En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 36e journée
  3. // Lyon/PSG (0-1)
  4. // Les notes

Jérémy Menez, ce Yohann Lachor

Les Parisiens ont gagné leur titre sur la pelouse de Gerland dans un match où ils ont pris un malin plaisir à montrer qu'ils étaient au-dessus. A croire qu'ils voulaient être champion à ce moment-là.

Modififié
Lyon

Lopes (5) : Il ne sera jamais un grand gardien. Désolé, il n’y a rien de personnel mais il suffit de voir comment il ne se fait pas respecter quand il s’agit de placer son mur pour en être convaincu.

Dabo (6) : S’il l’on se fie qu’à la gestuelle, il ressemble à Blaise Matuidi quand il court avec une balle. Si l’on se fie à la gestuelle…

B.Koné (5): Correct quasiment tout le match. Sauf sur l’action du but. Ce qui fait tâche.

Umtiti (5) : Il restera dans l’histoire comme le 7634e joueur ayant tenté de faire croire à l’arbitre qu’il s’était pris un coup de coude d’Ibrahimovic.

Fofana (6) : C’est sûr des montées qui doivent être spontanées qu’on se rend compte que latéral droit, c’est un poste nouveau pour lui.

Mvuemba (6) : Un bon match, tellement de fraîcheur dans le jeu qu’à un moment, les commentateurs de Canal l’ont associé à la nouvelle génération de joueurs formé à l’OL. Il a quand même presque 10 piges de plus.


Gonalons (5)
: A un moment, il a voulu montrer que ce n’était pas qu’un boucher, qu’il pouvait lui aussi porter la balle. Bon ben, ballon perdu et but derrière. On ne l’y reprendra plus.

Gourcuff (7) : Ca se voit qu’il est encore en convalescence, mais quand même, par moment, on a retrouvé le vrai Gourcuff, celui qu’Alessandra Bianchi appelait « Gourcouff » .

Grenier (6) : Il a tout fait comme Gourcuff. En un peu moins bien.


Benzia (6) :
Son image de mec technique a pris un sacré coup quand en début de match, Lavezzi lui a rentré un petit pont. Mais il s’en est plutôt bien remis par la suite.

Gomis (5) : OK, vu le temps qu’il vient de passer sur le banc, il n’a plus la motivation, mais être aussi impuissant que ça, ça devrait titiller son ego.

Lisandro (5) : Démoralisé. Il a compris qu’il ne signerait peut-être pas à Monaco et qu’il va peut-être falloir faire du rab’ à Lyon.




Paris Saint-Germain


Douchez (7) : Oui, il a fait une parade à la Alonzo au départ. Mais à la fin, ça fait Clean Sheet.

Maxwell (6) : Le match de l’arrière gauche tout au placement et à l’expérience. Une denrée sacrément rare en Ligue 1.

Alex (6) : Bon match, tout en solidité, évidemment.

Sakho (7) : Ce match lui tenait à cœur et il ne s’est pas laissé griser par l’enjeu. Sérieux derrière, très appliqué dans la relance. Même ses montées en fin de match l’étaient à bon escient.

Jallet (5) : C’est quand même bizarre de se dire qu’il succède à Luis Fernandez et Paul Le Guen dans la liste des capitaines champions de France avec le PSG.

Matuidi (6) : Comme ces dernières semaines, il a provoqué à souhait dans le dos de l’arbitre. Mélonïte aigüe pour l’international français ?

Thiago Motta (7) : On peut le vanner autant qu’on veut sur ses blessures à répétition. Quand il est là, Motta fait parler sa science de la faute tactique. Et de sa passe vers l’avant aussi.


Pastore (4) :
Visiblement pour lui, ce soir, Paris jouait à Reims ou à Troyes.

Ibrahimovic (8) : Il se devait d’innover pour marquer de son empreinte le titre de champion. Après le coup de pied dans l’oreille de Cassano en 2010, l’embrouille dans le vestiaire avec Leonardo devant tout le monde, c’est plutôt pas mal.

Lavezzi (5) : Un gamin. Il fait n’importe quoi, juste pour montrer à Gameiro que, quoiqu’il arrive, il ne jouera pas. Ca commence à durer, c’est un peu lourd comme blague maintenant…

Menez (7) : Le but du titre ne pouvait venir que de lui ? Parce qu'il est fan du PSG depuis l'enfance et qu'il a été recruté dès l'arrivée des Qataris il y a deux ans ? Non, parce que le héros du soir du titre, il a toujours une tête un peu bizarre. Souvenez-vous de Yohann Lachor avec Lens ou Pierre Laigle avec Lyon...

par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 19
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4