Joaquín parle de sa renaissance

0 4
Leçon de recyclage.

Il est l'une des belles surprises de la saison de la Fiorentina. À bientôt 34 ans, Joaquín a encore de très beaux restes, mais pour rester dans le coup, il a dû faire des concessions comme il le raconte à la Gazzetta dello Sport : « Je ne jouais pas au début de saison, et je ne comprenais pas. Cela ne m'était jamais arrivé dans ma longue carrière de travailler à part pendant que mes coéquipiers bossent sur les schémas tactiques. Mais j'ai redoublé d'efforts et quand j'ai eu une occasion, je l'ai exploitée au maximum. »

L'ailier espagnol s'est ainsi recyclé à un nouveau poste : « Pour reprendre une place de titulaire, j'ai dû me transformer en latéral qui couvre tout le côté, comme Eto'o à l'Inter du temps de Mourinho. Je n'ai jamais autant couru, mais Montella a été clair, c'étaient les conditions pour que je joue. » Plus surprenant, le joueur à qui il compare l'attaquant égyptien Salah : « Il me rappelle Ricardo Oliveira que j'ai connu au Betis et qui a signé au Milan ensuite. Un coureur de 100 mètres avec le sens du but. »

Le genre de comparaison qui porte la poisse. VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

PhoenixLite Niveau : Loisir
Joaquín "Phénix" ?
Jed mosly Niveau : CFA2
Le mec à gauche (Marcos Alonso) je met une pièce dessus, bon latéral gauche y'a moyen d'en faire quelque chose.
Estebanana Niveau : CFA
Eto'o est un des plus grands avant-centre de l'histoire du foot, mais on ne se souviendra que de Eto'o, latéral à l'inter.

Tristesse.
Joaquin, l'un des meilleurs joueurs de PES 6 !!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4