1. //
  2. // 36e journée
  3. // Manchester City/QPR

Joey Barton, et le départ par la grande porte

Après une saison difficile, à l'image de son club, Joey Barton profite des dernières journées de la saison pour montrer son meilleur visage. Celui, trop rarement affiché, d'un des meilleurs milieux du Royaume.

Modififié
5 13
Honteux. Voilà le terme le plus souvent utilisé pour décrire la sortie de Joey Barton ce 13 mai 2012 à l'Etihad Stadium. Ce jour-là, le score est encore de 1-1, et Manchester United est virtuellement champion d'Angleterre quand le capitaine de QPR pète les plombs et agresse Tévez, puis Agüero, écopant au passage d'un carton rouge, puis une suspension de 12 matchs. La suite, on la connaît. Un titre de champion arraché sur le fil par les Citizens, des commentateurs s'en donnant à cœur joie sur Barton, insinuant même parfois qu'il aurait voulu favoriser son club formateur dans la course au titre, et un exil à Marseille, avant de retrouver QPR en Championship, puis de remonter en Premier League. Aujourd'hui, à l'aube de retrouver l'Etihad Stadium, QPR est à une défaite de connaître sa deuxième relégation en trois saisons. Si la donne est simple, Joey Barton, lui, semble avoir une revanche à prendre sur le passé et une dette envers les supporters des Rangers. En effet, alors que le navire QPR semble constamment tanguer, à force de nager en eaux troubles, quelques-uns des joueurs n'auront pas à rougir si le couperet tombe cette après-midi. On pense à Charlie Austin évidemment, mais aussi à des joueurs tels que Leroy Fer ou Matt Phillips. Joey Barton fait partie de ceux-là. Des joueurs qui ont tout donné pour tenter de sauver le club, comme le confiait le natif de Huyton à Sky Sports : « Au final, le vestiaire s'est réveillé et a tout donné. Un ou deux œufs pourris ont tout gâché. Si cela avait été fait à ma manière, ils auraient été virés directement. »

Sept cartons, et un record


Pourtant, jusqu'à maintenant, la saison de Joey Barton était plutôt quelconque, voire décevante. Blessé en début d'exercice, l'ancien Marseillais manque six des dix premières journées de championnat. Avant de refaire parler de lui, pour de mauvaises raisons. En effet, entre la dix-neuvième et la vingt-cinquième journée de championnat, Barton établit un nouveau record en devenant le premier joueur de l'histoire de la Premier League à être averti lors de sept matchs consécutifs. Un record qu'il célèbre... en se faisant expulser à la demi-heure de jeu lors du match suivant, en déplacement sur la pelouse de Hull City. Mais voilà, si l'on peut reprocher beaucoup de choses à Barton, celui-ci a au moins le mérite de ne pas être un « quitter » comme le disent les Anglais, un lâche, ou celui qui baisse les bras en premier. Ainsi, le vent tourne lorsque Chris Ramsey est nommé entraîneur intérimaire après le départ d'Harry Redknapp, à la suite de la défaite 3-1, face à Stoke City lors de la 23e journée. Malgré les cartons, les gestes d'humeur, et donc cette fameuse expulsion au KC Stadium, Ramsey lui maintient sa confiance, en mettant en avant l'homme plutôt que le joueur, comme il l'a rappelé en conférence de presse : « Il avait une réputation douteuse, mais vous devez vous faire votre propre opinion des gens. Je ne pense pas que vous pouvez arriver dans une situation comme celle-là, et évaluer les gens en fonction de ce que les autres pensent d'eux. Il ne m'a rien montré qui pouvait justifier le fait de croire les histoires que j'avais entendues. »

L'heure de prouver


Conforté par son nouveau manager, Barton s'assagit, et livre des prestations de grande classe, récupérant un nombre de ballons incalculables, marquant même, comme face à West Bromwich Albion, ou délivrant des passes décisives, comme face à Liverpool le week-end dernier. Et si la victoire n'est pas toujours au rendez-vous, Barton, ces derniers temps, incarne une sorte de fighting spirit nécessaire à toute équipe se battant pour son maintien. « Il s'est comporté en grand professionnel, à l'entraînement, comme sur le terrain » , termine ainsi son manager. Bref, Barton met tout en œuvre pour sortir par la grande porte, peu importe l'issue de la saison. Avant de penser à se réinventer ? « Il m'a grandement impressionné et dans le futur, il sera probablement un grand manager. » On a hâte de voir le résultat.


Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Maintenant on veut nous faire croire que barton est un joueur de foot!!!
Message posté par meteor2014
Maintenant on veut nous faire croire que barton est un joueur de foot!!!


pire! que c'est un bon joueur de foot!!!
Note : 16
C'est un bon joueur de foot mais faut regarder les matchs pour le savoir.
Franchement on parle souvent de gachis du au comportement, celui-là est un exemple encore plus frappant, il aura fait des conneries enormes, bien pire qu'un ta gueule aux journalistes, pire qu'une sortie en boite la veille d'un barrage des espoirs, pire que de ne pas chanter la marseillaise et pourtant continuer à jouer au football.
Et je vais vous dire j'ai toujours apprécié le mec, meme si c'est une brute épaisse et qu'il est pas très intelligent, il reste un joueur de foot pas mauvais, qui ne lache rien et un des rares mecs dans le monde homophobe du foot à avoir défendu la cause homosexuelle dans ce sport.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
J'ai un bon souvenir de son passage à l'OM. Il n'avait pas été renversant, mais il faisait le boulot au milieu de terrain, contribuant à maintenir le navire à flots à un moment de la saison ou Cheyrou ne parvenait plus à mettre un pied devant l'autre et où l'effectif était affaibli par les départs à la CAN. Barton avait disputé pas mal de matches et l'OM avait décroché la deuxième place du championnat
Ce craquage contre City est quand même incompréhensible. L'agression gratuite au début, puis la béquille sur Aguero alors qu'il a déjà pris un rouge. Puis Lescott et Richards (?) qui tentent de calmer le jeu en l'isolant du reste du groupe de City furieux, c'est quand même assez classe.

https://www.youtube.com/watch?v=YHrdsDLmDII
Jamais compris pourquoi l'ohème n'avait pas voulu le conserver. Imbula Barton au milieu ca aurait de la gueule
TheNiangasse Niveau : CFA2
C'est sûr que ça aurait été mieux que Romao, d'autant que Joey n'aurait pas hésité à recadrer l'ami Imboulard
Tout à fait d'accord avec toi sauf sur la partie brute épaisse et pas très intelligent. C'est pas une brute, c'est un joueur sale et qui pète parfois un boulon, nuance. Et j'ai vu pas mal d'interviews ou d'émissions de télé de lui et il est bien loin d'être bête. Il est même invité sur certains plateaux politiques. Il me fait beaucoup penser à Cantona qui lui aussi est un autre spécimen de joueur au final trop intelligent pour joueur au football.


Je suis d'accord que mes propos sont discutable, il a un coté anarchiste et marginal qui ne convient absolument au monde dans lequel il a évolué et il est surement plus cultivé et plus intelligent que la moyenne des joueurs de foot qui est très basse, mais quand on écrase un cigare dans l'oiel d'un coéquipier pour que dalle, on est une brute.
JulianRoss83 Niveau : Loisir
Pourquoi encensé un tel joueur ???!!! Barton est un joueur très médiocre qui s'est fait connaitre uniquement pour ses agressions et sa grande gueule. Il est bidon et quand il arrêtera on ne le regrettera pas au contraire. c'est le type de joueur qu'on aimerait voir se faire tacler à la gorge...
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 3
C'est un des joueurs les plus intelligent que je connaisse, sans parler de la qualité de ses goûts musicaux mais je l'ai vu aussi à la tv anglaise dans des émissions politiques, il assurait vraiment avec humour et mordant.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 13