1. //
  2. // Meilleur joueur de la saison

Jour d'élection en Premier League

En Angleterre aussi, c’est jour d’élection. Bien que le sort du championnat ne soit pas encore joué, le nom du meilleur joueur de Premier League 2011-2012, élu par ses pairs, sera connu ce dimanche. L’occasion de passer les six candidats au banc d’essai.

Modififié
2 6
Joe Hart
Pas de doute, il est bien le meilleur gardien de Premier League depuis la retraite de Van der Sar. De Gea a mis six mois avant de s’acclimater à son nouveau club, Cech a eu un gros passage à vide et Sczeczny en a quand même pris huit dans un seul match. Brad Friedel ? Soyons sérieux… Impeccable sur sa ligne, auteur de réflexes épatants, le dernier rempart de l’actuelle meilleure défense du Royaume affiche cette saison une balance points rapportés/points coûtés largement excédentaire. A 25 ans, il est facile dans le top 5 mondial. Paraît que les Anglais ne font rien comme tout le monde. Au point de désigner un gardien meilleur joueur du championnat ?



Sergio Agüero
Il avait annoncé la couleur dès la première journée avec un doublé. L’Argentin, recruté à prix d’or, a tenu son rang toute la saison, à la différence de cette banane de Dzeko. Au point de faire passer le turnover cher à Mancini pour une hérésie. Cela dit, pour récompenser la belle saison de Manchester City, il aurait été bien plus judicieux de nommer Yaya Touré ou Vincent Kompany. Il n’y a qu’à voir les résultats des Citizens lors des rares fois où ils ont été absents.



David Silva
Troisième larron de son équipe à briguer la distinction, l’Espagnol réalise une saison à l’image de son club. Excellent, voire brillant jusqu’à Noël, il a quand même sérieusement ralenti la cadence depuis. Pour preuve, Luis Antonio Valencia, qui a dû jouer moitié moins de matchs, l’a supplanté au classement des passes décisives. L’historique fessée lors du derby mise à part, l’ancien Valencian a cette fâcheuse tendance à se montrer bien plus discret en déplacement qu’à l’Etihad Stadium. Mais c’est vrai qu’il est beau à voir jouer. En Angleterre, ça peut suffire. Cantona a fait sa carrière sur le style.



Wayne Rooney
L’Anglais a prouvé cette année qu’il restait dans l’absolu le meilleur joueur de Premier League. Contrairement aux autres saisons, il n’a pas vraiment connu de creux, et a pu scorer à intervalles réguliers. Mieux, ses buts ont souvent été synonymes de victoire. Son entente avec Welbeck laisse présager de grandes choses, et si MU remporte le titre, Wazza y sera pour beaucoup. Dire que c’est seulement la deuxième fois de sa carrière qu’il franchit la barre des 20 buts en championnat. D’ailleurs, la première fois, c’était en 2010, et il avait été élu meilleur joueur à l’issue de la saison. Le classement de son club à ce stade de la saison plaide également pour lui. Dernier atout, enfin : il est anglais, et part donc avec un avantage ne serait-ce qu’implicite face aux étrangers.



Robin van Persie
Très certainement le favori. Pour ce genre de récompense individuelle, mieux vaut parfois porter une équipe à bout de bras que d’être un élément important d’un collectif bien rôdé, quitte à ne pas jouer le titre. Après un exercice 2010-2011 très réussi, le Néerlandais a fait mieux que confirmer en alliant l’esthétique à l’efficacité et en tutoyant la moyenne de buts par match des deux ogres qui sévissent en Liga. On parle quand même d’un type qui a amené une équipe en pleine dépression au mois d’août sur le podium de Premier League, grâce à des buts décisifs et rarement dégueu. Et ça compte.

Scott Parker
La nomination de Scott Parker récompense en quelque sorte les deux premiers tiers exceptionnels de saison de Tottenham. Déjà primé l’an passé (mais par les journalistes, cette fois), le milieu de terrain a stabilisé le milieu de terrain des Spurs et protégé tant bien que mal une défense loin du niveau des autres prétendants au titre. Moins sexy que Modric, il devrait toutefois payer le dernier mois de compétition désastreux de son équipe.



Marc Hervez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

" Pour ce genre de récompense individuelle, mieux vaut parfois porter une équipe à bout de bras que d’être un élément important d’un collectif bien rôdé, quitte à ne pas jouer le titre."

RvP !!
C'est vrai que Yaya aurait largement plus mérité de figurer dans les nominé que Aguero enfin bon. La logique voudrait que ce soit RvP pour sa saison énorme mais sait-on jamais...
Y a pas à dire, RVP le mérite, c'est tout simplement le joueur en Première League qui à aligner les meilleurs performances le plus souvent.
Haut niveau + régularité = RVP.
RahXephon Niveau : CFA
He scoooores when he waaaaaaants.
Moi je vote Rooney, parce que c'est le seul qui joue défenseur central, latéral, milieu récupérateur, meneur de jeu dans un même match tout en t'en plantant deux.
Officiel: RVP Meilleur joueur de Premier league.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 6