1. // Copa América 2015
  2. // Gr. A
  3. // 2e journée
  4. // Chili/Mexique

Jeu, mémoire et Chili

Entre l'envie démente de gagner enfin un titre, qui plus est devant son peuple, et la réalité pesante prête à lui démontrer jour après jour que le trophée va finir par tomber dans les mains des vilains Argentins, prétentieux Brésiliens ou heureux Uruguayens, le Chili ne sait pas vraiment où regarder.

Modififié
La dictature. Les tirages au sort mortels. La barre transversale immortelle de Pinilla. Les pépins physiques inoubliables de Vidal. Et ce palmarès qui n'en finit plus d'être vierge. Au Chili, la question de la mémoire est primordiale. La mémoire, un sujet paradoxal forcé à toujours danser délicatement entre le devoir de se rappeler pour ne jamais oublier et le besoin d'oublier pour pouvoir un jour avancer. Un sujet à deux faces qui a resurgi à Santiago en ce début de Copa América. Au moment où l'hymne chilien s'est mis à retentir dans les gorges gelées de l'Estadio Nacional de Chile à Santiago ce jeudi 11 juin 2015, la foule a semblé écouter cette mémoire comme si elle entendait une tête humaine à deux voix. Une première jeune voix bruyante, éclatante, assourdissante, même, criant l'envie d'un pays à la passion débordante n'ayant jamais eu un titre pour la verser dans un vase de joie. Et puis, derrière, éloignée mais pas écartée, une seconde voix plus âgée, mûre, et même grise, chantant avec la justesse de l'âge le désespoir d'un peuple résigné à contenir cette passion et à l'avaler amèrement coupe après coupe. Parce que c'est le Chili. Parce que les Argentins chantent qu'ils ne le voient pas sur la carte. Et parce que le Brésil pourrait chanter qu'à Belo Horizonte, la transversale de Pinilla semblait plus large que ce maigre pays situé au bout du monde.

Une histoire sans victoire


S'est-il passé quelque chose durant cet hymne ? Verra-t-on d'ici quelques semaines les images de ce rugissement a cappella tourner en boucle sur les petits écrans comme l'hymne brésilien qui avait porté la Seleção lors de la Coupe des confédérations 2013 ? Qui sait. Emportées par les décibels, les oreilles ont peut-être conduit les yeux de certains supporters chiliens vers un autre lieu de mémoire. Une phrase, écrite comme une banderole, mais avec une officialité solennelle. « Un peuple sans mémoire est un peuple sans futur » , crie une tribune vide de l'Estadio Nacional de Chile à Santiago. Vide, ou plutôt fermée par devoir de mémoire. Le soir de l'entrée en lice de la sélection chilienne devant son public, tous les autres sièges de l'enceinte étaient évidemment occupés. Et même remplis par des esprits qui se sont tous posés la même question, à un moment ou un autre, avant ou après le penalty de Vidal : « Va-t-on enfin y arriver ? » En 1998, le Chili de Zamorano et Salas avait fini par tomber face au Brésil dévastateur de Ronaldo et Rivaldo. En 2010, le Chili de Marcelo Bielsa avait sombré face au Brésil de Dunga. En 2011, le Chili de Claudio Borghi avait terminé premier de son groupe lors de la Copa América argentine, devant l'Uruguay et le Pérou – futurs demi-finalistes – avant de tomber en quarts contre le Venezuela : 2-1. En 2014, enfin, nouvelle excellence en poule, nouvel échec en élimination directe, aux tirs au but contre le Brésil. Le Chili sait jouer. Le Chili sait se qualifier. Mais le Chili ne sait ni gagner ni éliminer aux tirs au but.

Le jeu sans la joie


À Santiago, personne n'a oublié la barre de Pinilla, qui fait un bel objet d'art urbain. Mais qu'est-ce que l'histoire a retenu ? Un beau perdant ? Une grande équipe ? Un simple huitième-de-finaliste parmi d'autres ? Qu'est-ce que l'histoire retient en général, d'ailleurs ? Les satisfactions personnelles des joueurs remportant le trophée et gagnant donc un match de plus que les autres ? Elle les balaye rapidement en leur imposant continuellement de nouveaux objectifs. Le palmarès des entraîneurs ? Celui-ci ne pèse pas grand-chose face à la tentation des présidents de se changer les idées, comme l'a montré le départ d'Ancelotti de Madrid. Finalement, l'histoire retient surtout les impressions laissées pour toujours dans les yeux des supporters. Mais les impressions n'ont pas besoin du titre pour exister : le problème de l'absence de titre, c'est le manque de joie.

Le Chili a-t-il besoin d'un titre pour devenir un grand pays de football ? Après tout, une seule Copa América n'a pas suffi à la Bolivie et au Pérou. Alors, combien en faut-il ? Les quinze titres de l'Uruguay, presque le double du Brésil, arrêté à huit, suffisent-ils aux Charruas pour être le plus grand pays de football d'Amérique du Sud, du haut de ses trois millions d'habitants ? Non, le Chili est déjà un pays de football. Ce qui lui manque, ce n'est pas le football, c'est la joie de la victoire. Le souvenir d'une soirée de satisfaction née d'une compétition parfaite. Le souvenir du désespoir lu sur les visages de ses glorieux voisins. Et le sourire de la victoire. Mais puisqu'on n'est sûr de rien, peut-être que les titres ne veulent rien dire. Peut-être que l'histoire retiendra seulement le présent, le palpable, le terrain : les crochets d'Alexis, les duels gagnés de Vidal, les tacles de Medel, les louches de Valdivia, les feintes de Pizarro, les envolées de Claudio Bravo, les idées de Sampaoli et le travail de Bielsa. Peut-être. Mais les Chiliens ont déjà une belle histoire de beaux mouvements. Maintenant, ils veulent une fête pour leur rendre hommage.

Par Markus Kaufmann, à Santiago (Chili) À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Chili est une équipe bien sympa à voir jouer. Très offensive, ça cherche et ça réussi des bonnes combinaisons en attaque, Sanchez régale à chaque match avec ses accélérations et dribbles tous plus incroyables les uns que les autres. Défensivement c'est un peu plus laborieux mais ça rajoute ce brin de folie et de fantaisie propre au football sud américain et qui nous fait un peu défaut en Europe je trouve.

Perso c'est l'équipe qui me fait le plus kiffer de cette compet et c'était aussi le cas en CDM 2014, on sent que ces gars veulent jouer au foot et donner du spectacle et de la joie aux gens, pour ma part c'est réussi et j'espère qu'ils iront au bout.
Neologist Niveau : DHR
Après cette première journée de Copa America, difficile de distinguer un véritable favori. Si je fais le bilan par favoris avant la compétition :

Argentine : une très bonne première MT avant de s'effacer et on peut y ajouter un coaching douteux. Ce sera peut-être un électrochoc mais c'est pas très rassurant pour un début même si le Paraguay est loin d'être la plus mauvaise équipe en Am Sud.

Brésil : très peu de satisfactions après ce premier match. Effectif plus que douteux mais ça on s'en doutait avec Dunga. Si Neymar tient cette forme toute la compet', ça peut quand même largement faire la différence.

Chili : premier match gagné face à l'équipe la plus dangereuse de la poule mais des difficultés dans la finition qui laissent penser qu'il faudra hausser le niveau de jeu face à une plus grosse adversité.

Uruguay : premier match gagné mais pas franchement convaincant dans le jeu, d'autant plus que ce n'était que la Jamaïque en face.

Colombie : premier match perdu et on ne peut pas dire que ce soit volé étant donné ce qu'ont proposé les colombiens.

Au final, c'est un peu rassurant pour le Chili quand même. Les autres favoris n'ont pas montré qu'ils étaient véritablement supérieurs. Ce qui fait plaisir, c'est qu'aucune équipe ne sera facile à jouer au final contrairement à ce qu'on pouvait penser. Vivement la suite !
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Message posté par Neologist


Brésil : très peu de satisfactions après ce premier match. Effectif plus que douteux mais ça on s'en doutait avec Dunga. Si Neymar tient cette forme toute la compet', ça peut quand même largement faire la différence.



Tu trouvais que l'effectif de Scolari était meilleur ?
Neologist Niveau : DHR
Message posté par LaPaillade91


Tu trouvais que l'effectif de Scolari était meilleur ?



Au niveau des gardiens : Jefferson titulaire lol. Pourquoi pas de Julio Cesar ? Neto devrait être titulaire.

Au niveau des défenseurs : Pas de Maxwell mais Geferson ce que je ne comprends pas.

Au niveau des milieux : Fred, Elias et Everton Ribeiro mais pas d'Oscar, Ramires ou Paulinho. Je dis pas que les 3 derniers cités sont les meilleurs joueurs du monde mais ça aurait été mieux quand même.

Au niveau des attaquants : Pas de Hulk lol. Surtout quand tu vois Diego Tardelli. Même Fred aurait été plus légitime.

Donc ouais je trouve le groupe de Scolari mieux. Pas énormément non plus, mais mieux.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je suis hors-sujet mais je voulais profiter de l'article pour soumettre une question suite à une curiosité personnelle depuis le temps que je regarde les compétitions internationales : pourquoi certaines joueurs d'équipes nationales (le Brésil hier,le Costa Rica,les Etats-Unis,le Mexique,des nations d'Amérique du sud) se positionnent de manière inclinée au moment des hymnes ? Parfois c'est de profil avec la main des uns sur l'épaule du coéquipier de devant, parfois c'est un quart de tour avec la main sur le cœur...

Une raison particulière ?
il y a 47 minutes Un petit bijou en MLS
il y a 3 heures Trejo de retour au Rayo 10 il y a 4 heures Oscar suspendu huit matchs 18 il y a 5 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 40 il y a 6 heures Zlatan vers Los Angeles ? 34 il y a 7 heures Parme va passer sous pavillon chinois 34
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 8 heures La panenka d'Alessandrini 17
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 26 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21