1. //
  2. //
  3. // Brest-Lens (1-2)

John Bostock met Brest K.O.

Modififié
355 5

Stade brestois 29 1-2 RC Lens

Buts : Maupay (37e) pour Brest // Cvetinović (23e), Lopez (72e) pour Lens

Halloween a pris les couleurs sang et or à Brest.

Deux matchs sans victoire, c'en est trop pour Alain Casanova. L'entraîneur lensois pose Fortuné, Lopez, Zoubir et Klonaridis devant le patron Bostock, il ne faut que dix minutes à son équipe pour imposer son pressing. Le temps pour Francis-Le Blé de craquer un fumi, pour l'arbitre d'interrompre un instant le match en conséquence, et pour Neal Maupay de solliciter une première fois Douchez.

Derrière, le Stade brestois est acculé, incapable de sortir le ballon correctement. Sur un long corner de John Bostock, Cvetinović valide le travail de pressing de ses avants en tapant l'intérieur de la barre d'Hartock, aux fraises. Celui-ci enchaîne en remettant le ballon sur Klonaridis, mais Lopez est hors jeu au moment de conclure. Le souffle du break a ce mérite de réveiller le Stade brestois et Maupay, qui valide une belle combinaison collective d'une madjer pour recoller au score, et à Andriatsima en tête du classement des buteurs.

Un but qui n'assomme pas Douchez, bondissant devant Maupay et Battochio. Hartock, lui, ne peut rien faire quand Bostock met le bleu de travail. Petit numéro, frappe sur le poteau et Lopez qui suit bien pour la conclusion. Une frappe et une passe décisive, sa 4e de la saison, la petite entreprise Bostock ne connaît pas la crise. Le Racing a repris l'avantage sur le leader à l'entrée du Furlan time et de ses dix buts inscrits dans les quinze dernières minutes.

Mais les supporters lensois peuvent chanter, l'action la plus dangereuse de la période sera l'expulsion finale de Kenny Lala pour un coup qui sonne Maupay.

Alors que si ça se trouve, il voulait juste des bonbons.

  • Résultats et classement de Ligue 2 EC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Marrant de voir Bostock en France.

    Ado, il était présenté comme le plus gros espoir anglais en passant de Palace aux Spurs pour plus d'un million de livres à même pas 16 ans.

    Content qu'il se soit remis sur les rails.
    dede62137 Niveau : DHR
    ça fait un paquet d'années qu'on avait pas eu un joueur de ce genre à Lens... et 150 000 le gars... faut vite le prolonger, le mec n'a qu'un contrat de 2 ans... Faut sortir le chéquier là !
    Le type n'a rien à faire en L2. Je répéte mais je ne comprends pas comment un club du top belge ne s'est pas positionné sur lui vu son prix et le marasme dans lequel il était à OHL, finalement relégué.

    Un ancien grand espoir anglais qui je l'espère va retrouver une division 1 d'un grand championnat car il a le potentiel et c'est aussi un bon gars or du terrain.
    Bostock quoi... si Lens ne monte pas il part à coup sûr. Si Lens monte il y a une infime chance qu'il reste. Mais il faut vite le faire signer 4 ans histoire d'y gagner au moins financièrement...
    sequane77 Niveau : DHR
    C'est bon ça ! enfin des bonnes nouvelles pur le RC LENS.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    355 5