En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde rugby / Tampon!
  2. // Japon/États-Unis

Jean-Pierre Élissalde : « Je suis toujours un peu japonais »

Quoi qu'il arrive, le Japon restera la sensation de cette Coupe du monde avec sa victoire surprise contre l'Afrique du Sud. Premier sélectionneur étranger des Nippons entre 2005 et 2006, Jean-Pierre Elissalde n'est pas plus étonné que cela par cette réussite.

Modififié
Vous arrivez en 2005 à la tête de la sélection nationale. Comment a eu lieu la prise de contact entre la Fédération et vous ?
J'ai commencé auprès de l'équipe comme consultant. Mais attention, avec eux, ce n'est rien. Tu donnes ton avis et c'est tout. On va te dire « je t'ai entendu » , mais rien de plus. J'ai passé environ 15 jours avec le groupe à Limoges, il y avait une tournée en Uruguay et en Argentine à préparer, et moi, après les avoir vus à l'entraînement, j'ai voulu les faire bosser sur la mêlée. C'était la grosse béquille du rugby japonais. J'ai donné des conseils, simplement. On m'a alors demandé d'accompagner la sélection pour la tournée, j'ai fait mon aller-retour à Béziers, j'ai fait mon sac et je me suis barré avec eux. Je suis revenu avec eux pour cinq à sept semaines en juin après pour une série de matchs contre la Corée et d'autres nations asiatiques, plus un autre contre l'Irlande. C'est peut-être là que j'ai vu le chantier. Contre l'Irlande, le Japon prend un jaune juste avant la mi-temps. Je dis au staff, on ne saute plus en touche, maintenant on ne fait que défendre. J'insiste, ils ne le font pas et on prend deux ou trois essais.

Et ensuite ?
On en est restés là. J'étais quelqu'un de très expansif et tactile. Eux non. Ils ne te serrent pas la main, ils sont très distants. Pourtant, on avait quand même passé trois mois ensemble ! J'apprends alors, quelques mois plus tard, que leur sélectionneur, Mitsutake Hagimoto, a été viré. On se connaissait, j'avais joué contre lui à Cognac, on s'était reconnus et liés d'amitié. Il m'a dit de présenter ma candidature. Je l'ai fait, en français, et ma traductrice m'a ensuite aidée. Le 21 ou 22 juillet, j'ai appris vers 4h du matin que j'étais nommé entraîneur.

Quel est votre premier constat quand vous découvrez pleinement le groupe ?
Je venais de faire un an de consulting, mais il y a eu des moments difficiles. La mêlée, pour eux, n'a pas d'importance. Mais par confiance, et parce qu'ils sont loin d'être fous, ils m'ont suivi. Il faut bien comprendre que, au départ, le Japon n'a rien et aujourd'hui, il est la troisième économie mondiale. C'est une éponge d'expérience, ils regardent, suivent et appliquent ensuite.

Quel était l'objectif fixé par la Fédération ?
Le top 8, d'autant que le pays était persuadé d'obtenir la Coupe du monde 2011. Tout était au vert pour eux, mais, à cause de négociations de couloir, la Nouvelle-Zélande l'a récupérée. Le Japon était pourtant idéal, et la France est peut-être un peu responsable de ce changement d'obtention. L'objectif pour la Fédération, c'était alors d'être prêt pour accueillir cette Coupe du monde. La Fédération est assez pauvre, mais les clubs sont riches. Les gros sont détenus par des sociétés puissantes et il y avait aussi la problématique des universités. Sans moyen, c'était plus compliqué. Par exemple, Goromaru, l'arrière actuel, je l'avais sélectionné à l'époque et il avait refusé de venir, le club étant plus important pour lui. Pareil avec mon demi de mêlée. Faire la sélection n'était donc pas simple, mais une fois sur le terrain, face à moi, j'avais des bosseurs. C'est un régal. Les mecs sont à l'écoute, ils ont de grosses qualités athlétiques, ils sont bien gaulés et avec plein de gaz. Construire une équipe est long. C'était un travail de fond pour le Japon aussi.

Quelle est la place du rugby dans la culture du sport japonais ?
Le sumo, c'est un culte. On est à la limite du religieux. Le rugby est un sport scolaire, universitaire, ou auquel on joue dans les sociétés. Après, certains terminent très tard, il y a des mecs de 80 ans qui courent encore pour leur société. On doit pas être loin des 200 000 licenciés. Le sport est très intégré dans la vie de tous les jours et il y a un rapport sacré avec son université. Quand on joue pour elle, on la supporte toute sa vie. Pareil quand tu es joueur. Par saison, tu dois avoir seulement trente mouvements dans les 200 000 joueurs. C'est différent, il y a un championnat, mais pas de match à domicile, pas d'aller-retour, c'est souvent sur terrain neutre. Et dans les équipes, tu as aussi les Tongiens qui sont arrivés et qui occupent souvent les postes de 8, 9 et 10.

En 2016, une équipe de Tokyo doit intégrer le Super 16. Quel impact cela peut-il avoir sur la sélection nationale ?
Que du positif, évidemment. Ça va être un changement de monde, on tend vers la perfection et ils vont être obligés de renverser des barrières. Bien sûr, au départ, ils vont prendre des valises comme avec les Argentins quand ils sont arrivés. C'est un révélateur, là on va vers le professionnalisme, et avec cette expérience, la sélection nationale va également grandir.

Avez-vous senti un attrait particulier de la part des amateurs de sport japonais, dans les bars, les stades ?
Le Japonais est spectateur avant d'être supporter. Il n'y aura jamais une remarque sur l'arbitrage, on n'en parle pas dans le journal, ni avant ni après un match. Les gens regardent, ils sont intéressés, c'est certainement le quatrième ou cinquième sport au pays derrière le sumo, le baseball et le football.

Quel regard portez-vous sur le travail réalisé par Eddie Jones ?
Je pense que c'est important d'avoir quelqu'un qui a la double culture pour les encadrer. En conférence de presse, déjà, les discours évoluent et le jeu progresse. Eddie Jones est parvenu à faire fructifier son expérience avec l'Australie. Il y a une réelle avancée depuis son arrivée. Au rugby, il n'y a pas de générations spontanées. Ça n'existe pas, la surprise est assez rare. C'est un travail de 20-30 ans. La preuve, depuis la victoire de l'Afrique du Sud en 95, on a retrouvé seulement onze équipes différentes en quarts de finale. Au foot, on doit déjà être à une vingtaine.

Et cet exploit contre l'Afrique du Sud dès le premier match du Mondial, comment l'avez-vous perçu ?
La performance ne m'a pas étonnée. Le Japon a beaucoup travaillé, dans tous les secteurs, et a super bien géré son match tactiquement, ce qu'il n'a pas fait contre l'Écosse. On a vu beaucoup de jeu au pied, les Sud-Africains ont été bousculés en permanence dans leur camp. Il y a eu un changement à partir de ce match. Les joueurs japonais ne sont plus des joueurs de rugby, mais des rugbymen.

Justement, vous évoquez la tactique. Eddie Jones a beaucoup consulté sur le point, notamment auprès de Pep Guardiola.
La tactique dépend beaucoup des joueurs que tu as à ta disposition. Il ne faut pas qu'elle devienne un problème, que tes gars soient capables de s'adapter, tout de suite, à un fait de jeu. Prenons le Canada-Roumanie de cette semaine, c'est impensable d'être aussi con. On a vu l'exemple parfait d'une équipe, le Canada, incapable de s'adapter et qui s'est effondrée. Pour moi, la rigueur tactique et les grands discours ne sont pas forcément la meilleure chose à faire avant une rencontre. Il faut laisser une place au génie, à l'intelligence et ne pas vouloir tout prévoir. C'est la force du french flair, on a des gars qui ont la qualité pour prendre la bonne décision, au bon moment. C'est ce qui a flanché pour le Japon et qui lui fait défaut pour le moment.

Vous avez quitté le Japon à quelques mois de la Coupe du monde en France pour rejoindre Bayonne. Des regrets ?
Le cœur a parlé. J'avais vraiment envie d'emmener cette équipe à la Coupe du monde, en France. En septembre 2006, l'Aviron est au fond du trou, le club est mal, et le maire m'appelle pour me demander de l'aide. Je respectais énormément le Japon, mais quand tu es sélectionneur, tu bosses quatre mois par an. Le reste, c'est être dans ta BMW, rester chez toi, et aller voir des matchs. J'avais trois mois de libre devant moi, je me suis dit que je pouvais juste venir donner un coup de main à l'Aviron. Sauf que le club a publié sur son site internet que j'étais nommé coach, et au Japon la nouvelle a été rapide. Cette histoire ne s'est pas bien passée, ça n'aurait pas dû se passer comme ça. Je suis rentré au Japon, j'ai serré la main aux dirigeants et j'ai été sauvé l'Aviron. C'était dur, mais aujourd'hui, je suis toujours un peu japonais.


Propos recueillis par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 2 heures Rafael Márquez reprend l'entraînement 3 il y a 2 heures Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 1 Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 21
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 15 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19
dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16