1. // Ministère des Sports

Jouanno, l'honneur et son « job »

Quand le Hand monopolise l'actu, il faut bien que l'on parle un peu de foot. C'est la leçon à retenir de ce week-end où le clash entre Chantal Jouanno et le président de la FFF a réussi à occuper quelque peu les esprits et les médias, histoire de distraire vaguement le populo de sa provisoire passion pour un sale sport de gauchistes entrainés par un fils de cocos.

0 18
Rappel des faits. Dans une interwiew accordée à L'Equipe, Madame la ministre, attristée sûrement que personne ne réagisse avec enthousiasme à ses propositions d' « assemblée du sport » et autres plan « arena » , se répandait en indignation (probablement après avoir parcouru le résumé du volumineux ouvrage de Stéphane Hessel !) : « On ne peut pas faire honte à la France et prétendre ensuite rejouer en équipe de France » . Devant la platitude du propos associée à son inutilité, Fernand Duchaussoy avait saisi l'occasion inespérée d'affirmer une autorité pour le moins bancale et de se poser en grand défenseur de la cause du foot indépendant (cela ne coûte rien et cela flatte toujours le corporatisme des districts) : « Tout le monde a droit à une deuxième chance quand il a purgé sa peine (...) Je suis désolé mais je n'ai pas le pouvoir de décréter que quelqu'un est suspendu à vie et qu'on ne le reverra plus en équipe nationale » . Au passage, la Ministre des Sports ni aucun représentant de l'État n'en possède davantage directement l'autorité légale.

L'UNFP, pour une fois étonnamment syndicaliste, pouvait dès lors terminer le travail. « L'UNFP s'étonne, dès lors, qu'elle puisse siéger au Conseil des Ministres à quelques pas d'Alain Juppé, par exemple, condamné à 14 mois de prison avec sursis et à un an d'inéligibilité en 2004 pour "prise illégale d'intérêt" » .

On aurait pu s'arrêter là, sachant que chacun finirait bien par se retrouver autour d'un cocktail quelconque. Toutefois, trop heureuse d'attirer un peu les micros, notre karatéka en chef a su rendre les coups, soulignant la chute des effectifs fédéraux en 2010 (-8%) sans se départir de son sens de la mesure. Durant le Canal Football Club sur Canal+, le niveau du débat est même monté d'un cran. « Faire ce genre de déclarations, de la part du président de la Fédération Française de football, je trouve que c'est se tirer une balle dans le pied et surtout tirer une balle dans le pied du sport français et du football tout particulièrement. Nous avons de très beaux talents en France qui n'ont pas sali l'image de la France. Donnons-leur leur chance » . Elle a surtout volé au secours de ses collègues ministres : « Ces hommes-là n'ont jamais insulté la France. Ces hommes-là sont repassés devant les électeurs. Ces hommes-là ont eu des peines très longues. Nous ne sommes pas du tout dans la même situation » . Nous apprenons ainsi qu'utiliser son mandat à des fins personnelles constitue une insulte nationale infiniment moins grave que de refuser de monter dans un bus. Une fois plus, le footeux sert de puissant dérivatif (il tend le bâton, cela dit) à la pression qui s'exerce sur les politiques en ce qui concerne l'éthique de nos dirigeants (à voir les propositions de la commission Sauvé et l'interwiew de l'historien Jean-Noël Jeanneney dans Le Monde). Une technique comme une autre pour attirer l'électorat du “populisme” en leur montrant du doigt les vrais “scélérats”. Nul doute que, vu les profils de Ribéry et Evra, le votant frontiste appréciera le clin d'œil.

Commençons néanmoins déjà par renvoyer Madame la Ministre à ses propres “valeurs”, affichées fièrement en guise de rupture avec les précédents exercices, lors de ses vœux à la presse. Elle y expliquait notamment que son action se placerait strictement sur le terrain politique et qu' « être Ministre des sports, ce n'est donc pas diriger l'entraînement de l'équipe de France ou vous garantir des médailles » . Cela dit, son programme ministériel jusqu'en 2012 s'avérant pour le moins minimaliste, avec un budget microscopique (et les rares bonnes nouvelles, comme en faveur des retraites des sportifs de haut-niveau, sont de toute façon captées par la com' présidentielle), il faut bien parvenir à exister plus longtemps qu'un cri de joie devant les caméras un soir de victoire en Suède. Rama Yade doit bien s'amuser lors de ces passes d'armes. Surtout quand elle songe au tacle amical que sa remplaçante lui avait glissé : « J'aime travailler car je ne crois pas que les ministres soient de simples VRP communicants » . Mais aujourd'hui un Ministre des Sports peut-il être autre chose ?

Par Nicolas Kssis-Martov

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Très bon article,Jouanno voulait faire parler d'elle, elle a choisi de tirer sur le foot au lieu de se servir du succès des handballeurs.
Drôle de stratégie !
Enfin, qu'on arrête de s'attaquer à Evra, Ribéry et consorts. Ils ont fait une connerie et se sont bien ridiculisés. Mais les principaux responsables sont toujours en place. Domenech s'en sort particulièrement bien dans l'histoire, sans parler de la gouvernance de la fédération et du ministère des sports, Bachelot en tête. En gros seuls Escalettes et les joueurs sont fautifs et ont payé.
Tout cela reste bien surprenant...
L'intervention de Jouannot est en effet totalement ridicule, et la France n'a pas été humiliée par son équipe de foot pour une simple grève (les uruguayens champions en 50 avaient fait plusieurs mois de grèves auparavant, au passage), elle l'a plutôt été par les récentes déclarations d'Alliot-Marie... . Le football est un sport avec un niveau mondial relevé (suivez mon regard), on a besoin de tous nos bons joueurs pour nous qualifier en 2012 et se qualifier pour 2010 était déjà une très belle performance. La FIFA devrait par ailleurs franchement rappeler à l'ordre nos politiques pour leur ingérence, voire suspendre l'équipe, ce serait merité.


Je ne dirai rien sur le passage gerbant sur Juppé et "ces hommes-là", ils aurait dû être fusillés depuis bien longtemps.
Juppé est un homme parfaitement exquis qui avait promis lors de sa réélection à la Mairie de Bordeaux qu'il allait se consacrer entièrement à sa ville avant de filer au gouvernement dès que l'occasion s'est présentée.
Un homme exquis, et de parole en outre...
Je me demande qui de la championne ou de la ministre parle là !!!
D'autant plus que ces arguments sont on ne peut plus bidons. Depuis quand Juppé à été élu au sein du gouvernement. Il a simplement été "sélectionné" par le Président (Sarkozy), de la même manière qu'Evra ou Ribery seront sélectionné par le Président (Blanc) !
Bref, qu'on arrête un peu de stigmatiser cette équipe de France et sa fédération
J'attendais avec impatience la réaction de SF quant aux propos bien populos de Jouanno et qui s'inscrivent dans la lignée des idées du gouvernement.
MERCI SF pour cet article où tout est dit.
Bon en même temps...c'est une femme!
+1 Sofoot, tout est dit.
Jouanno, elle en arriverait même à me faire regretter Rama Yade...
Une sortie médiatique aussi inutile que ridicule, Ribéry et Evra ont payé leur dette, ils doivent pouvoir être sélectionnable de nouveau.
Dans ce cas qu'elle s'indigne aussi pour ses copains Juppé et Hortefeux qui ont été condamné déjà par la justice, et qu'elle ose nous dire qu'ils font honte à la nation.
Ce n'est pas à elle de donner son avis sur la sélection ou non d'Evra ou Ribéry, il y a un sélectionneur pour ça. Et puis pourquoi reparler indéfiniment de cette coupe du monde ? Maintenant il faut avancer.
De plus, il me semble que certains de ses collègues ont également fait honte à la France. Mme Alliot-Marie pour ses déclarations, Hortefeux pour ses condamnations par la justice... Dans ce cas eux non plus ne devrait plus "jouer" pour la France...Et je pense que leurs erreurs à eux ont un poil plus grave qu'une équipe de football qui refuse de s'entraîner.
Ce qui est agaçant est sa volonté de se mettre au devant de la scène. Intervention inutile, mais au moins on aura parlé d'elle, elle doit être contente.
Ils ont refuser de descendre du bus pas de monter? Oulha chui confus :-p

Pauvre Evra son seul tort est d'etre un mauvais captaine... On la parachuté au post quelque semaine avant la compétition, il a pas pu gérer l'ambiance de merde... Ray Do avai vraiement fais un choix de merde Evra est beaucoup trop chambreur et en plus tout les Arsenaux doivent le détester (ce qui est embétant quand tu ve etre captaine de l'EDF).

On lui a collé des match de suspension il les purge et voila don't act. C'est un joueur de foot quia du charactére moi je l'aime bien. Ribery par contre...
@Nicolas Kssis-Martov

Vu ce que tu écris dans tes articles, tu seras gentil d'éviter de faire allusion avec mépris aux gauchistes, ainsi que de discuter politique.
Comme ça on évitera les analyses en mode bistrot du coin, et les lecteurs ne seront pas tentés de s'improviser politologues.


Ensuite je la soutien totalement je vois pas comment on peut seulement penser à réintégrer des mecs comme Evra, Abidal ou encore Ribéry.
Et puis ça me fait bien marrer les couplets populos sur " les instances dirigeantes", Ray etc .. on l'a assez répété, ce sont les joueurs qui ont refusé de s'entraîner en plein mondial.

Quand je vois à quel point j'adorais cette équipe, et à quel point elle me dégoûte maintenant, je me dis que cette équipe aura accompli au moins un miracle.
En attendant Ray Do lui il dépense son indémnité de licensiement au poker et il "entraine" des minots (serieux si j'apprend que mon gamin est entrainé par Raymond...). Finalement c'est lui qui s'en sort le mieux il a squaté le post 6 ans, pris son argent, épousé sa gonzesse, tout en faisant un gros fuck off a tout le monde.

Chapo.
@ DrNeoCortex:

Aka le type qui traite tout le monde d'ignorants mais qui lui non plus n'a pas le moindre argument pour s'opposer au point de vue de l'article.
So foot prend clairement position contre Jouannau, mais aussi contre tous ceux qui ne souhaite pas le retour des "mutins" en EDF, puisque la ministre est leurs porte-parole. Pour ma part, je me garderai bien d'avoir un avis aussi tranché que le journal si pied, et donc parfois si bête, (excusez ce calembour un peu pourri). Ainsi M.Ksiss Martov prétend que Mme Jouanno veut "attirer l'électorat populiste", mais sachez monsieur, qu'outre Ribéry et Evra, elle ne souhaite pas revoir Toulalan, qui ne présente pas ce "profil" dont vous parlez. Justement, mettons des mots derrière cette expression "profil", puisque vous même n'osez pas le faire. Alors voilà, vous entendez surement "personne musulmane, de couleur, issue de l'immigration" même si Ribéry ne présente pas tous ces critères.Mais ne pensez vous pas, monsieur, qu'elle veut les condamner non pas pour ce qu'ils sont, mais bien pour ce qu'ils ont fait. Je ne veux pas jouer les défenseurs de la ministre, mais bien rétablir la vérité. D'ailleurs je ne suis pas, contrairement à elle, formellement contre le retour de ces joueurs même si je pense que l'ont pourrait très bien s'en passait, si l'on veut "reconstruire". Mais je fais confiance à laurent Blanc, et s'il pense avoir besoin d'eux, alors qu'il les sélectionne! Le reproche que je peux faire à la ministre n'est pas tant dans ce qu'elle dit, mais au moment où elle l'a dit. J'ai était passablement énervé quand, hier soir, alors que je savourais la victoire des experts, on remette le sujet foot sur le tapis. Je suis bien un fan de foot et je ne suis qu'occasionnellement le Handball, mais je pense que cette comparaisons constante que font les médias entre les "bons bleus" du hand et les "mauvais bleus" du foot, n'est utile à aucune des deux équipes. Alors que Karabatic et sa bande viennent de se péter le cul à remporter le championnat du monde, on trouve le moyen de reparler de foot. Et ces pauvres handballeurs qui se plaignent que leur sport ne soit pas assez médiatisé, mais que devront'ils faire pour qu'on se concentre sur leur sujet?! (d'ailleurs sur ce coup mention spéciale au service télévisé publique qui préfère passer en boucle des niaiseries plutôt que de nous montrer nos bleus, mais aussi à Canal qui adore faire chier les non abonnés).
Zidane, si ça parle de foot même après les victoires françaises en hand ou en athlé cet été, ça ne dérange pas franchement les instances des sports en question. Leur politique pour gagner des licenciés (aux dépens du foot) c'est justement de se faire passer pour des "bons" et de faire passer le foot pour le mal.
Hey, vous avez vu? Torres est parti a Chelsea......Parce que si on se remet a parler de CDM2010, et de ce gouvernement qui veut se donner du credit par la demogagie... on a pas fini. Y'a tellement d'exemples... et tellement de themes ou ils sont ridicules...
Zidane38, pour moi, le profil décrit par l'auteur des banlieues, c'est caillera des banlieues... la religion et la couleur de peau ne semblent pas invoquées. Et oui ça profite au FN, dans le sens sécuritaire, c'était mieux avant, ces petits cons qu'on devrait éduquer plus fermement, y a plus de valeurs de la vrai France etc etc etc... et on considère que ce qu'ils ont fait est lié à ce qu'ils sont... à savoir des caillera de banlieues que leur talent footballistique à propulsé à une réussite indue dont ils profitent avec arrogance et mépris.

Concernant le fond, ils ont déjà servi de boucs émissaires avec leur sanction de base. Donc si Blanc veut les sélectionner je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas une fois ses sanctions purgées.

La politique des gentils handballeurs et des méchants footeux, on a déjà vu ça avec le rugby. Plus il y a d'argent, plus les rugbymen se comportent mal et se mettent les sacro-saintes "valeurs" au cul. donc c'est vrai que cette comparaison devient lourde.
Et si en fait cette sortie aurait pour but l'exact contraire de ce qui est annoncé en apparence?

Et si finalement, en prenant un position aussi radicale, en détournant les hostilités vers elle, et déchargeant les mutins de l'EDF d'une grosse partie de l'attention de l'opinion publique, Chantal ne ferait que les protéger?

Après tout, si on regarde bien les réactions, on remarquera que désormais les anciens coupables jetés en pâture aux chiens de la critique sont ceux que l'on prend soin de ménager en dénoncant le populisme et l'excès qui entourent leur possible exclusion à vie.

Maintenant, tout le monde fait front pour s'indigner de l'attaque dont est coupable l'EDF alors même que l'on a cessé de l'enterrer auparavant.
Revirement typiquement français et habits de chevaliers blancs pour les pourritures qui criaient à la potence en juin 2010.

Non, mais en fait, tout ceci n'est guère possible: Chantal est un pantin désarticulés, l'opinion une garce sans intégrité et Evra un capitaine abandonné.

tout ceci est lamentable, tout autant que l'était l'EDF bashing jusqu'à ces récentes déclaration
Franchement, si on met de côté le "je suis pour" ou "je suis contre" le retour d'évra et ribéry, pour ne parler que de ces deux là: sportivement, est-ce un manque pour les bleus? Pour évra, je pense qu'absolument pas: l'avez-vous seulement vu faire un match bon en sélection? correct, à la limite...lui si fort en club si transparent en edf (et me ditespas que c'est la faute de domenech, tous ont été plus ou moins bons, alors qu'évra...sans compter qu'à ce poste y'a du potentiel, contrairement à l'autre aile) et merde il l'aura eu sa chance, il a un paquet de sélections, et le brassard en plus, et il n'est plus le petit jeune de monaco.
Quant à Ribéry, outre que je doute de plus en plus fortement de ses capacités physiques (ça fait combien de saisons plus ou moins blanches? quasiment depuis l'euro 2008.) sportivement il n'a plus rien apporté non plus à l'edf depuis un sacré bail, la première saison des qualifs (au début une bonne entente avec gourcuff en roumanie, but décisif contre la lituanie...) mais la dernière saison 09/10..un summum de joueur perso, soit l'anti-footballeur au possible (encore uen fois je me cantonne au sportif)
et puis lui aussi a pas mal de concurrence à son poste, grosso modo milieu offensif, je ne m'en fais pas non plus pour la relève. Même si Ribéry, contrairement à évra, aura été assez bon en bleu, surtout à ses débuts insouciants.

Maintenant, au niveau de l'éthique, j'étais pour un bannissement très long, au moins 2 saisons, et pour les étendre en club, comme en rugby, pour les meneurs, les pourris, comme Gallas, évra, ribéry etc. voyez comme j'étais dur. Il n'empêche que jouanno a fait un coup de com comme le dit l'auteur de l'article plus ou moins maladroitement. A l'image de nos sportifs, de l'époque quoi: on a les ministres que l'on mérite...la politique c'est 95% de com'...hélas.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 18