1. //
  2. // Başakşehir
  3. //
  4. // Interview

Jérémy Perbet : « Quand tu es footballeur, tu es un dieu ici »

Ancien meilleur buteur du championnat belge, le Français Jérémy Perbet, passé par Villarreal, est à la pointe de l'attaque d'une équipe complètement inattendue : Başakşehir. Le quatrième club d'Istanbul talonne les leaders historiques de la ville – Galatasaray, Fenerbahçe et Beşiktaş - et voit très grand. Ferveur et stades vides, Guingamp, salaires, Pauleta, équipe de France… Entretien en tongs avec un footballeur bien dans ses crampons.

Modififié
964 7
On connaît Galatasaray, Beşiktaş, Fenerbahçe… C'est quoi ton club ?
C'est un club qui se construit, avec un projet tout neuf : nouveau stade, nouvelles installations. Il y a un nouveau coach aussi, Bülent Korkmaz, qui a signé pour cinq ans et qui est l'ancien sélectionneur national. Le club voulait que je sois l'attaquant de pointe de cette équipe qui vise la Coupe d'Europe. Il y a de gros moyens financiers, un bon effectif. Le nouveau projet m'a convaincu.

Ce mois-ci, le président de la Turquie, Recep Erdoğan, figure en une du magazine du club. Qui finance ce club ?
C'est le club de la commune d'Istanbul. La ville investit beaucoup d'argent. On n'a pas à se plaindre ici comme dans certains autres clubs turcs qui ne paient pas leurs joueurs. Globalement, en Turquie, il y a beaucoup d'argent. Je ne sais pas d'où ils le sortent, mais même les petits bleds ont de gros moyens.

À Istanbul, les gens soutiennent les trois clubs historiques. Vous, vous n'avez pas vraiment de supporters…
Au début, j'ai eu beaucoup de mal. On joue dans un très beau stade, mais quasiment vide… J'étais titulaire les six premiers matchs, mais je n'arrivais pas à être dedans. L'équipe entière ne tournait pas bien. J'avais l'impression de jouer des matchs amicaux, il n'y avait personne, aucune ambiance. En plus, c'est paradoxal, mais c'est compliqué d'obtenir des tickets pour les matchs, donc vraiment, on jouait devant un stade vide. J'ai marqué pour le premier match, mais après, plus rien… Le coach a fini par me remplacer, puis l'autre attaquant a mis trois buts, donc j'ai dû me contenter de 20-25 minutes à la fin. En fait, j'ai perdu ma place.

On nous a dit que les supporters chantaient des choses du genre « On est là parce qu'on a vu de la lumière » . C'est vrai ?
Je ne comprends pas tout en turc, mais ouais, apparemment, c'est un peu ça. Après, ils ne sont pas beaucoup, mais ils font quand même du bruit.

En fait, tu es prêt pour jouer à Monaco
Oui, c'est clair ! Ils ne sont pas nombreux, mais ils font du bruit, je vous assure. Ils sont bien regroupés, c'est pas mal de jeunes des quartiers (il montre les tours à perte de vue par la baie vitrée du salon des joueurs, ndlr). Parfois 1000 personnes ici font plus de bruit qu'un stade plein à Villarreal ou même au Barça… quand ce sont les défenseurs qui ont le ballon. Quand ça pousse en attaque, c'est différent.

Quand tu choisis la Turquie, tu penses trouver de la ferveur comme à Galatasaray ou Fenerbahçe ?
Je ne m'étais pas renseigné sur les supporters. On m'a parlé d'un projet, je suis venu visiter. Il n'y avait pas encore les grosses installations d'aujourd'hui, qui étaient encore en chantier, mais j'ai compris que c'était un très gros projet. Bon, je ne m'attendais pas à jouer devant 25 000 personnes, mais de là à en voir 1000... Ça a été dur parce qu'en Liga, tu as des stades pleins. En Belgique aussi, les stades sont relativement remplis. J'aime quand il y a de l'ambiance, la pression des supporters… C'est important.

« Il n'y a pas de secret, le meilleur match de la saison, c'était à Galatasaray : l'ambiance était top et il y avait un super terrain »

Comment trouve-t-on la motivation alors pour être cinquième ?
Certains étrangers ont pris leurs marques depuis qu'ils sont ici. Certains disent que c'est mieux qu'avant parce l'équipe jouait à 30 kilomètres d'ici et le stade était carrément vide. Maintenant, moi, la motivation, je la trouve parce que t'es obligé de faire avec. Mais il n'y a pas de secret, le meilleur match de la saison, c'était à Galatasaray : l'ambiance était top et il y avait un super terrain.

Ça joue comment Başakşehir ?
On n'a pas de stars, mais un bon bloc équipe. Notre coach nous demande beaucoup de défendre, on joue avec un seul attaquant. On prend peu de buts, donc si on en met un, ça nous suffit. On a gagné six ou sept matchs 1-0. Ce n'est pas forcément beau, mais ça suffit. Comme on ne joue qu'avec un attaquant, pour moi, c'est compliqué. Quand on mène 1-0, le coach ne fait pas entrer d'attaquant. C'est même arrivé qu'il fasse sortir l'attaquant pour faire entrer un milieu défensif et on en vient à jouer sans attaquant. À Villarreal, en 4-4-2, il y avait toujours un ou deux attaquants qui entraient. Ici, c'est différent. Le coach est très défensif, et les résultats lui donnent raison. Je ne m'épanouis pas comme à Villarreal ou en Belgique sur le plan du jeu, mais on fait une bonne saison, il y a peut-être la possibilité de jouer la Ligue Europa à la fin de la saison, donc je peux pas dire grand-chose, juste continuer à travailler. Récemment, je suis entré trois fois et j'ai mis trois buts, mais je reste remplaçant, car l'équipe type est en place et il y a le problème des étrangers. En Süper Lig, on n'a le droit qu'à quatre étrangers titulaires. L'attaquant titulaire est turc, donc, si l'entraîneur veut me faire jouer, il doit enlever un étranger d'une autre ligne. Comme ils faisaient des gros matchs, on ne peut pas tout changer. L'an prochain, cette règle va disparaître, donc ça pourra évoluer pour moi. En venant ici, je n'étais pas au courant de ce point du règlement, donc disons que cette première saison, c'est de l'adaptation…

Avant cela, il y a eu Villarreal
Au départ, je n'avais pas particulièrement envie de quitter Villarreal. En janvier 2014, des clubs se sont renseignés sur moi, car je ne jouais pas beaucoup les six premiers mois, mais je ne voulais pas partir, et le club non plus ne voulait pas me lâcher. La saison s'est bien terminée, on allait jouer la Coupe d'Europe, on sortait d'une super année, j'avais vraiment envie de découvrir la Coupe d'Europe avec ce club. Tous les éléments étaient réunis pour que je reste là-bas. Puis, un jour, le club m'a laissé entendre que pour moi, à 30 ans, ce serait intéressant de regarder certaines offres qui nous parvenaient. J'ai compris que le discours avait changé, ils voulaient rajeunir leur ligne d'attaque. J'ai eu des propositions du CF Pachuca au Mexique et de Shanghai, mais avec un bébé d'un an, ça ne me tentait pas trop de partir là-bas. Ensuite, il y a eu Istanbul Başakşehir. C'était un contrat de trois ans avec des conditions financières avantageuses. Ils ont fait le forcing, l'offre a augmenté, et Villarreal ne me retenait pas. Donc, j'ai fait ce choix-là.

Pourtant, ça a plutôt bien marché à Villarreal : 21 buts en un peu plus de 40 matchs…
Marcelino change tout le temps d'équipe. Les attaquants tournaient pas mal. J'étais celui qui jouait le moins au début, puis j'ai pas mal joué, j'ai mis 10 buts en Liga. C'était une super expérience, un super club. Mais bon, même si Villarreal c'était le top, je ne veux pas avoir de regrets.

Avant l'Espagne, il y a eu la Belgique, durant cinq ans. C'est quoi le niveau là-bas ?
Il y a un fossé énorme avec Villarreal. Mais quand même, on voit dans les compétitions européennes, notamment la Ligue Europa, que les clubs belges s'en sortent plutôt bien. Nous, en France, on n'en à rien à faire de la Ligue Europa. Et encore, cette année heureusement, il y a eu Guingamp… En Belgique, la mentalité est différente. On se bat toute l'année pour jouer la Coupe d'Europe, et quand on y est, on se défonce, alors qu'en France, on se bat pour les places européennes, puis une fois qu'on est qualifiés, on fait jouer les remplaçants, car la priorité, c'est le championnat.

C'était une bonne expérience ?
Je me suis épanoui là-bas parce que c'est un football porté sur l'attaque, un peu sur le modèle du championnat hollandais. Je pense que le niveau est bon, il y a beaucoup de ferveur dans les stades. Quand tu vois l'équipe nationale belge… Certes, aujourd'hui, la plupart sont dans des championnats étrangers, mais la plupart ont commencé dans leur championnat.

« À Strasbourg, mentalement, je n'étais pas prêt. J'ai fait de bons matchs au début, j'ai marqué, puis je me suis enflammé »

Tu fais partie de la génération Ruffier, Valbuena, Jallet… Des mecs qui ont porté le maillot de l'équipe de France. Tu dirais que tu as fait des mauvais choix ?
Moi, je n'ai pas fait de centre de formation. Je suis arrivé à 18 ans à Clermont en D2. Ils me voulaient depuis trois ans, mais mes parents m'ont fait privilégier les études. Puis, en un an, je passe de deux entraînements par semaine à deux entraînements par jour. Je fais 60 matchs en deux saisons, puis je pars à Moulins en National, et là, je termine meilleur buteur avec 23 buts. Ensuite, le couac, c'est Strasbourg. J'arrive dans un grand club qui vise la montée, il y a pas mal de pression. Mentalement, je n'étais pas prêt. J'ai fait de bons matchs au début, j'ai marqué, puis je me suis enflammé, j'ai cru que j'étais arrivé. J'étais jeune, j'avais 21 ans et j'ai rapidement perdu ma place. Je n'ai pas eu le mental pour rebondir. Peut-être que ce qui m'a manqué à ce moment-là, c'est d'avoir fait un centre de formation. Mais bon, moi, jusqu'à 18 ans, je jouais avec mes potes, et on sortait la veille des matchs, donc ce n'était pas du tout le milieu pro. J'ai éclaté sur le tard, le temps d'assimiler les codes du monde pro, c'est-à-dire savoir relativiser dans les bons moments et avoir le mental de se battre pour rebondir dans les moins bons… Mais non, je n'ai pas de regrets. J'ai connu deux blessures à Angers et Lokeren, mais j'ai toujours marqué pas mal de buts. Après, si j'avais fait un centre de formation, je serais peut-être allé à Villarreal à 24 ans au lieu de 28, mais c'est comme ça, c'est ma carrière.

À 30 ans, tu n'as pas ta place en Ligue 1 ?
Pourquoi pas mais, honnêtement, financièrement, vu les conditions que j'ai ici, ce sera compliqué pour un club en France. Je gagne en net ce qu'un club m'offrirait en brut. Après, à Mons, je n'avais pas un gros salaire, je finis meilleur buteur… Il y a des clubs en France à 60 kilomètres à peine qui auraient pu s'intéresser à moi, mais, au final, pas tant que ça. Le président demandait 2,5 millions pour un mec qui a mis 30 buts dans la saison… Mais en France, on est un peu chauvins, on se dit que la Belgique, c'est un petit niveau, que j'ai déjà eu ma chance en France sans forcément réussir, que j'ai 28 ans… Tout ça n'a pas joué en ma faveur. En plus, personne ne connaissait Mons, un petit club. L'histoire aurait peut-être été différente si j'avais marqué autant avec Anderlecht, mais même les gros clubs belges n'ont pas fait le forcing pour m'avoir, donc j'ai préféré aller à Villarreal.

Et ce n'est pas une envie de revenir en France ?
Bien sûr que j'aurais eu envie de réussir dans mon pays ou que j'aurais envie d'y revenir, mais les opportunités ne se sont pas faites. Mais je reste ouvert à un retour.

Monaco, le PSG… c'est bien pour le football français ?
Oui, honnêtement. Je suis marseillais à fond, mais j'étais content de la qualification du PSG.

Tu as vibré ?
Non, non, je n'ai pas vibré (sourire). Je n'ai pas regardé le match, seulement la prolongation, alors que je ne loupe pas un match de Marseille. Le PSG, ce n'est pas ma tasse de thé, mais là, c'était bien. J'ai regardé Monaco en revanche, qui a beaucoup souffert. Ils sont passés, c'est très bien, surtout pour l'indice UEFA. Même Guingamp, j'étais vraiment content. Au moment où ils jouaient la Ligue Europa, ils étaient derniers du championnat. Gourvennec, que j'ai connu à Clermont d'ailleurs, aurait pu abandonner la coupe pour se concentrer sur le championnat, mais, au contraire, ils l'ont jouée à fond. Par rapport à leur performance, ça leur a permis d'engranger de l'expérience, du positif en championnat, et ils ont fait une série de fou. Maintenant, ils sont quasi sauvés. C'est une belle démonstration que, finalement, avec un petit effectif et même en étant dernier, tu arrives à jouer et à te qualifier. Putain, quand tu vois Lille ou Saint-Étienne… Saint-Étienne est passé, avant la phase de groupes, contre Karabükspor aux penaltys… Karabükspor aujourd'hui, ils sont avant-derniers du championnat turc !

Steve Savidan avait 30 ans, ton âge, quand il a fait sa première sélection. Ça pourrait t'arriver ?
On m'en a parlé en Belgique. Laurent Blanc avait cité mon nom, mais je n'ai jamais eu de pré-convocation. Si j'avais enchaîné à Villarreal, pourquoi pas, mais regardez Gameiro. L'an dernier, il met 15 buts, donc pas beaucoup plus que moi, et il n'est pas appelé pour autant. C'est compliqué en France, il y a des grands attaquants qui jouent dans des grands championnats. Mais je n'y ai jamais vraiment cru. Les journalistes et les gens de mon entourage m'en ont parlé, mais j'ai toujours bien eu les pieds sur terre.

Quel regard tu portes sur l'équipe de France, toi qui as fait ta carrière à l'étranger ?
J'ai du mal à m'identifier à cette équipe de France depuis quelques années. Bien sûr que je regarde les matchs, bien sûr que je suis à fond derrière elle en Coupe du monde, mais j'ai du mal, c'est un peu bizarre. Ce qu'il se passe avec Ribéry, Nasri, les déclarations qu'il y a pu avoir… Là, j'entends que Ribéry veut prendre la nationalité allemande… J'ai du mal.

La faute à des problèmes d'égo ?
Il y a peut-être de ça. J'ai l'impression que la nouvelle génération de joueurs français pense qu'au bout de cinq matchs, tu es une star, alors que tu joues avec des mecs qui ont 80, 100 sélections. Je pense que c'est ce rapport entre générations qui passe mal, notamment auprès des supporters. Quand tu vois ce que des joueurs se permettent de dire avec le salaire qu'ils ont, tu te dis qu'ils devraient être un exemple auxquels les gens devraient pouvoir s'identifier. Même moi qui suis dans le milieu du foot, j'ai du mal. Moi quand j'ai fait les dix premiers matchs de ma carrière, je n'ai pas dit un mot, sinon on me tuait. Je côtoyais des anciens, Bruno Rodríguez, Corentin Martins… Tu ne pouvais pas te permettre de parler comme certains jeunes le font. Après chacun a son caractère, c'est un peu d'éducation aussi.

C'est un miroir de ce qu'il se passe en France ?
Tout à fait, ouais. Je pense.

Tu suis les actus françaises ?
Un petit peu, de manière décalée, mais je suis, oui… Disons que je m'y intéresse, mais à distance.

Les attentats de janvier, ça a marqué ici ?
Pas du tout. Pas un mot ni quoi que ce soit. Une seule personne m'en a parlé et encore, c'était vaguement.

Tu te sens comment dans la société turque ?
C'est assez dur. Quand tu es étranger, tu es un touriste, donc une proie pour dépenser de l'argent. Après, on a de la chance, nous, les footballeurs. Ici, ils aiment tellement le foot que, quand ils te reconnaissent, ils ne vont pas chercher à t'avoir, à te faire payer 100 lira de plus. T'es un dieu ici quand t'es footballeur, et encore, je ne joue qu'à Başakşehir. Je parle pas mal avec Aurélien Chedjou de Galatasaray. Lui, il ne peut rien faire, ni aller au restau, ni faire du shopping. Il est assailli par les fans. Ils aiment vraiment le foot ici. C'est l'amour à l'extrême, mais quand t'as un public comme ça, tu as envie de jouer, c'est sûr.

Qui est ta référence à ton poste ?
J'aimais bien Pauleta. C'est un Parisien pourtant, mais bon. Ce joueur-là, tu ne le voyais pas du match, mais il te mettait deux buts à chaque fois. Il était très adroit devant le but et je me suis un peu identifié à son style. Moi, je ne suis pas un joueur qui va très vite, je ne saute pas très haut, je ne vais pas te dribbler quinze mecs et partir en contre, mais si tu me mets un bon ballon, je te le mets au fond. Après, j'ai grandi avec les cassettes de Jean-Pierre Papin à Marseille. Il y a eu Drogba aussi à Marseille, dans un autre registre que le mien (il se marre), Mamadou Niang…

Des joueurs qui sont passés par la Turquie
Ouais, c'est vrai. Après, quand tu es dans des gros clubs comme ça, c'est super de jouer ici. Il y a une ferveur énorme. Mais je me mets à leur place : quand tu es un joueur de ce calibre et que tu te tapes un match à Akhisar ou à Rizespor et qu'il n'y a personne… Par exemple, Demba Ba cette année, putain ! Quand ils sont venus ici avec Beşiktaş, il a mis un but, mais bon, il n'y avait personne dans le stade. Le mec, je l'ai vu, il jouait en marchant. Je comprends qu'au niveau de la motivation, quand tu as connu des stades pleins, c'est un peu compliqué.

Il suffit de regarder son compte en banque ?
Ouais, en Turquie, ils arrivent à attirer de grands joueurs parce qu'il y a des moyens. Mais dans une carrière, c'est vrai que l'aspect financier est important. Moi, j'ai jamais vraiment eu de gros contrat avant Villarreal, mais ça reste important, j'ai une famille, j'ai 30 ans, je suis plus vers la fin que le début.

Tu envisages quoi après ?
J'ai déjà été consultant sur des matchs en Belgique. Ça s'est bien passé, ça m'avait bien plu. Si je reviens en Belgique, pourquoi pas. Entraîneur aussi, ça me plairait bien, mais pas au niveau professionnel, plutôt en tant qu'éducateur. Ma femme est belgo-italienne, mais on n'a pas forcément envie de retourner en Belgique. On a vraiment beaucoup aimé l'Espagne, le cadre, la qualité de vie. On verra bien ce que l'avenir nous réserve… J'ai encore deux ans de contrat ici, mais vous savez, comme on dit dans le foot, tout va très vite.


Propos recueillis par Olivier Remy et Antoine Védeilhé, à Istanbul
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Puy en Velay - 43 représente!
Dans la mesure ou nous ne sommes pas là saint Jérémy, quelque chose m'échappe. 3 articles 4 Jérémiades... Pourquoi ? Pourquoi ?
GreenAngelsFlo Niveau : District
Nous qui sommes du puy ce mec là serait bien meilleurs que Erding sur le front de l'attaque un vrai renard le Perbet !!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 2
Bizarre comme choix de carrière quand même, il était loin d'être dégueu à Villareal et a plutôt bien tiré son épingle du jeu en Liga... Quitte à atterrir en Turquie, je l'aurais bien vu chez l'un des trois gros d'Istanbul.
Sublime interview. Un mec qui a su se faire apprécier en Belgique.

Je me souviens que genre 2ans avant son départ pour Villareal, je l'ai vu 2 fois en boite sur Bruxelles ... je me disais ''le con, il foire sa carrière'' ....

Je m'étais bien trompé. La suite de sa carrière le prouve bien, le mec a compris beaucoup de choses. Bonne continuation à lui!
Très bonne Interview!! On sent que le mec est réfléchi!

On voit bien la sale image que donne Lille et les verts... C'est dommage. Et les mentalités ont du mal a bougé vu que les majorités des gens, même sur ce site, considère Galtier et Girard comme de bons entraineurs.. Triste.
nononoway Niveau : CFA
De très bons souvenirs de lui au stade, un sacré joueur et un homme simple
Triste de ne jamais l'avoir vu représenter son pays, ne serait-ce qu'une fois.
Hier à 22:10 317€ à gagner avec Italie & Serbie 1
Hier à 14:48 Huntelaar de retour à l'Ajax ? 28 Hier à 10:56 Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 Hier à 10:25 Arda vers Arsenal ? 36
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:22 De la cocaïne Messi découverte au Pérou 12 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 17 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21
mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 43 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 38 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5
964 7