En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-PSG

Jérémy Pied : « Se donner les moyens de faire tomber le PSG »

Tricard cet été pour son retour à Nice, Jérémy Pied s’est fait une place dans le onze de Claude Puel au poste de latéral droit. D’abord pour dépanner, puis pour envoyer du jeu et des centres dans l’équipe frisson de ce début de saison. Avant de recevoir le PSG sur la Côte d’Azur, le nouveau défenseur se raconte simplement, lui qui, en décembre 2014, avait causé la chute d’un PSG invaincu du côté de Guingamp.

Jérémy, ce choc doit être attendu par tout le vestiaire niçois, non ?
On a essayé, justement, de rendre tous nos matchs importants. On veut donner de l’importance à toutes les rencontres pour ne plus avoir de désillusions comme à Ajaccio où on s’est raté (1-3). Ce match contre Paris a une saveur particulière, oui, car c’est le premier du championnat, haut la main. Ça va être un bon test.

Le fait que le PSG soit invaincu et être la première équipe à pouvoir les faire tomber en France, c’est une source de motivation supplémentaire ?
On peut s’en servir comme d’un challenge. L’an dernier, c’était le cas aussi avec Guingamp, on avait réussi à les faire chuter pour la première fois et j’avais eu la chance de marquer le seul but du match. Si on peut réussir quelque chose de grand à domicile, ça serait positif.

Quel était l’état d’esprit de Guingamp avant ce match contre Paris, l’an dernier ?
On sortait d’une qualification en Ligue Europa, donc on était vraiment fatigués. Le discours était simple : prendre du plaisir. Tout donner. On ne pensait pas tenir physiquement tout le match, mais avec le soutien du public, le but qui arrive tôt et la malchance côté parisien, on a tenu le score. On a fait un grand match. J’espère la même finalité avec Nice.

À Lorient, Claude Puel a beaucoup fait tourner en vue du PSG. Avec un match nul à la clé (0-0).
On a réussi à recharger les batteries de certains tout en donnant du temps de jeu à ceux qui bossent à l’entraînement. Tout le monde a répondu présent puisqu’on est frustré du score, c’est bon signe. Le groupe a un super état d’esprit.

Bordeaux, Marseille, Saint-Étienne et Lyon se sont fait taper par Nice. Paris, c’est la suite logique ?
Les gros sur le papier, mais sur le classement, ils n’ont pas encore donné leur pleine mesure. C’est des grands noms et les battre, c’est toujours un plaisir, d’autant que la manière était là, mais on doit rester concentrés sur notre objectif de points. Ne pas tomber dans le panneau et se donner les moyens de faire tomber le PSG.

« Des fois, il faudrait peut-être un peu moins jouer et gagner 1-0 » Jérémy Pied

Vous êtes curieux de vous étalonner par rapport à eux ?
Au niveau des points, le fossé est immense. En matière de jeu, pourquoi pas. On est une équipe qui arrive à faire du jeu, mais qui, par moments, passe encore au travers. Il ne faut pas passer au travers contre Paris. Les gens attendent de nous du jeu, mais aussi des résultats. Dès fois, il faudrait peut-être un peu moins jouer et gagner 1-0.

Ce soir, tu vas avoir de beaux CV en face de toi. Cavani, Ibrahimović, Di María. Tu es impressionné par ce genre de mecs ?
Individuellement, ils sont forts. On les connaît tous. Personnellement, je suis très fan de Maxwell, régulier, performant à son poste. Matuidi aussi, physiquement hors norme. Et puis Verratti qui, l’an dernier, avait été étincelant contre nous. Techniquement, c’est très, très fort. Après, c’est un gros collectif. Sans surprise. Personne n’a encore trouvé la solution pour les battre, à part le Real Madrid.

Le fait que le PSG ait autant d’avance en championnat peut-il permettre à une équipe comme Nice d’être plus ambitieuse ?
On n’a pas envie de se mettre de barrières, mais on n’a pas envie non plus de se prendre pour des cadors qui manquent d’humilité en déclarant tel ou tel objectif. Je préfère faire comme Caen, une équipe qui ne parle pas, qui ne bronche pas et qui est sur le podium. On a une équipe pour jouer dans l’ombre, faire notre chemin et donner du plaisir. Pour l’instant, c’est ça, notre état d’esprit.

Tu es à Nice depuis un moment, es-tu étonné de la tournure que prend votre saison ?
On l’espère tout le temps quand on reprend la saison. Les matchs amicaux et la préparation donnaient des indices. On a senti une envie commune de proposer quelque chose. On parle de « jeu, jeu, jeu, jeu » , mais il faut des points. Je prends souvent Troyes comme exemple, ils font du jeu, parfois c’est magnifique à voir, mais ce n’est pas rentable. Il faut savoir allier les deux. En tout cas, on a tout fait pour être dans le bon wagon et on va s’accrocher jusqu’à la trêve pour se donner des ambitions en deuxième partie de saison. Être bien placé avant de jouer Paris, c’est anecdotique au final.

En parlant de bon wagon, on peut dire que c’est ton cas aussi. Quand tu as repris cet été, tu n’étais pas dans l’optique de rester à jouer. Je crois savoir que le coach ne voulait pas te conserver. Comment expliques-tu qu’aujourd’hui, tu sois titulaire ?
L’an dernier, j’ai été prêté à Guingamp en tant que milieu droit, ça s’est très bien passé. En revenant sur Nice, tout était clair. Il me restait un an de contrat, soit je prolongeais, soit je partais. J’ai discuté avec le coach, il a été très franc sur ce qu’il voulait mettre en place, son schéma, son type de jeu. Il n’y avait aucune barrière entre nous.

« À la reprise, le coach a été franc, il n’y avait pas de place pour mon profil » Jérémy Pied

Il ne comptait pas sur toi ?
Pas de place pour mon profil à ce moment-là de la saison. Après, je n’ai pas trouvé d’accord avec d’autres clubs, ni avec Nice. J’ai alors pris la décision de rester. Et par la force des choses, avec la blessure de certains joueurs, je me suis retrouvé à jouer arrière droit lors de la préparation, puis en Ligue 1, et tout s’est enchaîné. C’est un concours de circonstances au départ. Depuis, je travaille.

C’est un poste nouveau pour toi ?
Plus maintenant. Cela fait quatre mois que je bosse au quotidien aussi bien physiquement que tactiquement. Offensivement, ça ne me dérange pas, je me retrouve même à faire plus de centres qu’avant. Je pars de plus loin, je suis moins haut sur le terrain quand je reçois la balle, ça me correspond peut-être plus. J’ai plus d’espaces devant moi, je peux centrer de loin. Je découvre encore le poste et je ne veux pas que mon repositionnement soit un handicap. Je ne veux pas que ça soit un problème par rapport au groupe si jamais je couvre un hors-jeu ou autre.

Le plaisir est revenu ?
Oui. Récemment, on est même passés en 3-5-2 et je joue plus haut, je suis encore plus offensif et j’allie les deux. J’ai repris confiance, je tente plus de choses. À Marseille, j’étais très content de mon match défensif. Face à Lyon, en 3-5-2, je me suis régalé d’un point de vue offensif. Ce sont mes deux matchs références. Tout ça n’aurait pas été possible sans mon année à Guingamp où j’ai repris confiance en moi. Notamment d’un point de vue physique. Avant de rejoindre la Bretagne, j’avais eu pas mal de pépins physiques, et même si on ne veut pas l’admettre, on est en perte de confiance et on fait moins les efforts. Maintenant, il n’y a plus de soucis.

Tu te sens latéral droit aujourd’hui ?
J’aime bien avoir cette polyvalence. Après, tout dépend du système de jeu. J’ai été milieu offensif à ne faire que défendre. Là, je suis arrière latéral à ne faire qu’attaquer. Je préfère dire que je peux jouer sur le côté.

Tu regardes les latéraux différemment maintenant ?
Oui, beaucoup. Je regarde, je critique positivement et négativement. À la télé, on voit plus de choses que sur un terrain. Les ralentis, la vision globale, le repli défensif, on voit tout. J’aime le côté offensif de Dani Alves, dans une équipe qui a toujours le ballon et qui met 5 buts par match. J’ai toujours aimé Lahm quand il jouait à ce poste aussi.

Contractuellement, où en es-tu ?
Je suis en fin de contrat en juin prochain, je peux donc signer libre où je le souhaite dès janvier. En début de saison, j’étais parti pour jouer quelques bouts de match. Là, j’enchaîne les titularisations et je laisse donc de côté ma situation contractuelle pour me concentrer sur le terrain. Je suis dans une bonne position, car je joue, mais je n’ai pas encore eu de discussions avec mes dirigeants. Je veux juste montrer ma valeur sur le terrain, je ne veux pas forcer la chose.

À Lyon, tu as connu Hatem Ben Arfa, es-tu surpris de le revoir au plus haut niveau ?
Non, je pensais même qu’il allait être appelé en équipe de France avant l’Arménie. C’est une énorme plus-value pour nous de l’avoir. Ses qualités ont toujours été là, il démontre qu’il a franchi un cap mental. Je le sens apaisé. Tranquille. Il fait la part des choses, il sait quand il fait un bon match, quand il passe à côté. Il ne s’enflamme jamais. Dans un sens comme dans l’autre.

Nice est une équipe très jeune. Qui est le patron dans le vestiaire ?
Des joueurs âgés et expérimentés, c’est Mathieu Bodmer. Hatem, aussi. Après Valère Germain, Simon Pouplin ou moi, on peut faire l’intermédiaire. Mais tout le monde va dans le même sens. Papy Mendy est un super capitaine aussi. Le vestiaire se cadre de lui-même, les jeunes savent ce qu’ils doivent faire, ce qu’ils peuvent faire. Le respect est là, le règlement est respecté.

« À Marseille, on a passé la deuxième mi-temps dans notre moitié de terrain, mais on est sortis du match heureux » Jérémy Pied

Claude Puel aussi a changé. On sent qu’il a envie que son équipe prenne du plaisir, s’amuse.
S’amuser, je ne sais pas, mais du plaisir, oui. S’amuser par moments, mais dans le bon sens. À 3-0, s’amuser pour ne pas mettre le quatrième, non. Il veut que l’on joue vers l’avant, qu’on se libère. Il a réussi à débloquer certains joueurs, on fait beaucoup plus de courses vers l’avant. De passes vers l’avant. De jeu de possession. Du plaisir de garder la balle. Même du plaisir de défendre notre bifteck. À Marseille, on a passé la deuxième mi-temps dans notre moitié de terrain, mais on est sortis du match heureux. Avec le sourire. Il faut savoir souffrir avec plaisir.

Tu es arrivé à Nice en même temps que Claude Puel, comment expliques-tu qu’il ait fallu 4 ans pour voir ça ?
Ce n’était pas les mêmes joueurs. L’intention était la même, mais il manquait certains ingrédients. Hatem Ben Arfa, techniquement, ça apporte de la confiance. Il y a un peu de la folie de notre première saison, quand on termine 4e, même si cette saison le danger vient de partout, alors qu’en 2013, c’était beaucoup de phases arrêtées et un buteur, Dario Cvitanich. Là, ça vient de partout.

Dans un entretien accordé à Nice-Matin, Didier Deschamps a été questionné sur toi pour le poste de latéral droit en équipe de France. Un poste où la relève n’est pas encore là. Comment as-tu vécu ça ?
Au début, j’ai pris ça pour un clin d’œil régional, histoire d’avoir 2-3 noms niçois qui ressortent dans le journal. Puis ça a pris un peu plus de place. Avec le recul, j’ai surtout envie que les performances parlent d’elles-mêmes et que si un jour, il doit y avoir une pré-convocation, ça se passe comme ça, pas via une campagne de communication bien organisée. On a la chance d’avoir un sélectionneur français qui regarde les performances, c’est important.



Propos recueillis par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 1 heure Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 2
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 32
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34