1. //
  2. //
  3. // Dynamo Kiev–Maccabi Tel-Aviv

Jordi Cruijff, loin du père

Parce qu’il est le fils d’une légende, le parcours de Jordi Cruijff n’a jamais été une sinécure. Directeur sportif du Maccabi Tel-Aviv depuis 2012, le Néerlandais s’épanouit enfin dans ce rôle, loin de l’agitation que suscite son nom en Europe. Un nouvel élan bienvenu, après une carrière émaillée de critiques, de comparaisons incessantes et de blessures.

Modififié
Plus qu’un père, c’est un héritage au poids presque insondable. Une ombre omniprésente, souvent encombrante, avec laquelle il a dû apprendre à vivre très tôt. Jordi Cruijff n’a pas embrassé un destin commun, car il est le fils de l’iconique Johan. Une légende qui pèse trois Ballons d’or, quinze titres majeurs, élue deuxième meilleur deuxième joueur du XXe siécle et qui a, aussi, influencé le football mondial de ses idées novatrices. Tant de choses qui auraient découragé n’importe qui de marcher dans les pas d’un tel paternel. Sauf que par passion, Jordi a osé se lancer. Et, forcément, les comparaisons n’ont eu de cesse de jalonner son parcours. « Comme 99% de mes confrères, je me suis toujours considéré comme un footballeur, rien de plus. Mon père, lui, fait partie des 1% restants, des immortels, s’épanchait-il, à cœur ouvert, l’été dernier. Il est impossible de comparer les mortels comme moi, aux immortels comme mon père. » De ses propos transpirent une ostensible admiration. Mais aussi une nécessité impérieuse et perpétuelle de se justifier. Parce que dans sa carrière, Jordi Cruijff a toujours dû appréhender la suspicion. Et, surtout, prouver. Bien plus que les autres.

Moqueries, blessures et heure de gloire à Alavés


Quand il a vu le jour, déjà, Jordi n’était de toute façon pas destiné à vivre tel le commun des mortels. Son prénom fut le premier enregistré en Catalogne et aurait à l’époque été considéré comme une provocation manifeste à l’égard de la dictature franquiste. Comme son père, le gamin a arboré les tuniques de l’Ajax Amsterdam et du Barça. Le début des lourdes comparaisons et des remarques les plus acerbes. Dans les eighties, chez les jeunes de l’Ajax, certains n’hésitaient pas à se gausser en affirmant qu’ « il a le talent de sa mère » . À Barcelone, où il est passé pro en 1993, les diatribes n’ont fait que s’accentuer. Parce que son paternel était à la tête des Blaugrana, le Néerlandais était vu comme un pistonné. « La presse laissait entendre que j’étais là à cause de mon père, regrettait celui qui arborait autrefois le numéro 14, comme son géniteur. Là-bas, les gens ne voient pas le gamin qui essaie de jouer au foot, ils font des comparaisons. Et, évidemment, au petit jeu des comparaisons avec mon père, je ne pouvais pas gagner. J’en ai souffert. » En 1996, quand Johan Cruijff est démis de ses fonctions, il est personnellement pris en grippe par le président catalan, Josep Lluis Nuñez, qui le désigne comme l’un des responsables indirects des départs de Hristo Stoichkov et Michael Laudrup.

Pour s’épanouir, pour tenter de s’émanciper de l’ombre de son père, Jordi a dû s’exiler en Angleterre. Mais à Manchester United (1996-2000), l’aventure a été contrariée par de trop nombreuses blessures (seulement 34 matchs disputés). La faute, notamment, à un genou en vrac : « J’ai connu plusieurs graves blessures qui ont freiné la progression de ma carrière. J’étais rarement à 100% de mes capacités physiques. D’un point de vue général, je suis quand même satisfait. J’ai vécu le haut niveau.  » Son heure de gloire, l’attaquant l’a vécue avec le club espagnol d’Alavés, en 2001. Avec les Babazorros, il participe à la folle épopée européenne jusqu’en finale de Coupe d’UEFA où il inscrit un but contre Liverpool lors d’une rencontre ébouriffante (défaite 4-5 a.p., but en or). Le seul fait d’armes dans une carrière où le talent n’a pourtant pas manqué. « C’était un garçon doué, très intelligent, fin dans le jeu, bon dans la dernière passe et les coups de pied arrêtés, se remémore Grégory Vignal, son partenaire quelques mois à l’Espanyol Barcelone. On sentait clairement une patte technique chez lui. En même temps, il a dû avoir de bons conseils dans la famille hein… (rires) » Sans jamais apprivoiser la lumière, il boucle son itinéraire loin du tumulte médiatique, au Metalurg Donetsk (2006-2008) et au club maltais de Valletta (2009-2010).

« À cause de mon nom, je ne suis pas quelqu’un qui peut faire des erreurs »


« J’ai toujours suivi ma voie. Je n’ai jamais cherché le mimétisme avec mon père. Mes choix de carrière n’ont rien à voir avec ceux de mon père. J’ai toujours cherché le chemin le plus compliqué pour qu’on ne me catalogue pas comme le fils de Cruijff. » Il y a du vrai dans les paroles de Jordi. En fin de parcours, à Valletta, il a un temps endossé le costume d’entraîneur adjoint en même que celui de joueur. Une expérience qui ne l’a pas pleinement satisfait. Car celui qui compte respectivement 9 sélections pour les Oranje et la Catalogne trouve davantage son plaisir un peu plus éloigné des terrains, en tant que directeur sportif. D’abord à l’AEK Larnaca (2010-2012), puis au Maccabi Tel-Aviv depuis trois ans. « J’ai pris ma Pro Licence (diplôme d’entraîneur délivré par l’UEFA, ndlr) et j’aime la tactique, mais pour le moment, ma passion n’est pas sur le terrain tous les jours, exposait-il en novembre dernier. Je préfère l’autre partie de tout ça. Le Maccabi est un club qui a tendance à être un tremplin pour les entraîneurs qui viennent, gagnent et veulent rejoindre les meilleurs championnats. Vous avez donc besoin de quelqu’un qui reste et regarde sur le long terme, de quelqu’un qui prend des décisions importantes. C’est mon job d’essayer de mettre sur pied une bonne équipe, un staff technique et un réseau de scouting. Puis collaborer avec l’entraîneur afin d’améliorer l’ensemble. »

Outre le fait de s’épanouir dans ce nouveau rôle, le Néerlandais réussit jusqu’ici tout ce qu’il entreprend. Sous son impulsion, le club chypriote de l’AEK Larnaca a accédé pour la première fois à la phase de groupes de la Ligue Europa en 2011-2012. À Tel-Aviv – « une ville fascinante où il fait bon vivre  » selon ses propres dires –, Jordi Cruijff a fait encore mieux. Incapable de remporter le championnat israélien pendant dix ans, le Maccabi enchaîne les titres de champion depuis 2013 et a retrouvé cette année la C1 après une première participation il y a vingt-trois ans. Loin de l’Europe où la simple évocation de son patronyme suffit à mettre en émoi, Jordi Cruijff apporte son expérience et se plaît dans un championnat mineur encore en plein développement. « Mon rôle était d’apporter une touche un peu plus européenne dans la manière de travailler ici. Je veux dire par là plus de professionnalisme, de technologie, de conditionnement physique, faire venir des gens avec une mentalité méditerranéenne qui peuvent s’adapter rapidement à un nouveau mode de vie, expliquait-il encore avec passion. L'objectif est que les étrangers nous rendent meilleurs sur le terrain et qu’ils agissent comme des éducateurs en dehors. Je pense que nous avons réussi. Si vous me disiez que ce serait notre situation il y a trois ans, j’aurais signé pour ça immédiatement. » Pour son excellent travail fourni et ses résultats obtenus, celui dont la longue chevelure blonde a laissé place à un crâne dégarni a été approché à plusieurs reprises par des clubs allemands et anglais. Des avances toutes refusées poliment. Le fils de Johan, aujourd’hui quarante et un ans, entend encore faire preuve de patience avant de se lancer dans le grand bain. Parce qu’il le sait mieux que personne : « À cause de mon nom, je ne suis pas quelqu’un qui peut faire des erreurs. »

Par Romain Duchâteau Propos de Grégory Vignal recueillis par RD, ceux de Johan Cruijff extraits de So Foot (numéro spécial Johan Cruijff), du Guardian et de L'Équipe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Registre "Au nom du père", je suis bien plus impressionné par le parcours personnel du fils Merckx..

Et ce tant à l'aune du handicap posé par la valeur du père, qu'à la valeur intrinsèque du fils.

Qui plus est, le fils Merckx ne bénéficia jamais d'aucun passe-droit ; n'en déplaise à la chute, celui de Cruyff ne peut en dire autant et sa place dans les 11 de départ de l'Euro 1996 reste un sacré mystère..
Pour Jordi en 96, pas de "mystère". C'était un bon joueur, successivement au Barça et à Manchester United. Voir l'autobiographie de Bergkamp, et le livre de Cherif Ghemmour.
Sur ce dernier, notre interview exclusive :
http://ajaxfr.com/livre_sur_cruijff.html
GenzoLloris Niveau : DHR
Avoir été titulaire (quasi) indiscutable, toujours dans des clubs de première division, ceci dans une carrière qui s'est étalée sur 3 décennies en glanant quelques sélections nationales, Jordi Cruijff a réalisé pourtant un parcours que 90% des footballeurs aspirant pro n'arriveront jamais à avoir...

D'ailleurs, Enzo Zidane va sans doute suivre cette même voie : celle d'un footballeur s'annonçant de très bon niveau qui pourra faire son trou en Ligue 1 mais dont il est évident qu'il ne dépassera jamais son père (le miracle Paolo Maldini restant l'exception).
Hier à 17:39 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow Hier à 12:00 Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
Hier à 22:30 Waris égalise, Nivet arrache la victoire Hier à 21:22 Darbion ouvre le score pour l'ESTAC Hier à 20:00 Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 19 Hier à 19:30 L'OM piste Alexandre Song 20 Hier à 18:20 Le monde du sport soutient les victimes de Manchester Hier à 17:37 Les frères Pogba font la fête 18 Hier à 17:30 Jordy Gaspar à Monaco 20
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:19 Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? Hier à 11:08 Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0
mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 8 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18
Article suivant
Et maintenant, Nuno ?