1. // Copa América 2015
  2. // Groupe B
  3. // J3
  4. // Uruguay/Paraguay
  5. // Portrait

José Andrade, Paris à ses pieds

Fils d'esclave, habile joueur de football, musicien et danseur notoire, José Andrade a émerveillé l'Europe lors des Jeux olympiques de 1924 à Paris. Le milieu de terrain uruguayen a vu sa carrière interrompue par une incroyable blessure et un goût démesuré pour la nuit.

Modififié
En 1924, Paris est l'épicentre mondial de la culture. Des artistes de toute part s'installent dans la capitale. Dans ce contexte d'après-guerre se déroulent les Jeux olympiques. Alors que les figures de la Ville Lumière sont écrivains, chanteurs ou poètes, un joueur de football uruguayen est devenu le roi de Paris. José Leandro Andrade est l'un des premiers joueurs sud-américains à avoir émerveillé l'Europe. Meilleur élément de l'équipe d'Uruguay de l'époque, Andrade a laissé son empreinte dans le stade Yves du Manoir de Colombes, en banlieue parisienne, où il a mené son pays à la médaille d'or. Aussi, celui qui a gagné le surnom de « La Merveille noire » en France, est devenu une icône de la nuit parisienne, partageant des soirées avec Joséphine Baker ou encore Colette. Une carrière pleine de mythes. Entre prostitution, syphilis, et fin de carrière provoquée par un choc contre un poteau.

Footballeur virtuose


Né à Salto (comme Cavani et Suárez) en 1901, Andrade est le fils d'un esclave africain réfugié au Brésil et d'une Argentine. Le premier mythe qui entoure la famille du joueur uruguayen concerne son père : sur l'acte de naissance de son fils, son père biologique n'est inscrit qu'en qualité de témoin. Le doyen du clan Andrade, âgé de 98 ans et expert en magie africaine, serait en réalité le père du crack de Montevideo. Dans les rues de la capitale uruguayenne, Andrade travaille comme musicien, cireur de chaussures et vendeur de journaux. Habile joueur de violon et de tambourin, l'Uruguayen fera de ses instruments ses meilleurs atouts de charme. S'il débute le football au club de Misiones, le joueur se démarque rapidement et connaît ses premières sélections avec l'équipe nationale en septembre 1923 face à l'Argentine. L'année suivante, Andrade (qui évolue alors à Bella Vista) et ses coéquipiers uruguayens rejoignent Paris, pour disputer les Jeux olympiques. Le milieu de terrain décrit plus tard par les journalistes de l'époque comme « élégant et habile » sera l'une des figures de la compétition. Une presse qui tombera rapidement sous le charme de l'escouade uruguayenne. Enrique Carcellach, journaliste espagnol, écrivait : « Je regarde du football depuis vingt ans et je n'avais jamais vu une équipe jouer avec autant de classe que l'Uruguay. Je ne pensais pas que le football pouvait se jouer à ce degré de virtuosité. Ils jouaient aux échecs avec les pieds. »

Pourtant, Gabriel Hanot, rédacteur en chef de L'Équipe avait qualifié les joueurs uruguayens de « maladroits » avant le premier match de la Celeste. La sélection uruguayenne remporte le premier match sur le score de sept à zéro face à la Yougoslavie. Cinq victoires plus tard et plus de vingt buts marqués, Andrade et ses compatriotes gagnent la médaille d'or après avoir facilement battu la Suisse en finale. L'histoire raconte même que, face à la France, les Uruguayens qui menaient un à zéro à la mi-temps avaient décidé de ralentir, pour ne pas humilier leurs hôtes. Après le tournoi, Andrade restera plusieurs mois à Paris. Le temps pour l'Uruguayen, devenu « La Merveille noire » ou la « Perle noire » (surnom de Pelé quarante ans plus tard) de goûter aux joies de la nuit parisienne.

Andrade et « les années folles »


Après avoir usé de ses qualités balle au pied pour écraser les JO de son talent, José Andrade se transformera en l'habile danseur et chanteur qu'il était dans les rues de sa patrie. Hans Ulrich Gumbrecht, écrivain allemand, affirmait, dans son livre In praise of athletic beauty que le milieu de terrain « réveillait des vagues de désir érotique » chez les femmes de l'époque. Andrade, qui aurait travaillé comme gigolo dans sa jeunesse, rencontre Joséphine Baker, avec qui il danse un tango, ou encore Colette, avec qui il partagera un asado (le barbecue latino) lors d'une fête organisée pour les joueurs de la sélection uruguayenne après une victoire contre les États-Unis lors des JO. Dans un article, la presse italienne raconte qu'Andrade s'échappe souvent des mises au vert pour aller boire dans les bars de bord de Seine. Angel Romano, ami et coéquipier du joueur, retrouve un soir « Andrade dans un appartement luxueux, entourés de femmes, comme un sultan dans son harem » .

Alcoolisme et syphilis


De retour au pays, l'homme qui nettoyait des chaussures aux plus riches est devenu un dandy. La communauté noire de la capitale organise même un match en son honneur, auquel il ne se présentera pas. Côté football, le joueur est recruté par le Nacional, où il collectionnera les titres de champion. Une tournée de 1925 en Europe marquera aussi l'un des tournants de sa carrière. À Bruxelles, Andrade se rend chez un médecin qui affirme que le milieu de terrain a la syphilis. Le joueur part à Paris pendant deux mois pour oublier la triste nouvelle et échapper à la dépression. En 1928, José Andrade gagne encore l'or olympique avec sa sélection lors des JO d'Amsterdam. Outre parcourir les fameux bars de la capitale hollandaise, Andrade et ses coéquipiers ont fait taire de nombreuses critiques lors de ces olympiades. Dont celles – les plus véhémentes – de Jules Rimet. Le père de la Coupe du monde avait déclaré que la sélection uruguayenne était composée de Boliviens et de Péruviens et qu'ils n'avaient affronté aucune bonne équipe en France. Lors de la demi-finale contre l'Italie, Andrade se cogne contre le poteau, et perd une partie de la vision. L'Uruguayen ne sera plus « l'artiste du football aux mouvements élastiques » un temps décrit par le footballeur allemand Richard Hoffmann. Il participera tout de même à la Coupe du monde 1930 gagnée par l'Uruguay, devenant l'un des seuls joueurs à remporter « la triple couronne » . Après le Mondial, il jouera en Argentine, à Atlanta, Lanús et Argentinos Juniors, puis se retirera à 36 ans, à Montevideo.

En 1956, Fritz Hack, journaliste allemand qui parcourt le monde pour rencontrer l'idole uruguayenne, raconte : « Ce que j'ai vu à Montevideo est une image d'horreur. J'ai trouvé Andrade dans un taudis, totalement alcoolique, et presque aveugle. Il n'a pas pu répondre à mes questions. » Mort dans la misère et l'anonymat à 56 ans, José Leandro Andrade est aujourd'hui considéré comme le premier grand joueur noir de l'histoire du football. En Uruguay, une plaque à sa mémoire dans le mythique stade du Centenario de Montevideo est la seule relique du glorieux passé d'Andrade. Peu importe, les rues de Paris se souviennent de lui.

Par Ruben Curiel, à Santiago de Chile
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


BlackAndYellow Niveau : District
L'un des précurseurs du footballeur stars,dommage,car encore une fois la fin de l'histoire rappelle ô combien l'hypocrisie du succès resteras toujours aux fond intacte et immuable ..
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
C'est bien beau de rappeler qu'il est resté 5 ans à Nacional, mais là ou il a commencer et ou il a gagner le seule championnat de sa carriére, c'était à Peñarol en 1932 !

Mais bon, le seul et l'unique negro Jefe, c'est l'immense Obdulio Varela, capitaine de la Céléste en 1950 et légende absolue de Peñarol !
"Pourtant, Gabriel Hanot, rédacteur en chef de L'Équipe avait qualifié les joueurs uruguayens de « maladroits » avant le premier match de la Celeste."

c'est beau, en France nos traditions sont respectées depuis si longtemps !
Euh il a joué de 1924 à 1930 au Nacional.
Et de 1931 à 1935 chez les Carboneros
Et il a gagné le championnat en 1924.
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 30 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13