Jeffren : « La Belgique, c’est super ! »

Le 29 novembre 2010, Jeffren plantait le dernier but de la manita du Barça face au Real. Aujourd'hui, il doit se battre pour grappiller quelques minutes à Eupen en D1 belge. Dégringolade sans fin ? Des décisions personnelles, vous rétorquera-t-il. Et quand il ne tape pas dans le cuir, Jeffren lit. Des lectures qui l'aident à continuer à se battre.

Modififié
Salut Jeffren, comment te sens-tu avant le début de ces playoffs ?
Je me sens bien. J’ai envie de jouer plus que ce que j’ai pu jouer depuis le début de la saison et le faire bien. L’équipe semble bien, on est motivés, et l’objectif est de réaliser de bons playoffs.

Tu te sens bien dans l’équipe ?
La saison n’a pas été facile pour moi, mais j’ai toujours autant envie de jouer et de profiter d’un maximum de temps de jeu. Je pourrais être plus satisfait, mais je ne peux pas me plaindre. Je suis bien physiquement, je me trouve fit. J’aurais bien aimé jouir de plus de continuité, mais ce n’est rien, il faut continuer à aller vers l’avant.

Comment expliques-tu ce manque de continuité ?
Je ne sais pas. J’ai travaillé toute l’année, je me suis toujours donné à 100%. Malheureusement, ce n’est pas moi qui prend la décision, et il faut l’accepter. Ce qui m’ennuie, c’est que chaque fois que j’ai joué c’était parce qu’un autre était blessé.

Tu as commencé ta carrière au Camp Nou. On se sent différemment quand on marque pour le Barça ou pour Eupen ?
Non. Si on excepte le cinquième but que j’ai marqué contre le Real (lors du fameux 5-0 du Clásico 2010, ndlr), je crois que non. J’en ai marqué plusieurs l’an dernier et, à part ce but important, tous ont signifié la même chose pour moi. Il n’y a pas de grande différence dans la manière d’apprécier le but. Ce que j’aime, c’est jouer. Si je peux marquer, c’est encore mieux, bien sûr, mais la sensation est identique.


Aujourd’hui, tu es à Eupen sous les ordres de Jordi Condom qui vient lui aussi du Barça. Tu le connaissais avant ? Ça a influencé ton choix ?
Non, je ne le connaissais pas. Ce qui a influencé mon choix de venir à Eupen, c’est Josep Colomer (l'actuel directeur sportif d'Eupen, ndlr). C’est lui qui m’avait amené au Barça à l’époque. Et comme il m’a contacté quand j’étais encore en Espagne, je suis venu ici pour lui.

Pour toi, venir à Eupen c’était un pas en avant?
Chaque fois que je change de club, je le vois comme un pas en avant. Je ne considère pas la décision d’être venu ici comme un échec parce que c’est une décision que j’ai prise personnellement, de manière réfléchie. Évidemment, quand tu t’en vas pour Eupen en deuxième division belge, les gens peuvent le voir de manière négative, mais moi je suis venu avec plein d’envie. Je voulais jouer plus que ce que je jouais.

« Guardiola était très proche de nous, c’est un entraîneur qui a toujours pensé à La Masía. »

Penses-tu que cette vision négative de ton parcours est influencée par tes débuts au Barça ?
Forcément, le Barça est pour moi la meilleure équipe du monde. Aucune autre équipe ne peut être pareille à Barcelone dans la vie. Du coup, à chaque fois que tu es transféré dans un club qui n’est pas le Barça, on va te dire que tu régresses. C’est pour ça que les gens ont tendance à dire que Jeffren échoue chaque fois un peu plus, mais c’est faux. Je cherche mon chemin, je cherche à pouvoir profiter du football, qui est ma passion.

Est-ce vrai qu’en 2011, tu as refusé de négocier avec Bolton qui voulait t’acheter au Barça ?
Si Bolton était vraiment venu, c’est clair que j’aurais discuté ! Je n’ai pas eu vent de cette possibilité. Peut-être était-ce mon agent qui a reçu l’offre et l’a refusée sans m’en parler, mais je ne pense pas.


C’est Guardiola qui t’a lancé en équipe première au Barça. Comment était-il avec les jeunes de La Masía ?
Il avait confiance en tout le monde. Il avait choisi ses joueurs de l’académie et nous faisait confiance. C’est un entraîneur qui a toujours pensé à La Masía. Guardiola était très proche de nous, et pour un joueur c’est important : il y a des moments où tu ne disposes pas de beaucoup de temps de jeu, mais l’entraîneur est proche et t’explique. Ça fait du bien. Parce que si tu ne joues pas, mais que le coach ne dit rien, c’est beaucoup plus difficile.

Que penses-tu de la politique de formation du Barça ? Il y a eu de grands succès, mais aussi pas mal d’échecs.
À mon époque, nous sommes montés en équipe première, mais nous savions que les joueurs qui étaient déjà là, issus eux aussi de La Masía, étaient à un tout autre niveau. Se maintenir dans l’équipe et rivaliser avec eux pour être titulaire était tout sauf facile. Aujourd’hui, le Barça achète plus, mais ils continuent à faire monter quelques joueurs des équipes de jeunes. Pas autant qu'avant, mais l’identité est toujours là.

« Le Barça, même si ce n’est que pour 90 minutes, pouvoir à nouveau ressentir ce que je ressentais à l’époque, ce serait magique. »

Tu préfères : marquer quinze buts avec Eupen ou pouvoir rejouer un seul match au Barça ?
(Il rigole) Elle est dure celle-là. Juste un match alors ? Je pense que je choisis quand même le Barça. Même si ce n’est que pour 90 minutes, pouvoir à nouveau ressentir ce que je ressentais à l’époque, ce serait magique. Attention, je ne néglige pas non plus l’autre proposition : j’aime marquer des buts et cette année je n’ai pas eu l’opportunité d’en planter.

Tu es content de ton parcours jusqu’ici ?
Au Sporting, ça n’a pas été une saison facile. J’ai été blessé plusieurs fois, mais j’ai beaucoup appris, et surtout qu’il ne faut jamais arrêter de se battre. À Valladolid, j’ai très bien commencé, en plus j’étais très heureux de revenir en Espagne. Je n’ai aucun regret quant à ce club, je m’y sentais comme un poisson dans l’eau. Ici, je vis le présent et même si c’est difficile je ne me plains pas.

Où as-tu appris le plus ?
Difficile à dire. Je pense qu’avoir changé plusieurs fois de club et d’environnement comme je l’ai fait m’a surtout appris une chose : l’adaptation. J’ai dû m’habituer chaque fois à une manière différente de jouer, de voir le jeu. Rentrer dans le moule d’une nouvelle équipe à chaque fois, ce n’est pas facile. Grâce à mon parcours jusqu’ici, je pense que j’ai cette capacité importante de pouvoir m’intégrer rapidement dans un groupe de joueurs.

À part le foot, tu as une passion dans la vie ? Tu fais quoi pour passer le temps ?
J’aime beaucoup lire. Les livres m’apprennent énormément de choses. À part ça, je vais souvent me promener avec ma femme et mon fils.

Quel est le dernier livre que tu as lu ?
C’est un livre que ma femme m’a offert il y a quelques jours. Je l’ai déjà commencé, mais je ne me souviens plus du titre (il cherche le livre). Ça s’appelle « Una segunda oportunidad » , « Une deuxième chance » .

« Grâce aux livres que je lis, je me lève tous les jours avec l’envie de continuer à me battre. »

Donc, quand tu n’es pas au club, la majeure partie du temps, tu lis ?
Même au club, je lis ! Quand je suis là-bas et que je dois attendre pour quoi que ce soit, je prends souvent mon livre et je lis.

Tu lis combien de livres par mois ?
Ça dépend. S'ils sont longs, parfois je peux mettre plus d'un mois pour en lire un. Ce sont des livres pour lesquels il faut prendre le temps. Parfois tu dois relire deux fois la même page pour bien la comprendre et la méditer.

Quel est ton livre préféré ?
Je ne sais pas. Il faudrait que je retrouve les noms, mais je ne sais pas trop, il y en a plusieurs. J’ai lu beaucoup de livres. Le plus important, c’est que grâce à eux j’ai appris à supporter cette situation. Grâce aux livres que je lis, je me lève tous les jours avec l’envie de continuer à me battre.


Il n’y en a vraiment aucun qui t’a marqué plus que les autres ?
Y en a bien un, mais il est très long, je ne suis pas encore à la moitié, et je ne me souviens pas du nom. Je l’aime beaucoup, parce que même sans l'avoir lu en entier, il m’apprend énormément de choses, que je dois encore mettre en pratique dans ma vie.


Ça parle de quoi ?
Il est très long, donc ça aborde différents sujets. Mais le thème principal du livre, c’est de tenter de comprendre et d’apprendre comment vivent les gens qui ont réussi dans la vie. On essaye d’imiter, de copier ce qu’ils font, comment ils bougent, comment ils pensent au quotidien. C’est vraiment le centre du bouquin : comment copier ces gens qui ont triomphé. Il explique l’attitude que tu dois avoir, pourquoi il faut toujours voir le côté positif des choses, sans penser au négatif. Par exemple, en l’appliquant à mon cas, si j’ai raté un but un jour, je dois oublier rapidement et passer à autre chose. Il faut encore que je mette tout ça en pratique, parce que je pense que les conseils de ce livre en valent vraiment la peine. Je sais qu’il me reste encore beaucoup à apprendre dans ces pages.

Donc ce n’est pas de la fiction ce que tu lis.
Non. Ce que je cherche dans les livres relève plus de la réflexion, de la psychologie... Je n’aime pas trop la fiction. J’en ai lu mais maintenant je les laisse de côté, ce que je lis est totalement différent.

« J’essaye de discuter avec les francophones et beaucoup me disent que je me suis amélioré. Je n’ai pas suivi de cours, mais je pense que si je prends un professeur, je pourrais facilement l’apprendre parfaitement. »

Et que penses-tu de la vie en Belgique ?
Ça ne va pas vous surprendre : le seul vrai point négatif, c’est le temps. Pour ma femme c’est pareil, voire pire. Moi, j’ai commencé à m’y habituer, mais elle non. À part ça, et je le dis sincèrement, j’aime beaucoup la Belgique. C’est très tranquille, on aime beaucoup la vie ici. Tout est tout près, il y a l’Allemagne et les Pays-Bas juste à côté : c’est pratique, parce que j’aime aller me balader dans d’autres pays. À ce niveau-là, la Belgique c’est super.


Tu as appris le français ? Le néerlandais ? L’allemand ?
Apprendre le néerlandais ou l'allemand, c’est presque impossible pour moi. En ce qui concerne le français, j’essaye de discuter avec les francophones et beaucoup me disent que je me suis amélioré. Malgré tout, maintenir une conversation entièrement en français reste toujours compliqué aujourd’hui. Je n’ai pas suivi de cours, mais je pense que si je prends un professeur, je pourrais facilement l’apprendre parfaitement.

Quels sont tes plans pour le futur ? Eupen ? L’Espagne ? Ailleurs ? Certains disent que tu vas retourner à Tenerife, ton club d’enfance.
Pour l’instant, l’objectif c’est de terminer les playoffs de la meilleure des manières, et puis d’aller en vacances. Quand je reviendrai, on verra si je reste ici ou non, mais c’est difficile parce que la situation dans laquelle je suis pour le moment ne me convient pas. Je veux jouer le plus possible, il y a donc pas mal de choses qui peuvent changer. Quand je serai de retour de vacances, il sera temps de s'attabler avec les dirigeants du club : comme je le disais, j’aime le foot, j’aime jouer. C’est ma passion et je veux pouvoir la vivre.



Propos recueillis par Arthur Lejeune
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

el gregom Niveau : CFA2
J'ai trouvé cette interview presque aussi gênante pour lui que sa carrière... Surtout le passage "littéraire" assez hallucinant.
Enfin bon tu parles d'une carriere genante, c'est pas parce que tu es formé su BARCA que tu as le meme niveau que Messi... Meme quand il jouait en equipe premiere tu voyais deja ses limites (un peu comme Munir recemment), il joue en D1 belge c'est pas la mort non plus...

C'est pas Gai Assulin qui joue en D3 espagnol...

Ya Jean Marie Dongou en D2 espagnol egalement (certes seulement 21 ans)

el gregom Niveau : CFA2
C'est sûr, il y a pire, mais passer du sporting au rayo à un promu belge, ça doit être un peu dur quand même. Ca se respecte comme carrière mais ses limites m'ont l'air d'être autant footballistiques qu'intellectuelles. Et on ne peut pas être un bon footballeur sans un minimum de cervelle. (Et me citez pas Ribéry, il est moins con que son niveau de Français le laisse à entendre).
sylvester.stalin Niveau : District
Pour info il est arrivé en aout 2015 à Eupen qui était en D2. et il jouait pas blindax non plus il me semble.
il y a pire on est d'accord mais ca reste une belle degringolade. vivement qu'il termine sa lecture dont il ne connait pas le nom pour retrouver les sommets.
3 réponses à ce commentaire.
Pareil, étrange sensation que cette interview
sergio_ramas Niveau : District
C'est vrai que l'interview donne le sentiment que l'auteur voulait faire dire à Jeffren "Non, en fait, je lis pas, j'ai menti", et en même temps on a du mal à croire Jeffren... Le mec ne se souvient pas d'un seul bouquin qu'il a lu... Ne sait pas vraiment de quoi ils parlent. Bref, gênant !
sylvester.stalin Niveau : District
Il n’y en a vraiment aucun qui t’a marqué plus que les autres ?
Y en a bien un, mais il est très long, je ne suis pas encore à la moitié, et je ne me souviens pas du nom
Ce n'est pas une question de mémoire mais de gêne..
Picsou magasine, le 23, quand y a un gang-bang chez Raspou
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 7
Je me rappelle de lui, quand il était "tendance" et qu'il rabrouait et snobait sans cesse la sélection du Venezuela, espérant et pensant avoir le niveau pour la Roja... Le temps a fait son oeuvre et la supercherie n'a pas manqué d'exploser au grand jour.
Bizarrement, le Venezuela devint tout de suite plus intéressant et il décide enfin de jouer pour lui en 2015. La supercherie explosa encore au grand jour et il est aujourd'hui même plus appelé.
Karma is a bitch.
Les lecteurs de notices d'utilisation de micro-ondes ont encore beaucoup de mal à s'assumer dans l'espace public...
The Admiral Niveau : DHR
Meilleur commentaire!
La hyène Niveau : DHR
Meirieu, sort de ce corps!
2 réponses à ce commentaire.
sortez ghemmour Niveau : Loisir
Je comprends... Mais à sa décharge, ce n'est pas comme s'il disait être fan de littérature. Il dit juste qu'il lit des livres qui lui apprennent comment réagir à des situations..
Et franchement, qui retient les noms des bouquins de développement personnel?
Donc je trouve qu'il serait dur de lui jeter la pierre
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
en bref,Jordi condom preserve et capote
VascoVince Niveau : DHR
Imaginons qu'il aime la littérature érotique, ou le urban gothic pour adolescente, il fait peut être mieux de la garder pour lui.
Guiguichelorraine Niveau : DHR
Cette interview est un bel hommage à mon oral de bac de français :

"Lisez vous régulièrement ? Qu'avez vous lu dernièrement ?"
"Oui oui j'adore lire ; récemment j'ai lu un super livre, il traitait de la vie, de son utilité"
" Quel était le nom du livre ?" "Je ne sais plus mais grâce à lui mon regard sur le monde a changé" "J'aime lire car quand on lit on est dans la peau d'un autre et on est pas tout à fait soi-même, on en ressort différent."

N'ayant jamais compris la profondeur de mon propos, cette femme m'affubla d'un vulgaire 11/20...
Tu t'en es bien sorti avec 11, elle a gobé ton histoire.
Tu t'attendais quand même pas avoir une mention avec du bla-bla-bla ?
1 réponse à ce commentaire.
The Admiral Niveau : DHR
Il n'y a qu'un seul commentaire à propos du nom Dell l'entraîneur là, Jordi Condom (Condom = capote en anglais) vous me décevez les gars.

Sinon ouais le passage sur les livres, j'ai trouvé ça bizarre.
Kev Adam ne commente pas sur Sofoot, ceci explique cela...
En aparté, merci pour la traduction...
2 réponses à ce commentaire.
Le mec vient de prouver qu'il ne savait pas lire et toi tu te demandes encore s'il a appris le français ? Le néerlandais ? L’allemand ?
Heureusement que cette interview n'est pas parue le 1 avril.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  03:51  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Interview surréaliste ! Mon bouquin préféré est vraiment top, par contre aucune idée du nom ni du titre. Pareil pour mon disque favori : je l'écoute toujours mais j'arrive jamais à me rappeler du nom du groupe et je sais pas quel style c'est...
"j'aime beaucoup le foot"
Le dernier match que t'as vu ?
"C'etait des equipes de 11, mais le match etait plutot long, genre une heure et demi. Je crois que les maillots etaient de couleur differentes. J'ai vu beaucoup de bonnes choses c'est bieng"
1 réponse à ce commentaire.
Jeffren lit "L'attitude des héros" de Fred Colantonio.
il y a 1 heure Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 2 il y a 2 heures Ronaldinho régale au beach soccer 14
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26
À lire ensuite
Top 10 : Les pistoleros