Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Jonjo Shelvey réalise le rêve d'un enfant

Modififié
Harry Jacobs a 7 ans, et il souffre d'alopécie, c'est-à-dire d'une chute précoce des cheveux. Jonjo Shelvey, milieu de Swansea, en est également atteint. Le jeune garçon a décidé d'envoyer une lettre au joueur, et n'imaginait pas ce qui allait se passer.

Dans sa lettre, que l'on retrouve sur le site officiel de Swansea, Harry a écrit : « Tu es incroyable, tu as marqué un but de 43 mètres. Tellement fort. Je sais que tu joues pour Swansea. Je m'appelle Harry et j'ai une alopécie, comme toi. Est-ce que tu aimes, toi ? Je suis partagé, je ne peux pas avoir de poux et je ne dois pas aller chez le coiffeur, alors c'est bien. Mais je n'aime pas vraiment ça pourtant. Est-ce que tu peux venir à mon école, s'il te plaît ? Mais d'abord chez moi, je te conduirai à l'école ensuite et tu pourras rencontrer mes amis. » Une lettre complétée par la mère du garçon, qui demande à Shelvey d'au moins répondre à la lettre, pour lui remonter le moral. L'international anglais a fait mieux que ça.

Il a invité Harry et ses parents à assister au match contre Southampton, depuis une loge. Le garçon a même foulé la pelouse, accompagnant le joueur au début du match, vêtu d'une tenue complète de Swansea. « Je sais ce que ça fait de grandir avec une alopécie, raconte Shelvey. C'était agréable pour moi de pouvoir partager mon expérience avec lui et d'essayer de le guider. Le meilleur moment cependant a été de voir l'expression sur son visage quand on est sortis du tunnel avec le reste de l'équipe. Il a dit qu'il avait passé un super moment. »


Et ça se comprend. MC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 minutes Ongenda débarque en Roumanie
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Bientôt un musée Robben ?