monde au QATAR grâce à la corruption, et une autre au Brésil, où la Fifa se paie des milliards d'euros de stade sur le dos des brésiliens qui ont besoin d'écoles, d'hopitaux, de routes, de l'eau courante et de l'électricité...

donc pourquoi le foot échapperait-il à ça ? Quelle est l'apport sacro saint du foot à notre société qui justifie qu'on exempte de taxer les footeux à plus d'un million ? Au passage, faut prendre conscience des efforts et des coupes que subit le milieu de la culture, que l'on pourrait considérer plus "utile" que le foot (et jparle même pas de la santé et de l'éducation).

Le coefficient Uefa de la ligue 1? laisse moi rigoler mon vieux, ça change quoi pour nous... A part Paris et Monaco, de toute façon on n'a plus les moyens de la CL. Et ne nous mentons pas non plus : ceux qui font s'emballer le marché des transferts, des salaires, comme le Real par ex, finiront forcément par en payer les pots cassés, avec la dette qui s'accumule par ex.

On ne doit pas chercher à suivre leur exemple ! Et puis si ça peut empêcher un crétin comme thauvin de s'acheter une ferrari à 20 ans, ça a du bon je pense. Donc ne mélangeons pas tout et arrêtons de parler de mort du foot alors que ceux qui souffrent, ce sont les clubs amateurs, dont la fédé se fout comme de l'an 40, et qui risquent pas d'être concernés par la taxe.


Mais tu te mets hors-sujet tout seul.

Le problème c'est qu'on ne taxe pas les footeux mais les CLUBS.

On taxe des entreprises qui sont déjà déficitaires du fait du manque de compétitivité/visibilité par rapport aux autres. On prélève de l'argent sur des comptes déjà en négatif.

Taxer le FOOTBALLEUR serait déjà plus juste du point de vue de la solidarité bien que cela puisse se discuter au vu des régimes fiscaux en vigueur dans les autres pays européens (Allemagne, Espagne, Italie, GB) favorisant déjà sans la taxe à 75% les clubs résidents.
Hasta_Siempre Niveau : DHR
Message posté par Parisinho


Mais tu te mets hors-sujet tout seul.

Le problème c'est qu'on ne taxe pas les footeux mais les CLUBS.

On taxe des entreprises qui sont déjà déficitaires du fait du manque de compétitivité/visibilité par rapport aux autres. On prélève de l'argent sur des comptes déjà en négatif.

Taxer le FOOTBALLEUR serait déjà plus juste du point de vue de la solidarité bien que cela puisse se discuter au vu des régimes fiscaux en vigueur dans les autres pays européens (Allemagne, Espagne, Italie, GB) favorisant déjà sans la taxe à 75% les clubs résidents.




Manque de bol c'est ce qui était prévu au départ, mais les gateux du conseil constitutionnels en ont décidé autrement. Et puis avec une telle mesure, les clubs gueuleraient aussi avec comme argument majeur l'exode des joueurs.

Ils payent et pis c'est tout.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
Cette journée noire est une honte. Crevez, bande de connards.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Erbate seul contre tous
0 17