1. // Sélection
  2. //

Jose Enrique, le patient anglais

0 1
La sélection nationale, rêve de tout footballeur qui se respecte, ou du moins ceux qui en ont les capacités. Pour certains, c’est plus difficile. La solution ? Bah prendre une nouvelle nationalité.

C’est en tout cas celle trouvée par les coéquipiers de Jose Enrique. L’arrière latéral gauche de Liverpool fait forte impression en Angleterre depuis son arrivée à Newcastle en 2007. Cet été, les Reds l’ont acheté pour 8 millions d’euros et il fait le bonheur de Kenny Dalglish. Tant et si bien qu’outre-Manche on s’attendait à ce que Vicente del Bosque, le sélectionneur espagnol le convoque lors des derniers matchs de la Roja. Ce ne fut pas le cas.

Pour le Daily Mail, Jose Enrique est revenu sur cette situation inconfortable : « Mes coéquipiers me disent de faire une demande pour acquérir la nationalité britannique » . C’est sûr que derrière Ashley Cole, il y a de la place, même si Leighton Baines est une doublure somme toute correcte. Mais, l’Ibère ne se voit pas jouer autre part qu’au pays du toque : « Je suis espagnol et je veux jouer pour mon pays. Être dans un club comme Liverpool vous fait penser que vous avez plus de chances de représenter votre pays mais c’est Del Bosque qui décide et je n’ai qu’à me concentrer sur mon jeu et mon club » .

Bien essayé les gars.

CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
De toute manière il peut l'acquérir, il ne sera jamais sélectionné en équipe d'Angleterre. Car il y'a un protocole officieux, dont j'ai oublié le nom, entre l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord, afin de ne pas faire appel à des joueurs naturalisés. Des joueurs à double nationalité par naissance oui, des joueurs naturalisés, non.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1