1. // Billet d'humeur
  2. // Affaire Aurier

Jeune est Serge

La polémique engendrée par la vidéo salée de Serge Aurier a enflé en 48 heures, autant que le nombre de téléchargements de l’application Périscope, au point d’accoucher de débats puants…

Modififié
4k 143
Jusqu’ici, tout est normal. Le buzz quasi immédiat, déclenché au cœur de la nuit de samedi à dimanche pendant que tout le monde se faisait chier devant On n’est pas couché ? Normal. Les clashs, les bonnes et les mauvaises vannes, les parodies, les tweets de Pierre Ménès ? Normal. L’emballement médiatique qui court depuis dimanche matin ? Normal. La position du PSG, en quête de respect, d’institutionnalisation et de stature internationale ? Normal, et la sanction pourrait s’avérer, sans surprise, encore plus lourde. Les excuses de Serge Aurier, les tonnes d’excuses de Serge Aurier, à tel point qu’elles en deviennent plus embarrassantes que la vidéo qui fait tache ? Normal. La réaction de Laurent Blanc ? Normal, surtout pour un entraîneur qui a dû passer tout le début de son mandat à rendre des comptes sur son autorité, son charisme et son contrôle du vestiaire. La stupéfaction de ses coéquipiers ? Normal. L'inquiétude des supporters craignant que cette histoire ne laisse des traces sur le groupe à quelques encablures du match le plus important de la saison du club ? Normal. Que Guy Roux dérape et demande de «  la prison  » pour l’Ivoirien ? Hyper gênant mais, fort malheureusement, prévisible…

Mais au fond, le plus normal dans tout ça, ne serait-ce pas de voir un joueur finir par déborder ? Par déborder au point de déraper ? Comme des millions de gens, Serge Aurier a bavé sur son patron et ses collègues, un soir entre amis en rentrant du boulot. Sauf que, comme peu de gens, Serge Aurier et son pote à bonnet connaissent Périscope, et que ses mots – aussi tendancieux, insultants et blessants soient-ils – ont une portée et une visibilité autrement plus grandes que ceux d’un individu lambda. Dans un contexte où toute la communication est verrouillée, vérifiée, conditionnée par des chartes et des clauses dans les contrats, où chaque prise de parole est épiée, décortiquée, approuvée, cette séquence ne peut que choquer. Dans un monde parfait, cela ne devrait sans doute pas aller aussi loin. Guère plus loin qu’un «  oh le con !  » , et une belle sanction pour punir l’idiotie. Mais ce n'est pas un monde parfait, c'est 2016.

C'était prévisible, les débats ont donc pris une ampleur démesurée et une tournure quasi idéologique. Tous les clichés sont là : manque d'éducation, 93, entourage, salaire, exemplarité… Comme si personne ne se chambrait au fin fond de la Bretagne ou dans le 16e arrondissement. Mais, au fait, pour qui Serge Aurier devrait-il être un exemple ? Il ne s’agit pas de minimiser la bêtise du joueur du PSG. Juste de laisser Serge Aurier à sa place et de ne pas l’ériger en mascotte des maux d’une époque où les âneries des candidats de télé-réalité font des millions de vues sur les réseaux sociaux, et où les Chevaliers du Fiel parlent « d’émission de pédés » en direct sur D8… Une semaine avant l’incident, tout le monde voulait être Serge Aurier, après la diffusion d’un reportage consensuel en forme d’opération de communication sur le latéral droit au Canal Football Club. Serge Aurier qui se cogne une heure de route pour rejoindre ses potes d’enfance, son entourage et les gamins du ter-ter à Sevran après chaque entraînement. Serge Aurier, le footballeur millionnaire qui n’oublie pas d’où il vient – comme Benzema, d’ailleurs. Six jours plus tard, tout le monde se rend compte qu’être Serge Aurier, c’est aussi passer des samedis soir bien guez derrière un écran, entre un Velux, un maillot de Rabiot encadré et les effluves de chicha, à dire des conneries. Pour faire marrer les autres. Pour faire le malin, sur une vidéo qui se juge sur une échelle qui va de la bêtise à la connerie.

Mais en quoi gagner près de 400 000 euros par mois dispenserait-il Serge Aurier, 23 ans, bon client des médias, d'un naturel plutôt franc et visiblement chambreur, de faire des boulettes ? Et des grosses, de celles qui vous coûtent une carrière au PSG. Après tout, Aurier le dit lui-même dans sa vidéo : il n’est « que » le meilleur arrière droit de Ligue 1. Personne ne lui demande d’en être le plus intelligent.

Par Pierre Maturana
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 1
Amen. Pas mieux.
 //  13:29  //  Aficionado du Togo
CQFD Merci Pierre et embrasse malika ménard
je reprends une réplique postée auparavant sue Sofoot ( elle n'est pas de moi):
Un Serge d'assaut....
#Copier #Coller #JeSors
C'est un peu étrange de sortir un billet d'humeur après avoir passé deux jours à paradoxalement faire tourner la machine à articles/brèves (et donc commentaires).
T'insultes ton boss, tu te trouves un autre boulot.
400.000€ de salaire ou pas...

Toujours ce putain de protectionnisme.

On pointe du doigt les clichés "éducation, entourage, 93" en déboulant sur des blagues chicha/Rabiot... Pas pertinent.

Le mec est médiatique est con, on va pas se priver d'en rire. Vous sortez le bouclier quand on vanne JCVD ?
Merci pour ce titre empreint de nostalgie, j'en ai les larmes aux yeux, je me revois trépigner d'impatience avant Olive et Tom, obliger de me taper cette bluette à la noix ! Sinon j'm'en tape de cette histoire, sérieux ? Ca fait déjà trop longtemps qu'on en parle là, non ?
Frenchies Niveau : CFA
ce titre ma tuer.

dans toutes les équipes,
dans toutes les entreprises,
il y a des gens qui "n'en pensent pas moins" de ses partenaires, de ses collègues, de son coach, de son boss ...

faut surtout pas que "ca sorte",
certes ... ca s'appelle la conscience PRO

Le petit serge, c'est fait gaulé comme une "newbie" par une appli "en live"
mais au fond, n'a t'il pas le droit de penser tout ça?
si
car on n'est pas chez les bisounours.

(ça fait des années qu'on répète que Zlatan impose sa loi à Blanc)

bref,
personne ne peut "faire savoir" ce qu'il pense,
c'est la vie.
quand t'es attrapé par la patrouille, tu morfles.

Mais clairement, tout ces cris d'orfèvres ici et là
de gros bouffons de consultants ...

DiMeco l'a défendu et on reconnait là "l'ancien"
à qui on la fait pas à l'envers sur ce qu'est la réalité d'un vestiaire.
"Si vous voulez voir quelque chose de vraiment triste, donnez un million de dollars à un jeune qui n'a jamais lu un livre".
Mike Tyson.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
Pas besoin de faire un article pour minimiser la boulette et nous expliquer qu'on peut être con mais sympa, j'en suis la preuve vivante
Ronald Ignoble Niveau : CFA
J'aimerais bien que l'on me parle des ressorts psychologiques de cette affaire.
C'est de l'autodestruction quand même, un suicide symbolique, non ? Comme si quelque part il avait envie de tout perdre sur un coup de dés. Pour moi c'est bien plus intéressant mais aussi plus triste et plus obscur psychologiquement que de juste dire qu'Aurier est un boulet qui fait des boulettes...
Pas mieux. On fait le buzz bien à fond en relayant la moindre info de comptoir, et ensuite hop le petit billet d'humeur qui va bien en mode "on prend du recul". Triste mais pas étonnant.
Rochantas Niveau : CFA2
Excellent billet d'humeur ! Rien d'autres à aujouter
Moi, ce qui me choque, c'est que ceux qui critiquent Aurier sont les mêmes à congratuler la sortie ubuesque de Christophe Galtier. Une sortie durant laquelle le pauvre garcon avait du mal à cacher sa colère inappropriée, faisant passer Blanc pour un Buddah ambulant alors qu'il était le premier concerné.

Ce qui me choque, c'est de voir,qu'à la fin du match, le plus ridicule et immoral n'est même pas Aurier.
Tiens, un article sur Aurier avec un fond et du sens.
Merde, on est où là?
ToxikCheese Niveau : Loisir
Euh j'suis complétement pas d'accord....

http://www.cadremploi.fr/editorial/cons … u-pas.html

On licencie des gens parce qu'il bave sur leur entreprise/patron/collègue, on est dans un cas similaire ici... Sauf que Aurier (les footeux en général d'ailleurs, mais là c'est de lui dont il s'agit) a déjà suffisamment gagner de thune pour finir sa vie pépère... Sachant qu'en plus il retrouvera un club sans soucis (contrairement à un employé de bureau...)

Comme d'autres employé d'une entreprise, Aurier a fait une faute grave. Et ce serait de ne pas le virer qui serait scandaleux !

Le garder reviendrait encore une fois à le faire se sentir au-dessus de tout et et de tous, encore plus loin de la réalité qu'il ne l'ai déjà.

Donc oui, on peut déraper. Mais un dérapage entraine forcement des sanctions. Pas plus tard que la semaine dernière on a mis à pied un mec dans ma boite pour menace de mort sur un autre collègue... Bah dans 10 jours c'est "ciao" ! Direction pole emploi ! Dans le monde du travail il y a des règles, si tu les enfreints t'attends pas à t'en sortir sans égratignures.
Ronald Ignoble Niveau : CFA
Autrement dit, il me semble qu'Aurier n'est pas juste con, il n'est pas juste inconscient. Il est peut-être volontairement inconscient, attiré par le vide.
onlythetruth Niveau : DHR
"Mais en quoi gagner près de 400 000 euros par mois dispenserait-il Serge Aurier, 23 ans, bon client des médias, d'un naturel plutôt franc et visiblement chambreur, de faire des boulettes ?"

Être responsable à 24 ans.
Dire que son patron est une fiotte sur les réseaux sociaux on n'est plus dans le domaine de la boulette.
Si il apprend de ses erreurs il rebondira et le PSG devra lui donner une seconde chance.
 //  13:48  //  Aficionado du Togo
Je penses qu'il y a certaine 'indépendance' des ex rédacteurs so foot comme pierre maturana, qui viennent poster un billet d'humeur ou autre de temps à autre. Il doit y avoir une nouvelle équipe charger du site, en matière de brèves et du site lui même.
Je suis pas d'accord sur le postulat qu'il fait de l'humour.

Et au passage, en se réclamant du 93 et de Sevran, il ne fait que détériorer leur image.

Donc il est en tous points débile, et si le PSG avaient des cojones ils le licencieraient
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : 2
Pas mal, Aurier est naïf mais c'est pas le plus con des footballeurs.

Et bcp d'entre nous ont pensés que LB etait bel et bien soumis à Zlatan Ibrahimovic.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 143