En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Chelsea/PSG

José Mourinho, la patience gagnante

Chaque année, lorsque le printemps arrive et que l'Europe se décide enfin à sceller le sort de la saison écoulée au rythme de matchs aussi intenses les uns que les autres, les mêmes critiques sortent toujours de leur tanière : José Mourinho est chiant. Chiant avec sa prudence ? Chiant avec sa défense ? Chiant à savoir défendre ? Chiant à vouloir défendre ? Et si José Mourinho avait tout simplement gagné le droit de faire ce qu'il veut ? Et même d'être chiant s'il le faut ?

Modififié

Le 17 février dernier, le PSG et Chelsea se neutralisent au Parc des Princes dans un duel qui voit les deux camps aborder un plan de jeu conservateur. D'un côté, Laurent Blanc cherche avant tout à ne pas prendre de but, et place David Luiz en bouclier défensif anti-contre au milieu de terrain. En face, côté visiteurs, José Mourinho préfère faire surveiller sa tour de contrôle Matić par un chien de garde, Ramires, plutôt que de faire confiance à la portée de la vision de Cesc Fàbregas. Le PSG perd sa maîtrise de la possession, les Blues perdent les démarrages de Cesc et les mouvements d'Oscar. Et à la fin, c'est donc la créativité des deux équipes qui disparaît.

Le lendemain du match nul (1-1), la Gazzetta dello Sport affiche un titre pertinent pour décrire la rencontre : « Cavani sauve Blanc. Courtois sauve Mou. » Le message est clair : finalement, aucune des deux équipes n'a été aidée par le plan de jeu de son entraîneur respectif, et les joueurs ont décidé du sort du match à leur façon. Blaise Matuidi en partant à l'abordage à gauche ; Terry, Cahill et Ivanović en inventant une pirouette. Si Blanc a été critiqué pour son manque d'audace devant son public, improvisant avec l'expérience inédite de David Luiz au milieu de terrain, Mourinho a été pris pour cible au nom du spectacle : avec une formation si développée offensivement, pourquoi se réduire à tant de prudence ?

Prudence exagérée ? Ou expertise ?


Le paradoxe est génial. D'un côté, l'UEFA vend sa Ligue des champions à la terre entière comme étant le spectacle sportif le plus exceptionnel de la planète, avec d'ailleurs certains arguments incontestables. De l'autre côté, José Mourinho, pour beaucoup l'entraîneur numéro un au monde, et pour les autres le numéro deux ou trois, n'a pas peur d'abandonner la nécessité de marquer le temps de la moitié de chaque tour, voire plus. Lorsque le match aller est à l'extérieur, c'est presque devenu automatique. Une sorte d'habitude incompréhensible pour une partie du public. Mais alors, José Mourinho est-il vraiment un entraîneur défensif ? Ses statistiques en championnat démontrent le contraire depuis près d'une décennie… Au-delà du débat sur la qualité du jeu proposé, cette manie de la prudence semble plutôt tirer son origine dans une méthode travaillée sur les confrontations directes : comme un joueur d'échecs tentant de masquer son plan d'action, José Mourinho ne se dévoile jamais trop vite et se montre même prêt à gâcher plusieurs opportunités alléchantes pour attendre la bonne, celle qui terrassera son adversaire. Celle qui avait terrassé un Paris Saint-Germain pourtant meilleur que son Chelsea la saison dernière.

La saison dernière, au Parc, il était venu sans numéro 9, préférant Schürrle à Torres, Eto'o ou Ba. Et même à Stamford Bridge, il avait mis du temps avant de dévoiler complètement son équipe, faisant finalement entrer Torres et Demba Ba. Au Vicente-Calderón, en demies, il avait carrément refusé le jeu. Et au retour, il avait accueilli Simeone avec la paire David Luiz-Ramires au milieu, et Azpi en ailier « offensif » droit. Cette saison, en Coupe à Anfield, Mourinho a une nouvelle fois transmis des consignes très défensives et prudentes à une formation pourtant brillante offensivement. Et il s'est qualifié.

Le plan de jeu secret de 2011


Ainsi, Mourinho a pris l'habitude de commencer prudemment pour finir en trombe, et jamais dans le sens inverse. Le secret serait alors de conserver une certaine parité jusqu'à un certain moment où le coach portugais serait presque sûr de voir ses joueurs s'imposer. Souvent, cela se joue alors dans la tête. Dans la « frustration de l'adversaire » , et dans la confiance des siens, qui connaissent parfaitement le plan de jeu. Le meilleur exemple de ces changements radicaux de plan est aussi le plus grand malheur arrivé à Mourinho à Madrid, le match qui aurait pu tout changer. Lors de sa première saison madrilène, le Real affronte le Barça en demi-finale de C1. Lors du match aller, le plan de jeu madrilène est une ode à la prudence : un milieu Lass-Alonso-Pepe et un trident offensif orphelin d'un 9 avec CR7-Özil-Di María. En fin de match, Mourinho explique très précisément son plan de jeu, ce qui permet encore aujourd'hui d'éclairer certains choix du Portugais avec les Blues.

Seulement, la réalisation de ce plan de jeu est alors formellement empêchée par l'arbitre de la soirée, qui sort un carton rouge pour Pepe sur une simulation de Dani Alves. En conférence de presse, la fameuse conférence du « ¿Por qué? » , Mourinho explique sa stratégie : « Notre plan dépend toujours des différents moments du match, de différents moments d'organisation, et donc de plusieurs phases. Ce soir, cela passait par : réussir d'abord à ne pas encaisser de but, frustrer l'adversaire, jouer compact et bas comme nous avons joué (mission accomplie jusqu'à l'heure de jeu, ndlr). Et puis, à un moment défini, réaliser un changement d'organisation avec l'entrée en jeu d'un 9 fixe (Adebayor pour Özil à la 46', ndlr), et dans une autre phase encore plus avancée du match, faire un autre changement qui est de jouer avec un 10 pur derrière 3 attaquants (changement prévu de Kaká pour Albiol, avec Pepe qui recule en défense centrale, ndlr). Ça, c'est le plan d'un match qui est stable à 0-0, qui semble se terminer vers le 0-0, mais qui est bouleversé parce que tu fais le choix d'une prise de risque pour tenter de gagner et de profiter d'un moment de frustration de l'adversaire, qui pense finir sur un 0-0. On aurait pu perdre, on aurait pu parfaitement perdre, ou on aurait pu faire 0-0, ce qui aurait été le plus logique, mais c'est un plan que l'arbitre n'aura pas laissé faire ce soir. » Oui, il s'agit bien d'une sorte de manuel pour savoir affronter plus fort que soi.

Vidéo

Une carrière de « changements d'organisation »


La liste des autres exemples est aussi longue que la carrière du Special One. Saison 2008-09, l'Inter de Mourinho affronte un Manchester United bien mieux préparé en huitièmes de finale de C1. À l'aller à San Siro, le plan de jeu milanais se réduit à résister aux attaques de Cristiano Ronaldo en se repliant. Le 0-0 tient bon, et à la 76e, Mourinho fait entrer Mario Balotelli et Julio Cruz, et se donne un quart d'heure pour tout changer. Finale de Coupe du Roi 2011, au Mestalla, et un nouveau changement Özil-Adebayor. Cette saison encore, lors du déplacement en championnat à Old Trafford : une première période conservatrice au possible, et une seconde période spectaculaire.

Ces plans de jeu pourraient être critiquables, mais depuis que José Mourinho joue l'Europe, son bilan est tout simplement ahurissant. Depuis la saison 2002-03, cela donne : victoire en Coupe UEFA, victoire en C1, demie (Liverpool), huitième (Barça, 2006), demie (Liverpool), huitième (Manchester United, 2009), victoire en C1, demi (Barça), demie (Bayern), demie (Borussia), demie (Atlético). En clair, le Portugais a atteint les demi-finales neuf fois sur onze dans le cadre de cinq projets sportifs différents (Porto, Chelsea I, Inter, Real, Chelsea II). Les deux seules fois où il est tombé avant, c'était face au prochain vainqueur (Barça, 2006) et le prochain finaliste (Manchester, 2009). Parce que ses plans sont aussi calculés qu'efficaces, José Mourinho a donc gagné le droit d'être chiant. Parce que lorsque l'on regarde bien, même la prudence est fascinante. Paradoxalement, son plus grand chef-d'œuvre, face au Barça en 2010, aura été réalisé dans une logique inverse : prise de risque d'abord, résistance ensuite. Il n'y a donc pas de règle, à part la suivante : José Mourinho a toujours un plan très précis. Et s'il n'est pas toujours spectaculaire, ce plan est presque toujours victorieux. Si Chelsea se montre patient ce soir, Laurent Blanc saura-t-il à quoi s'attendre ?


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 7 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 6 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33