Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. E
  3. // Suède-Belgique

John Guidetti, let the music play

Will Grigg est peut-être en feu, mais il ne joue pas. Contrairement à John Guidetti, grand espoir de l'attaque suédoise pour les années à venir, qui a lui aussi eu droit à sa chanson. Une déclaration d'amour devenue un carton absolu en Suède et qui a plu à l'intéressé, lui-même artiste à ses heures perdues, et qui ne rate jamais une occasion de poser un de ses raps.

Modififié
À la seconde où John Guidetti se présente face au journaliste suédois, le ton est donné, l'interview sera collector. Ça commence par une grosse tape dans la main tendue du reporter, avant d'enchaîner sur un coup de physique, puis un bras délicatement passé autour des épaules du monsieur de la télé suédoise. Déchaîné, Guidetti passe une minute à débiter des phrases grandiloquentes - « Pour eux, c'est le moment de rentrer à la maison » , « On est les meilleurs des pays nordiques » , « On est supérieurs, totalement supérieurs ! » - avant que son coéquipier Alexander Milošević ne vienne conclure l'affaire en musique, en chantant un « John Guidetti » sur l'air du « Yaya Kolo Touré song » des fans de City. C'était il y a un an presque jour pour jour, le 27 juin 2015, et les U21 suédois ne cachaient pas vraiment leur joie d'être qualifiés pour la finale de l'Euro Espoirs en Tchéquie, finale qu'ils remporteront trois jours plus tard. John Guidetti avait marqué lors de la demi-finale, juste avant cette interview délirante, et au pays, en Suède, le musicien Michael Saxell l'observe depuis le début du tournoi, fasciné. Pour lui, c'est sûr, ce gars-là mérite une vraie chanson : « J'ai regardé toute la compétition, et j'ai adoré ce Guidetti ! Tout ce que je vois et qui me touche me donne envie d'écrire une chanson. J'y ai pensé après la finale, et le lendemain matin, l'idée était encore là. » La machine est lancée, et Michael Saxell convoque immédiatement ses partenaires pour concocter le tube de l'été.

« Je me sentais chez moi à Anderlecht »

Sur un coup de tête


Le premier coup de fil est pour son ami Fredrik Andersson, avec lequel il travaille régulièrement, et avec qui il a écrit et composé la chanson du candidat suédois au dernier Eurovision. Saxell lui expose le plan, mais Andersson n'est pas chaud. Les chansons sur les footballeurs, il a déjà donné. En effet, les deux compères avaient pondu il y a quelques années un titre à la gloire de Zlatan Ibrahimović, « Who's da man » . Saxell n'est pas abattu pour autant : « Tant pis, je lui ai dit que je le ferai seul. Mais il m'a rappelé deux minutes plus tard pour me dire OK, faisons-le ! » Rendez-vous au studio, avec un plan simple comme bonjour : hors de question de laisser la vague redescendre, la chanson doit être composée, écrite, enregistrée, mixée et mise sur Youtube avant minuit, « comme dans Cendrillon » précise l'artiste. Une sorte de « Coup de boule » version scandinave, avec des lyrics qui peuvent paraître aussi absurdes : « Johnny G, will you marry me » , ou encore ce cri du cœur « You mean all the world to me » . Côté sonorité, Michael et Fredrik livrent de l'électro bête et méchante, avec un rythme simple et une mélodie faite pour rentrer dans la tête et pour ne plus en sortir. Pour trouver une chanteuse, les deux hommes ont fait au plus simple, « notre amie Frida, qui travaille au supermarché à côté du studio, terminait à 21 heures, on lui a dit de passer après son service et elle a posé sa voix en quinze minutes » . Minuit arrive, et le défi est relevé. C'est parti pour le carton.

Badpojken - The Johnny G song :
Vidéo

Guidetti, le rappeur du grand Nord


Le groupe s'improvise un nom pour l'occasion, les Badpojken, et observe les yeux écarquillés le succès de son chef-d’œuvre. À la fin de l'été, Johnny G song a fini numéro 1 des ventes de singles en Suède, devant les DJ à la mode Avicii ou Calvin Harris. Au bout de quelques mois, le titre devient quadruple disque de platine et compte des millions de lectures sur Spotify. Saxell le confesse, « on ne s'y attendait pas » . Un an plus tard, le son tourne encore dans les boîtes suédoises, et serait devenu un hymne pour étudiants fêtant la fin des cours. Quant à John Guidetti, il a affirmé à plusieurs reprises avoir aimé la chanson. Un avis qui compte, l'attaquant étant lui-même un musicos, toujours opé pour montrer qu'il a du flow. La Suède remporte l'Euro espoirs ? John Guidetti célèbre en rappant devant la foule venue acclamer les joueurs. Son club, le Celta Vigo, fête sa qualification pour la Ligue Europa sur la grande place de la ville ? Johnny G prend le micro et lâche un beatbox sans se faire prier. Une interview pour les sponsors de son ancien club, le Celtic Glasgow ? La conclusion se fera en rappant. Au Celtic, il s'était d'ailleurs fait gauler pour une chanson un peu trop agressive contre le rival historique, le Glasgow Rangers. Un air qui avait été composé rien que pour lui par les fans du Celtic, une raison suffisante pour lui donner envie de l'entonner en pleine interview. Mais aujourd'hui, la Suède semble tellement dans la panade à l'Euro que même Michael Saxell doute que le héros Guidetti puisse secourir son équipe : « Je ne sais pas s'il peut nous sauver. » Comme si les Suédois s'étaient résignés à rentrer à la maison prématurément, sur un air de marche funèbre.

John Guidetti rappe pour fêter la victoire à l'Euro espoirs :
Vidéo




Par Alexandre Doskov Tous propos de Michael Saxell recueillis par AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 18:11 Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 49
Hier à 16:00 La finale de la C1 2020 à Istanbul 28 Hier à 13:39 Roy Contout en garde à vue 33 Hier à 13:38 Ronaldinho va se marier avec deux femmes 88
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:57 Falcao condamné à 9 M€ d'amende par la justice espagnole 57 mercredi 23 mai Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 68 mercredi 23 mai Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT)
mercredi 23 mai Pas de sanction pour Rabiot 79 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue mercredi 23 mai Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 35 mercredi 23 mai Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 10 mercredi 23 mai L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Les enjeux du groupe E