Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options

Jesualdo Ferreira défend Falcao

Modififié
En Espagne, les footeux ne sont jamais satisfaits, et Falcao en fait les frais.

Malgré ses 22 pions inscrits en Liga - soit la moitié des buts marqués par l'Atlético - et les huit qu'il a enfilé en Europa League, Radamel Falcao ne fait pas l'unanimité auprès du public de Vicente Calderon qui lui reproche de ne pas être assez spectaculaire.

Forcément, ça irrite Jesualdo Ferreira, son mentor à Porto : "Les supporters de l'Atlético n'ont aucune raison de ne pas adorer Falcao. C'est le meilleur buteur du club, et pour sa première saison en Liga il est derrière Cristiano Ronaldo et Messi, en jouant avec les Colchoneros. Je n'imagine pas ce qu'il pourrait faire s'il était à Madrid ou au Barça."

"Il faut faire la différence entre des joueurs comme Ronaldo ou Messi et des purs avant-centres comme Falcao. C'est un buteur de la meilleure race. A son poste, c'est le meilleur du monde pour moi. Quand je l'ai fait venir à Porto, il a marqué 34 buts pour sa première saison et l'année d'après il se sacre meilleur buteur de l'histoire de la C3. Il faut être aveugle pour ne pas voir son talent. Mais aujourd'hui, si un joueur n'est pas promu par la publicité, si le flacon du parfum n'est pas beau, les gens ne se donnent pas la peine d'apprécier son contenu", métaphorise l'actuel entraîneur du Panathinaïkos.


De toute façon, un renard des surfaces est par essence moche à voir.

WP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 il y a 7 heures Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 20

Le Kiosque SO PRESS

À lire ensuite
Ronnie a marqué Collina