1. //
  2. // JO Rio 2016

JO : Le Brésil s'en sort, l'Argentine éliminée

Modififié
1k 9
Une soirée parfaite pour les Auriverde.

Après deux premiers matchs quelconques (0-0 contre l'Afrique du Sud puis contre l'Irak), la sélection brésilienne de football a su redresser la barre pour passer l'obstacle du premier tour. Grâce à leur large victoire sur le Danemark (4-0), les Brésiliens se sont réconciliés avec leurs supporters, très dubitatifs après l'entame de compétition de leurs protégés. Un doublé de l'attaquant de Santos, Gabriel Barbosa et des réalisations de Gabriel Jesus et Luan leur ont permis d'enfin pouvoir se libérer et de terminer en tête du groupe A. Seule équipe à ne pas avoir encore encaissé de but, le Brésil affrontera la Colombie en quarts de finale, dans la nuit de samedi à dimanche.

Los Cafeteros ont pour leur part validé leur ticket pour la suite du tournoi en dominant le Nigéria (2-0), déjà assurés de terminer premier du groupe. Ce qui n'est pas le cas d'un autre grand pays du continent sud-américain, l'Argentine. Double vainqueur de l'épreuve en 2004 et 2008, l'Albiceleste n'a jamais semblé en mesure de battre le Honduras (1-1), dans un match engagé (trois penalties sifflés). Les Honduriens retrouveront en quarts l'autre surprise du tournoi, la Corée du Sud. Cette dernière s'est offert en fin de match le scalp du champion olympique en titre, le Mexique (1-0). Enfin, l'ultime affiche des quarts de finale mettra aux prises le Portugal, qui a assuré l'essentiel face à l'Algérie, à l'Allemagne, qui n'a pas fait de détails face aux Fidji (10-0). En sursis avant la rencontre, la National Mannschaft a déroulé avec un quintuplé de Petersen, un triplé de Meyer et un doublé de Gnabry.


Le tableau des quarts de finale :
Brésil - Colombie
Corée du Sud - Honduras
Nigeria - Danemark
Portugal - Allemagne TM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Nils Petersen, il est bon en temps normal ?
Au Bayern, il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Ian Curtis 3.0 Niveau : Loisir
La révélation de ce tournoi, c'est le gardien algérien.
A ce niveau de médiocrité, il a sa place dans l'histoire du football.
Jamais de ma vie, je n'ai vu un gardien aussi nul.
Pragmatique Niveau : CFA2
Quelle adversité le Brésil a dû affronter ! Leurs adversaires étaient particulièrement motivés, se battaient sur tous les ballons.

Une victoire au mérite, à n'en pas douter !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 9