1. // Insolite
  2. // Coupe du monde foot féminin

Joueuses suspectes

0 4
La Guinée Équatoriale n'est pas prête de revenir dans les compétitions de football féminin.

Le 14 novembre dernier, lors de la finale de la CAN, le Nigeria bat la sélection guinéenne. Pourtant, à l'issue du match, la Fédération nigériane dépose une réserve auprès de la Confédération africaine à propos du sexe de l'attaquante Genoveva Anonma.

Aujourd'hui, il semblerait que la Guinée Équatoriale ait récidivé. Opposée au Ghana pour un match préparatif en vue de la Coupe du Monde féminine, qui commencera le 26 juin en Allemagne, la sélection aurait fait jouer deux joueuses un peu suspectes selon la capitaine ghanéenne, Florence Okoe. Interrogé par Marca, elle confie ses doutes : « Après avoir eu des contacts physiques avec elles, je peux affirmer que ce sont des hommes » .

Pour ne pas faire de vagues, les deux joueuses en question, Salimata et Bilguisa Simpore (ils/elles sont frères/sœurs) ont été mises de côté par le staff.

Pour tirer au clair cette histoire, l'épreuve de la douche aurait été radicale.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Et si on profitait de l'accalmie estivale pour suivre le foot féminin, et notamment la Coupe du Monde ?

http://lefootagedejeanluc.blogspot.com/ … dames.html
Non seulement la chute est digne d'une blague de comptoir, mais elle est inexacte et insultante. Le cas de Caster Semenya en athlétisme a notamment marqué les esprits. On sait qu'il est possible d'avoir des organes reproducteurs féminins (hoho la douche tout ça) et pour autant avoir un taux de testostérone supérieure à la normale...
Et puis la news est pas de première fraîcheur... Je l'avais lu en novembre dernier, sur A la Culotte, l'autre site "contre culture football vintage branché"
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les plans B du Barça
0 4