Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Interview
  2. // Politique
  3. // Barcelone

Joan Laporta : « J’aimerais être président du Barça dans une Catalogne libre »

Opportunistes pour les uns, mégalos pour les autres, Joan Laporta ne laisse pas indifférent. Alors qu’un vent d’indépendantisme souffle sur la Catalogne, l’ancien président du Barça fait part de ses aspirations politiques et de ses rêves sportifs. Interview assurée sans langue de bois.

Modififié
Par rapport aux élections régionales anticipées qui ont lieu en Catalogne ce dimanche, comment vous êtes-vous investi ?
J’ai décidé de recommander aux Catalans le vote pour les partis politiques catalanistes, autrement dit pour le parti d’Artur Mas CIU (Convergencia Democratica de Catalunya i Unio) et pour Jonqueras d’Izquierda Republicana. À mon avis, le président Mas doit devenir le leader de l’indépendance de la Catalogne. Et Jonqueras, avec son parti, doit donner son soutien et sa loyauté à Artur Mas.

Pourtant, Artur Mas est politiquement de droite, alors que Jonqueras se trouve à gauche de l’échiquier politique. N’est-ce pas un paradoxe que de les mettre sur la même ligne ?
(Il coupe). Je ne suis pas tout à fait d’accord. Il est très clair qu’Artur Mas est un centriste, de droite et de gauche, qui essaye de rassembler. Et à sa gauche, il y a en effet le parti catalaniste Izquierda Republicana.

En cas d’indépendance de la Catalogne, quelle serait la meilleure solution pour assurer la pérennité du club ?
Il faudrait que l’État espagnol et l’État catalan décide de jouer une Ligue commune. Mais comme je le répète, il faut pour cela que la Catalogne soit indépendante pour donner de la force au entreprises catalanes, aux citoyens catalans, et donc au Barça. Et donc que nous décidions ce que nous faisons de nos impôts, de nos ressources. Tout cela est plus important que ce que nous ferons avec la Ligue de football.

« Les Catalans comme Xavi se retrouveront sous les maillots de la sélection »

Vous aviez déclaré que votre rêve serait d’être président d’un Barça dans une Catalogne indépendante. Est-il proche de se réaliser ?
Ce n’est pas qu’un rêve. On m’avait demandé si je voulais être une autre fois président du Barça, ce à quoi j’ai répondu que j’aimerais être président du Barça dans une Catalogne libre. C’est comme si on me demandait si j’aimerais être président de cette Catalogne indépendante. Bien sûr que j’aimerais, donc ce n’est pas exactement un rêve. Si vous voulez, je vous explique mes rêves. Mais je ne crois pas que cela soit très intéressant.

Si la Catalogne devient indépendante, des joueurs comme Puyol ou Xavi ne pourront plus jouer pour la Roja ?
Oui, ils joueront pour la sélection catalane, et je crois qu’ils le souhaitent. À l’heure actuelle, la Catalogne n’est pas reconnue comme un état, ils doivent donc jouer avec la sélection espagnole. Si indépendance il y a, en toute normalité, les Catalans se retrouveront sous les maillots de la sélection.

Que pensez-vous du choix de Sandro Rosell de mettre Tito Vilanova à la tête du Barça ?
Je suis content parce que Tito connaît très bien le système, la manière de jouer du Barça. Ça veut d’abord dire que le modèle que nous avons créé a été bien développé. L’excellence a été touchée avec Pep Guardiola, Tixi Berbistan et surtout les joueurs formés à la Masia. Et je pense qu’avec Tito, cela continuera parce que l’actuel conseil directif essaye toujours de changer ce que nous avons mis en place. C’est stupide, car c’est un modèle qui a fait de ce Barça le plus grand de l’histoire. Mais par chance, il n’y arrive pas, car cela continuera à offrir beaucoup de succès.

« Le Ballon d’or doit revenir à un Barcelonais »

En résumé, selon vous, c’est tout de même une bonne chose qu’un Catalan perdure à la tête du FC Barcelone ?

Le modèle, c’est Johan Cruyff qui l’a créé, puis nous l’avons amélioré avec Tixi en directeur sportif, Frank Rikjaard en entraîneur, et les joueurs que nous avions à l’époque. Avec Pep, comme j’ai dit précédemment, nous avons atteint l’excellence. Tito est différent de Guardiola. Il connaît le système, il a les connaissances et le caractère, mais avec des variations.

Dans la course au Ballon d’or, Messi mérite-t-il un quatrième, ou Xavi et Iniesta doivent avoir la reconnaissance de leurs immenses carrières ?
Le Ballon d’or doit revenir à un Barcelonais. Ces trois joueurs peuvent le gagner et le méritent. Mais Messi reste le meilleur joueur du monde. Si tu parles avec Xavi, avec Iniesta, ils te diront que Léo est le meilleur actuellement, et peut-être de l’histoire.

Vous parliez de rêve tout à l’heure. Voir Messi sous le maillot de la Catalogne n’en serait pas un ?
Messi joue avec l’Argentine et je crois qu’il est très content avec sa sélection. À l’inverse, je suis sûr qu’il aimerait bien avoir Xavi et Iniesta avec lui en équipe d’Argentine, et avec des Ballons d’or.

Plus sérieusement, pensez-vous à vous présenter pour les élections à la tête du Barça en 2016 ?
Je suis en train d’y réfléchir. Cela fait longtemps que j’y pense et il reste encore du temps avant que les élections arrivent. Ce n’est pas encore le moment pour dire si oui, ou non, je me présenterai. Rien de plus.

Propos recueillis par Robin Delorme, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain