En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Jeunechamp et le « mange-bite » Ménès

Modififié
Condamné à six mois de suspension pour avoir frappé un journaliste de L’Équipe en novembre dernier à l'issue du match VA-Montpellier, Cyril Jeunechamp n'a pas décidé de mettre de l'eau dans son vin pour autant.

Interviewé dans le dernier numéro de So Foot qui paraîtra lundi en kiosques, le milieu de terrain du MHSC revient sur son altercation avec le salarié du quotidien sportif, coupable d'avoir publié un article où le milieu estimait passer pour un « enculé » qui fomente une réunion pour demander la tête de son coach René Girard, et ce au lendemain d'une défaite en Ligue des champions face à l'Olympiakos.

Après avoir eu une conversation téléphonique vaine, il le croise sur le parking de Valenciennes : « À la base, je n'étais pas parti dans l'idée de l'attraper, je voulais qu'on ait une explication. Mais il m'a pris de haut. "Faut lire entre les lignes, etc." Quand j'ai vu qu'il commençait à me prendre pour un con, dans ma tête, ça a commencé à tourner. Et c'est parti. À froid, ça ne se serait peut-être pas passé comme ça. »

Mais pour le joueur, pas la peine d'en faire tout un fromage, car il n'y a pas eu bagarre à proprement parler : « Ce n'est pas un véritable coup, c'est pas vraiment un coup de poing pour faire mal, un coup de poing de boxeur. C'est plus un mauvais geste dans l'élan qu'autre chose. Parce que, quand on me dit fracture du nez, franchement, j'aimerais bien voir… [les radios, ndlr] Ensuite, le gars qui a eu quatre jours d'ITT et non sept comme ça a été écrit partout. Si vraiment j'avais voulu lui mettre un coup de poing, c'est pas quatre jours d'ITT qu'il aurait eus, tu peux me croire. »


L'autre évènement que le Montpelliérain n'a que peu goûté, c'est le traitement de l'incident par le Canal Football Club, coupable selon lui d'avoir tout déformé et de vouloir « plus l'enfoncer que de faire ressortir la vérité » . En premier lieu desquels leur polémiste vedette Pierre Ménès : « T'as fait quoi dans le football, toi? Ce mec, c'est un mange-bite des mecs d'Arsenal. Les Henry, Pirès et tout ça. Et maintenant, c'est le clown du Canal Football Club. Il dit deux, trois phrases, les mecs rigolent, ça leur fait de l'audimat et tout le monde est content. » MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 88 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 mercredi 21 février 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 mercredi 21 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1