José Mourinho descend le championnat espagnol

Modififié
6 26
José Mourinho ne garde pas forcément un bon souvenir de son passage en Liga.


L’entraîneur portugais, à la tête du Real Madrid entre 2010 et 2013, a vivement critiqué le championnat espagnol sur le sujet de la répartition des droits TV. Le Special One a ainsi comparé le fonctionnement de cette redistribution des recettes en Espagne et en Angleterre dans les colonnes du Guardian : « Il n’y a qu’en Angleterre où tout le monde touche des sommes intéressantes avec les droits TV. Dans les autres pays, les culbs puissants ne veulent pas de cette redistribution. Ils ne veulent pas partager l’argent des droits TV. Ils gardent cela pour eux, savent qu’ils pourront jouer les premiers rôles en Ligue des champions. Ils souhaitent que le championnat soit une lutte entre deux ou trois équipes seulement. Quand vous écoutez certains clubs en Europe, vous avez l’impression qu’ils sont les "Mère Teresa" du foot, mais ils ne le sont pas. En Angleterre, il y a vrai championnat. La fabuleuse histoire de Leicester apporte encore plus de crédibilité à la Premier League, et c’est pourquoi la Premier League est aussi renommée. »


C'est pour ça que les clubs anglais ne font plus rien en C1, du coup ? MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bravo à José, tout a été dit.

Pour la chute, juste comparer ce que rapporte une saison en PL et un sacre en C1 pour relativiser.

Même s'il y a du prestige pour la C1, on ne peut pas nier que la PL est un monde à part.
Madrapour Niveau : DHR
On peut effectivement supposer qu'il parle du championnat espagnol, par contre à aucun moment il ne le mentionne. Du coup, c'est quoi ce titre ???
Dernière victoire d'un club anglais en C1 c'était en 2012 pas en 1976 non plus. Entre deux y a eu des demies finales disputées et une C3 remportée. Je pense qu'on dramatise un peu la chose. Tout le monde sait que le foot est cyclique et la Premier League est dans le creux de la vague. ça va s'inverser tôt ou tard. Le Real a passé presque 10 ans à se faire sortir en 1/8 avant de la remporter deux fois en trois éditions.
Dans ce qu'il dit y a pas mal de mauvaise foi mais aussi pas mal de vérité. Le championnat anglais est quand même plus disputé que le championnat espagnol ou allemand ou le Bayern n'a aucune concurrence ou presque depuis plusieurs années. L'exemple Leicester est une anomalie, mais c'est vrai que ça apporte un peu de fraîcheur. Là on voit West Ham qui se tape un nouveau stade magnifique et se fait une équipe plus que crédible pour jouer les 5 premières places, Mourinho à United, Guardiola à City, Conte à Chelsea, Klopp à Pool... C'est peut être le début d'un nouveau cycle ou le football anglais reprendra une place qui correspond plus au statut que beaucoup lui accorde.
Hölderlin Niveau : DHR
Perso je trouve qu'il n'a absolument pas tort dans ce qu'il dit. Du coup je comprends pas la p'tite crotte de nez lancée au mou dans la chute.
C'est reparti après l’accalmie on va devoir se farcir toute la merde de sa bouche et ca pendant une saison bordel que ca va être long...
Hölderlin Niveau : DHR
Au passage info intéressante qu'on apprend aujourd'hui de la part du mou lui même. Le milieu ciblé au départ par MU était bien Renato Sanchez, si le transfert à foiré c'est parce que Mourinho n'était pas encore officiellement le coach de Manchester. Boucler le transfert avec Sanchez alors que Van Gaal avait encore la finale de la Cup a gagner aurait été un manque de clairvoyance et de respect.

Du coup le Bayern a profité de se flottement pour engager le jeune. Pogba était donc un second choix (même si ce n'était pas exactement le même profil de joueur).
Note : 1
Il me semble qu'en Espagne, à partir de cette saison ou la suivante, les droits seront répartis équitablement.
Et on l'entendait pas beaucoup là dessus quand il coachait le Real.

Surtout que c'est bien facile de tenir ce discours en PL, où le 10ème gagne autant de thunes que le champion dans les autres pays.
Hölderlin Niveau : DHR
Message posté par Hölderlin
Au passage info intéressante qu'on apprend aujourd'hui de la part du mou lui même. Le milieu ciblé au départ par MU était bien Renato Sanchez, si le transfert à foiré c'est parce que Mourinho n'était pas encore officiellement le coach de Manchester. Boucler le transfert avec Sanchez alors que Van Gaal avait encore la finale de la Cup a gagner aurait été un manque de clairvoyance et de respect.

Du coup le Bayern a profité de se flottement pour engager le jeune. Pogba était donc un second choix (même si ce n'était pas exactement le même profil de joueur).


Le liens :

http://www.manchestereveningnews.co.uk/ … s-11713330
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Il y a surtout une grosse contradiction dans les propos de Mourinho. Certes, la distribution des droits télés paraît plus équitable en Premier League qu'ailleurs en Europe, mais quels en sont les bénéfices pour les clubs ?

Justement, le cas de Leicester et celui de l'échec anglais à l'Euro n'a fait que décrédibiliser ce système où cet amas de thunes redistribuées ne fait pas progresser intrinsèquement chacun des clubs représentants de la Premier League, normalement bénéficiaires. Une formation globale toujours au même stade depuis la baisse générale de niveau et un réinvestissement qui consiste à allécher le dépouillement des autres structures footballistiques européennes par la proposition d'énormes montants de transferts pour des joueurs moyens et parfois inutiles pour le club acheteur lui-même.

Avec Leicester, on remarque simplement que le mieux est de profiter intelligemment de la redistribution. Et surtout qu'il est plus facilement réalisable de progresser en étant "petit" plutôt que "gros". Bref, que la gestion des clubs est, dans l'ensemble, bien flinguée.

C'est un nivellement par le bas, propre uniquement à la Premier League, à partir du moment où les "pointures" sont incapables de profiter de ce système pour en arriver à une gestion tendant à la progression sportive. Ces pointures étant pourtant les plus à même de développer d'excellentes structures de formation ou de scouting "intelligent" qui symboliseraient matériellement une progression de la Premier League.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Allegri évoque les recrues
6 26