En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Bordeaux/Evian (3-2)

Jour de fête à Bordeaux

Modififié
Gentiment déchirés, les joueurs se sont prêtés samedi après-midi au jeu de la reconnaissance plébéienne. Sur les Quais de Garonne, les Bordelais, U19 et U grands, accompagnés de Nicolas de Tavernost et Alain Juppé, ont célébré leurs victoires respectives en Coupe Gambardella et Coupe de France. Francis Gillot, à l’image de la cérémonie, sobre et simple, a souri. Mieux, il a dit être heureux.

« Si on arrive le matin et qu’on n’est pas content de travailler avec des gens avec qui on est toute la journée, évidemment, ça ne peut pas marcher, a d’abord expliqué le coach. Et nous, on a la chance d’avoir un bon staff, soudé, des gens au quotidien qu’on apprécie énormément. Après, il faut que la mayonnaise prenne avec les joueurs ; et quand on a un peu de réussite, ben on gagne des trophées ! » , a-t-il ajouté, plein de bon sens et d’humilité.

Parce que c’est quand même le premier sacre de sa carrière chez les pros, au Père Gillot. « Ça fait plaisir parce que ça fait pas mal de temps que je suis dans ce milieu : plus de 300 matches en Ligue 1 et toujours pas de trophée, donc, à 53 ans, il était temps » , s’est-il amusé à rappeler.

Soit un dépucelage célébré dans l’harmonie collective. « Il y a eu beaucoup de monde aujourd’hui (…), et on a communié avec nos supporters (environ 5000, ndlr)… C’est ce qui nous fait le plus chaud au cœur. On est heureux quand les gens sont heureux et, nous, on dépend de tout ça. On a envie de donner cette joie à tous les supporters de Bordeaux. »


Mission accomplie, tout comme pour Cheick Diabaté, double buteur face à Évian-T.G. « C’est une grande fierté pour moi et, franchement, je suis content pour tous ces gens-là, qui sont venus nous soutenir. Ça me fait énormément plaisir et ça m’a encore plus donné envie de jouer au football » , a confié le Malien.

Pour conclure la fête, tous sont repartis en pédalos, suite aux restrictions budgétaires fixées par M6. Mais non, on déconne, ils sont allés au mariage de Ludovic ObraniakLB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 7
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7