1. // SO FOOT #122
  2. // La Galaxie Jorge Mendes

Jorge Mendes, Monaco et les Russes

La face visible de la galaxie Mendes en France est l'AS Monaco. Mais cette position confortable sur le Rocher cache aussi de nombreuses autres connexions...

Modififié
48 13
En Ligue 1, le club vitrine de Jorge Mendes est l'AS Monaco, où il place durant l'été 2013 successivement Moutinho, James Rodríguez, Ricardo Carvalho, Radamel Falcao, Fabinho et Geoffrey Kondogbia (via Doyen Sports). « Mais on le voyait déjà avant à Monaco, c'est quelqu'un qui connaît l'endroit, il a déjà placé des joueurs par le passé  » , explique Jean-Marc Goiran, agent monégasque proche du Prince. Comme Costinha en 1997, l'un de ses ambassadeurs les plus fidèles. Un ancien du club se remémore : « Quand on était en seconde division, six mois avant de monter, début 2013, on a dit aux recruteurs : "Vous allez les voir" et ils sont allés superviser Moutinho, Falcao, James Rodríguez... C'était presque exclusivement des joueurs de Jorge Mendes. Ils ont obéi aux consignes. C'étaient des choix en cohérence avec les ambitions européennes du président. » De cette période, Tor-Kristian Karlsen, ancien directeur sportif du club de janvier 2012 à février 2013, se souvient « de relations très correctes et professionnelles avec Jorge Mendes » .

Engrais et prison


Question : Jorge Mendes a-t-il facilité l'arrivée des Russes à Monaco pour y développer ses affaires ? La réponse est non. « La personne qui est intervenue est Willy De Bruyn, un Belge, consul du Maroc à Monaco. Il est administrateur de l'ASM, il a réussi à convaincre Dmitri Rybolovlev d'investir dans l'ASM qui était en difficulté après la descente en Ligue 2 » , détaille l'ancien du club. Information confirmée par Willy De Bruyn en personne, qui n'a pas souhaité en dire davantage. « Ils m'ont également approché, on s'est vu pour réexpliquer le projet au souverain et faire en sorte que ça passe, ajoute Jean-Marc Goiran. Avant, Dmitri Rybolovlev avait voulu reprendre Manchester United, c'est quelqu'un qui aime le football. » Un homme qui aime le football, mais qui aimerait bien être monégasque. Derrière tout ça, une « histoire de passeports monégasques et la promesse faite de donner à lui et sa fille la nationalité monégasque s'il sauvait le club. C'est devenu actuellement un objet de tension entre le palais et lui  » ajoute l'ancien du club.

Dmitri Rybolovlev, ex-boss d'Uralkali, une entreprise qui fabrique des engrais, a fait onze mois de prison dans les années 90 en Russie. Il était accusé d'avoir fait tuer le patron d'une entreprise chimique. Il sera finalement blanchi. Une histoire qui n'est pas sans rappeler une autre tentative de reprise, en 2002, par Alexei Fedorichev. À l'époque, le Prince refuse parce que Alexei Fedorichev est soupçonné par les services français « d'être la vitrine légale de la criminalité organisée d'Europe orientale » . Alexei Fedorichev est l'ancien boss du Dinamo Moscou, où Jorge Mendes a placé Costinha, Maniche, Danny, Derleï en 2005/2006... Lors de cette saison, l'ASM et le Dinamo Moscou étaient partenaires. Il faut dire que Fedcom, l'entreprise de fertilisants d'Alexei Fedorichev est le sponsor du club depuis 1999. Fedcom où « Vadim Vasilyev a travaillé en tant que trader, ajoute la source proche du club. Un collaborateur du club m'a même dit que Vasilyev pourrait être partie prenante dans les fonds d'investissement de Mendes. » Dans le petit monde des oligarques russes qui investissent dans le foot, Jorge Mendes se sent comme un poisson dans l'eau.

Zénith, puis l'Anji


Entre Mendes et la Russie, l'agent israëlien Pini Zahavi. C'est lui qui lui présente Roman Abramovitch au début des années 2000. Le nouveau boss de Chelsea lui ouvre alors les portes du marché russe et de son club où Jorge Mendes place Ricardo Carvalho, Paulo Ferreira, Maniche, Tiago, Filipe Oliveira et José Mourinho dont il vient de s'attacher les droits aux dépens de l'agent Jorge Baïdek. Pour services rendus, Jorge Mendes ouvre à Pini Zahavi les portes de Porto où ce dernier place Fernando Belluschi, Lucho González, Lisandro lopez et Luís Fabiano...

Dans les bases arrières russes de Jorge Mendes, il y a aussi le Zénith Saint-Pétersbourg, où il a placé Danny, Bruno Alves, Ezequiel Garay... Le Zénith Saint-Pétersbourg est détenu par Gazprom depuis 2005, un groupe dont le sulfureux oligarque Suleyman Kerimov détient 5% du capital depuis cette même année. Suleyman Kerimov qui entretient lui-même de bonnes relations avec Dmitri Rybolovlev puisqu'il a repris une partie de ses actions dans Uralkali en 2010, à hauteur de 25%. Lorsque Uralkali a rencontré des difficultés l'année passée, Suleyman Kerimov a vendu à tout va les joueurs de son club, l'Anji Makhatchkala dont Eto'o, Willian et Lacina Traoré à... Monaco lors du mercato hivernal 2014 qui le prêtera dans la foulée à Everton.

« 80 millions du Real Madrid ne se refusent pas »


Quelques mois plus tard, à l'été 2014, Lacina Traoré intègre définitivement l'effectif de l'ASM. C'est que le club a dégraissé en vendant James Rodríguez au Real Madrid et en prêtant Falcao à Manchester United. Plusieurs raisons sont évoquées : des tensions entre Rybolovlev et le palais concernant les passeports, des problèmes d'argent pour Rybolovlev suite à son divorce en mai... De son côté, Jean-Marc Goiran justifie ces transactions : « Pourquoi James est parti ? 80 millions du Real Madrid ne se refusent pas. Falcao ? Il signe à Monaco, l'Atlético est champion, il se blesse et ne joue pas la Coupe du monde... Il a eu un coup de déprime et voulait partir. Il avait signé à Monaco pour une histoire de gros sous, son premier choix était le Real. »

Une seconde lecture pourrait être : plus les joueurs de Jorge Mendes bougent, mieux les fonds se portent. Quand James Rodríguez signe au Real, Di María, qui se sent de trop, peut signer à Manchester United. Et Falcao, qui se sent seul à Monaco sans James Rodríguez, peut le rejoindre. Aujourd'hui, Vadim Vasilyev a officiellement un nouveau bras droit, Luis Campos, ancien analyste vidéo de José Mourinho (le client le plus important de Jorge Mendes, avec Ronaldo) au Real Madrid et accessoirement son ami. Conseiller de la présidence depuis 2013, il sera désormais directeur technique. Et l'ASM a un nouvel entraîneur lusophone, Jardim, qui n'est pas de la Gestifute. Toute cette agitation n'a pas plu aux supporters. Début septembre, sur les routes de la Turbie qui conduisent au centre d'entraînement, on a pu lire un tag, vite effacé : « Mendes = mafia » .

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai surtout appris que le consul du Maroc à Monaco était belge.

?!
FourFourTwo Niveau : Loisir
Message posté par Ranildo
J'ai surtout appris que le consul du Maroc à Monaco était belge.

?!


Effectivement, le consul d'un pays n'a pas besoin d'avoir la nationalité du pays en question ! Bizarre mais c'est comme ça...
Note : 10
Un grand bravo pour la qualité de cet article , un des plus instructifs qu'il m'a était donné de lire sur ce site .
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Message posté par El Xeneize
Un grand bravo pour la qualité de cet article , un des plus instructifs qu'il m'a était donné de lire sur ce site .


So Foot, on en redemande des articles comme ceux-là. Ok, vous avez besoin de faire du clic, mais quand on voit certaines brèves, on se désespère parfois.
Jamais je ne comprendrai comment des clubs, des présidents, des coachs et même des supporters ont pu laisser un seul et unique agent avoir autant de pouvoir.

Qu'un agent puisse avoir des connexions pour un peu favoriser, faire scouter son joueur ça existe mais faire autant de transferts que souhaités vers un club, bouger les joueurs au gré de son envie vénale sans que les clubs ne disent rien pour le sportif ça me choquera toujours.
Nietzsche ta mère Niveau : District
La chute de l'article est vraiment abrupte ! Sinon article vraiment instructif
DocteurHappy Niveau : CFA
Tout le Monde pense que Mendes c'est le Boss , j'ai plus l'impression que c'est un "opportuniste " , le mec à son réseaux mais c'est pas lui qui dicte les règles , il obéit et ça l'arrange à mon avis .

Ça sent le blanchiment d'argent , le trafic en tout genre et le commerce parallèle cette histoire .

Un mélange d'oligarques russes , d'agent véreux ,de mafia israélienne , tout cela dans un verre de Monaco , ça sent le blanchiment d'argent , le commerce parallèle cette histoire .
Un condensé de l'article papier en somme
Un "tag" c 'est une signature faite par un tagger/writer...il peut etre fait a la bombe, au marqueur , au barane ou au silex pour la gravure.
Ici il ne s' agit pas de "tag" mais d' inscription a la bombe aerosol par un mec qui a plus du vendeur chez casto que d un writer .
Merci
Si vous en redemandez, y'a la version papier du canard. De fort belle qualité, avec tout un dossier sur Mendes.

Et ça entretient probablement le site aussi.
Lunette, costume trois pièces noir, chemise blanche, la classe, dommage la cravate de portugay
Très violent cet article j'ai vraiment kiffé le lire !!
Le plus incroyable dans cette histoire, c'est ce mouvement perpetuel de joueurs, qui en plus, sont presque tous supers bons!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
48 13