Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // FC Séville-Manchester United

Jesús II, le retour

Revenu en terre mère après une parenthèse de quatre ans à Manchester City, Jesús Navas est en train de rendre un sacré service à son club formateur : le FC Séville. Comment ? En occupant le poste d’arrière droit. Drôle d'évolution.

Modififié

L’information a fait le tour des gazettes françaises en début du mois. Milieu offensif de formation replacé au poste de latéral droit à l’Olympique de Marseille, Bouna Sarr ferait désormais partie d’une short list concoctée par Didier Deschamps pour le Mondial 2018 en Russie. Une situation unique en son genre ? Pas vraiment. Au FC Séville, le repositionnement tactique d’un ailier en défense fait aussi un heureux du côté des Palanganas. Titulaire sur le flanc droit de l’arrière-garde sévillane depuis trois semaines, blessure de Sébastien Corchia oblige, Jesús Navas va fouler la pelouse du Sánchez-Pizjuán dans cette position, mercredi soir, pour y affronter Manchester United et sa fusée chilienne Alexis Sánchez. Un beau duel de vitesse en perspective.

Honorer le soldat Puerta


Toutefois, ce replacement ne crispe pas l’international espagnol, brillant sur ses dernières titularisations au poste : un nul (1-1) contre Getafe (troisième meilleure défense de Liga), puis deux victoires contre Gérone (1-0) et Las Palmas (2-1). De quoi conforter Vincenzo Montella dans sa confiance donnée à l’enfant du pays. Mais, à vrai dire, Jesús Navas possède une motivation bien plus intense : celle de l’au-delà. Mis au courant que le transfert était dans les tuyaux, les supporters du FC Séville ont demandé à Navas de porter le numéro 16 en cas de retour au Nervión. Ce numéro, c’était celui que portait Antonio Puerta, ex-latéral gauche victime d’un arrêt cardiaque fatal sur la pelouse du Sánchez-Pizjuán en 2007.


« J’ai toujours été très clair avec cela, expliquait Jesús Navas en septembre dernier à El Decano. Je voulais porter ce maillot et tout donner pour lui, qui ne peut plus être ici. C’est une fierté, car c’est un joueur qui a laissé une forte impression. Son but contre Schalke 04 avait ouvert la série des succès européens du FC Séville. J’étais toujours à ses côtés, que ce soit lors des mises au vert ou dans l’autobus. C’était un type mature, avec des valeurs dont le sevillismo s’inspire encore. » Dès lors, revêtir le 16 et évoluer latéral droit devient un honneur pour Navas, désireux de jouer en l’honneur du défunt. Pour autant, l'intéressé ne partait pas dans l’inconnue puisque son passif, à Manchester City, jouait en sa faveur.

L’expérience Dani Alves


La saison passée, l’effectif mis à la disposition de Pep Guardiola grouillait de milieux offensifs talentueux et, il faut bien le dire, plus dynamiteurs que le récent trentenaire aux yeux bleu saphir. Dès lors, le tacticien catalan lui offre un deal : reculer pour jouer. « Je n’ai pas hésité une seule seconde pour lui dire qu’il pouvait compter sur moi, confesse Navas. Je voulais jouer et en plus, c’était un travail que je savais faire lors de mon premier passage à Séville, quand je devais couvrir les débordements de Dani Alves sur l’aile droite. »



Au mois d’avril 2017, Jesús Navas est donc titularisé quatre fois de suite sur le flanc droit en Premier League contre Arsenal (2-2), Chelsea (1-2), Hull City (3-1) et Southampton (3-0). En clair, la victoire est au bout lorsque l’adversaire n’est pas un colosse d’Angleterre. Pour Jesús Navas et Séville, il faudra donc vaincre le signe indien contre Manchester United, actuel dauphin de City en championnat. « Si les gens nous sous-estiment, ils feraient mieux de voir ce que nous réalisons en ce moment et constater que nous sommes toujours en lice dans toutes les compétitions possibles, expliquait El Duende de Los Palacios en début de semaine. Nous sommes forts et nous pouvons battre n’importe quelle équipe. » Une chose est sûre : la soirée andalouse s'annonce chaude.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 jeudi 21 juin Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? jeudi 21 juin Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 10 jeudi 21 juin Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 jeudi 21 juin La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT)