France - Ligue 2 - Clermont/Créteil-Lusitanos

Par Matthieu Pécot

« Jean-Michel Lesage, c’est Lucky Luke »

Ce soir à Clermont, Jean-Michel Lesage n’aura rien à prouver. C’est pour le plaisir et rien que pour le plaisir que le capitaine de Créteil s’attachera à confirmer qu’il possède toujours, à 36 ans, l’une des plus belles frappes de balle de France.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note


L'immense Jean-Michel Lesage
L'immense Jean-Michel Lesage
Jean-Michel Lesage est plus un « joueur lfp.fr » qu’un « joueur youtube ». Parce que la Ligue 2 est un championnat de petites préfectures, les récents exploits du capitaine cristolien sont restés cloisonnés dans une certaine confidence. Les exploits, parlons-en. En cinq jours, le natif de Bourg-la-Reine a marqué deux fois de quarante mètres : d’abord face à Istres (2-2) d’un amour de lob, ensuite à Lens en Coupe de la Ligue (3-4), histoire d’achever un match dont il avait déjà fait sa chose en transformant un penalty et en offrant une passe décisive à Marcel Essombé d’un extérieur du pied gauche expédié depuis sa propre moitié de terrain. « Contre Metz (3-2), il m’a donné la même. Il était en bout de course dans notre camp, on le pressait, mais il m’a trouvé quand même. Pourtant, mes appels sont parfois mauvais, je pars trop vite. Lui s’adapte et du coup, on a l’impression que le timing de mon appel est parfait », se réjouit Faneva Andriatsima, le goleador malgache de la formation cristolienne.

Auteur d’un violent coup franc en lucarne à Nîmes dès la 1re journée, Lesage (4 buts et 3 passes en 6 matchs) a conscience que le cocktail spectacle-efficacité auquel il carbure cet été fait de lui le favori pour le titre de meilleur joueur de Ligue 2 du mois d’août. À Créteil, on ne s’étonne pas de l’identité de l’homme providentiel. « Avant le début du championnat, on a constaté qu’à lui seul, Jean-Mi comptait plus de matchs en Ligue 2 que tout le reste de notre effectif », indique Boris Mahon de Monaghan, latéral droit de l’équipe et coéquipier depuis 2010. « Ce qui peut surprendre, c’est qu’il joue dans un couloir alors qu’à son âge, on a tendance à dire que c’est plus raisonnable d’évoluer dans l’axe », remarque Andriatsima. « Il a quinze ans de carrière, mais je suis obligé de le freiner, de lui demander de sauter des séances d’entraînement, car si ça ne tenait qu’à lui, il en ferait plus que les autres », pousse son entraîneur Jean-Luc Vasseur, qui avance la thèse de la nature pour expliquer la longévité de son capitaine : « Au-delà de son mental à toute épreuve, physiquement, il est au top. Il peut manger des cochonneries, ça n’affectera pas son corps. Il n’a pas un poil de graisse ! »

« Une goutte de vin le fait grimacer »

C’est pourtant plus le goût que le professionnalisme qui amène Lesage à rester fidèle à son régime. « Son secret, c’est qu’il se nourrit comme un enfant, dévoile Mahon de Monaghan. Il mange tout le temps des Twix et des Mars. Avant l’entraînement, je l’ai déjà vu des bonbons plein les poches. Les piquants rouges là, il adore ça. » Et alors, on n’a pas le droit d’être un épicurien ? « À table, tu ne lui feras pas bouffer autre chose que du riz ou des pâtes. Inutile d’essayer de lui faire avaler des tomates ou de la salade. Pour ce qui est de l’alcool, il va tremper ses lèvres dans un verre pour faire plaisir aux autres, mais une goutte de vin le fait grimacer », rigole Mahon, partenaire de chambre d’hôtel officiel qui « commence à connaître l’animal », au point d’être devenu un ami de la famille Lesage.

Reste à se poser la bonne question : Jean-Michel Lesage n’est-il qu’un pied gauche ? Thierry De Neef, également apôtre de la frappe appuyée et coéquipier au HAC de 1998 à 2002, tranche : « Jean-Mich a toujours eu une frappe assez lourde, mais il n’a que ça ! N’empêche, quelle gâchette c’était…» Lesage, meilleur buteur de l’histoire du Havre AC (76 unités) a quant à lui déjà traité le sujet de manière définitive : « Je préfère avoir un très bon pied gauche que deux pieds moyens. » Cette facette d’unijambiste explique peut-être le fait que le joueur n’a fréquenté la Ligue 1 que deux saisons et demie. Thierry Uvenard, entraîneur du HAC les deux années où Lesage a terminé meilleur buteur de L2 (2006 et 2007), vole à son secours : « Il a eu la possibilité de partir. Je ne parle pas des six mois à Auxerre, mais d’autres opportunités. Mais Jean-Michel est un sentimental. Il était heureux au Havre, alors il y est resté. S’il avait fait d’autres choix, il aurait peut-être disparu de la circulation et ne serait pas là où il est aujourd’hui. D’ailleurs, ce n’est pas étonnant qu’il soit retourné à Créteil, le club de ses débuts. Il est très fort quand il se sent chez lui. » Voilà pourquoi à Créteil, Vasseur donne carte blanche à l’inspiration de son leader technique : « Quand il tire de quarante mètres, et croyez-moi, ça lui arrive très souvent, c’est lui et lui seul qui a pris la décision. Vous croyez que quand Cavani ou Ibrahimović tente un coup du foulard, c’est une consigne de l’entraîneur ? On ne peut qu’être flatté d’avoir des Rothen, Leroy et Lesage en activité en Ligue 2. Ils vont moins vite, mais ils voient plus vite qu’avant. »

Ne pas croire que c’est l’expérience qui donne à JML le droit de dégainer comme un bourrin du rond central quand ça lui chante. « Il a toujours été comme ça, c’est un joueur d’instinct. Il était même un peu plus foufou quand il était jeune et rebelle, une époque où quand on lui parlait, le gamin de la région parisienne qu’il était se sentait agressé. Avec le temps, il a compris plein de choses. Mais même jeune, il a toujours tiré plus vite que son ombre. Jean-Michel Lesage, c’est Lucky Luke. C’est contrôle et vlan. Et le contrôle est facultatif. Sans s’emballer, on peut dire qu’il a encore aujourd’hui une des plus belles frappes de France », estime Uvenard, actuel entraîneur-adjoint à Toulouse.

Jean-Michel Lesage a deux visages. L’un est amoureux de Haribo et adore prendre en photo ses coéquipiers quand ils dorment la bouche ouverte, l’autre est un joueur sous-coté qui profite de son come-back dans son jardin de L2 pour rappeler qu’il a toujours été un joueur suffisamment étonnant pour se surprendre lui-même. « Il m’arrive de me dire : "Mais comment t’as pensé à faire ce geste-là ?" »


Par Matthieu Pécot


 








Votre compte sur SOFOOT.com

18 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par Bruno_Carotide le 30/08/2013 à 16:16
      

    " Ils vont moins vite mais ils voient plus vite qu’avant "

    Yeah !

  • Message posté par pimoule le 30/08/2013 à 16:23
      

    Sympa cet article. Mais pour avoir vu son but à Lens, il peut quand même dire un grand merci à Riou d'avoir déserté son but de manière stupide! N'importe quel joueur aurait tenté le geste, mais avec lui c'est allé au fond. Le plus drôle c'était de voir Riou courir vers son but comme un gamin qui court derrière son ballon qui roule vers la route.

  • Message posté par takuma_sakazaki le 30/08/2013 à 16:49
      Note : 1 

    Super joueur! Tellement sous-côté...

  • Message posté par moulfe le 30/08/2013 à 16:57
      Note : 4  /

    Je suis pas trop la L2 et pourtant j'ai entendu parler à plusieurs reprises de Lesage et pour les habitants de la région parisienne comme moi, ça vaudrait vraiment le coup vu les prix (12€ en présidentielle et 6€ en tribune d'honneur il me semble à Duvauchelle).
    C'est comme si t'allais au cinéma, tu vas aller voir un petit match de L2, tranquille.

  • Message posté par Bruno_Carotide le 30/08/2013 à 17:09
      

    Il semblerait que cette année les prix aient honteusement augmenté ! Maintenant, c'est 8 euros en honneur et pas moins de 15 balles en présidentielles !

  • Message posté par pimoule le 30/08/2013 à 17:15
      

    Ouais 'fin la petite dif avec le ciné c'est que t'es pas au chaud et pas sûr d'être à l'abris. Mais c'est vrai qu'avec Créteil depuis le début de saison c'est spectaculaire, on voit des buts.

  • Message posté par matdaron le 30/08/2013 à 17:40
      Note : 2 

    Lesage - Hoareau - Alassane. L'époque ou tu pouvais venir nous chercher.

  • Message posté par ouam le 30/08/2013 à 17:46
      

    oui, 'fin la grosse saison de Hoarau, Jean-Miche ne fait que six mois au HAC (retour d'Auxerre). Les deux saisons où il est meilleur buteur, il partageait l'attaque avec Kandia Traoré, c'était fameux. Parce que c'est pas un ailier le mec, il n'a jamais su centrer. Mais quel frappeur !

  • Message posté par b4bou1 le 30/08/2013 à 17:51
      Note : 2 

    Le Zizou du HAC, merci à toi d'avoir reveillé à mainte reprise le stade Deschaseaux!

  • Message posté par Supo le 30/08/2013 à 17:53
      Note : - 1 

    Jean-Michel Lesage dans 3 ans :

    "Si je jouais maintenant, bon bah je serais plus riche et je serais en équipe de France, sûrement. Griezmann, par exemple, j’étais à son niveau. Thauvin, Alessandrini aussi…

  • Message posté par Nom de Zeus, Marty ! le 30/08/2013 à 18:11
      Note : - 1 

    Son père habitait dans ma rue, c'est grâce à lui et au stade Jules-Deschaseaux que j'ai découvert le football, putain* d'époque révolue !

  • Message posté par Mattnirrep le 30/08/2013 à 22:35
      

    C'est incroyable tous ces commentaires merdiques.
    Cet article aussi.

    Entre les mecs qui répètent en boucle comme des pantins "tellement sous-côté ce joueur" sans même l'avoir vu jouer ou ceux qui martèlent leur fameux "putain d'époque révolue" (sans doute le commentaire le plus fréquent vu sur Sofoot), ça vole vraiment pas haut.

    Surtout qu'on parle d'une daube que la plupart des gens n'ont jamais vu jouer.

    Bref vous faites tous pitié.

  • Message posté par gomu le 31/08/2013 à 01:18
      

    Message posté par b4bou1
    Le Zizou du HAC, merci à toi d'avoir reveillé à mainte reprise le stade Deschaseaux!


    JE T'AIME CHOCO

  • Message posté par Foky80 le 31/08/2013 à 02:07
      

    si fallait faire un article pour tous ceux qui font leur boulot sans rien dire...
    Et bien trop payé....

    Ah quand un dosier sur rmc ??

  • Message posté par 10sident le 31/08/2013 à 11:48
      

    Je ne comprendrais jamais la manie de mettre des -1 sur des commentaires ni insultant, ni dégradant. Problème psychologique chez certains, j'imagine...

    Sinon, pour aller à Duvauchelle de manière régulière, Lesage est réellement un bon joueur. Un mec capable de dicter le tempo de son équipe, de récupérer le ballon bas (même lorsqu'il évolue en MOC) ; après, c'est vrai que son jeu long est quand même pas top top et que le fait d'utiliser avec grande parcimonie son pied droit l'a empêché de viser beaucoup plus haut qu'une bonne carrière de Ligue 2 (ce qui est déjà plus qu'honorable en soi). Cela se sent qu'il a une certaine condition physique, car ce n'est pas le joueur qui court le moins dans l'effectif. Je n'ai pas encore eu l'occasion de les voir cette saison, mais s'il joue vraiment sur les côtés, cela en dit long sur ces capacités.

    Vivement la mi septembre que je puisse retourner voir les Béliers =D

  • Message posté par ouam le 31/08/2013 à 11:58
      Note : 2 

    Message posté par Mattnirrep

    Surtout qu'on parle d'une daube que la plupart des gens n'ont jamais vu jouer.

    Bref vous faites tous pitié.


    dans les commentaires, j'en compte au moins quatre qui l'ont vu à Deschaseaux ou Duvauchelle ; au final, le commentaire qui fait pitié, c'est surtout le tien - a) parce que tu sous-entends que seuls les joueurs les plus performants ou connus méritent qu'on parle d'eux et b) parce que de fait, tu négliges le football que l'on voit au stade plutôt que sur canal ou bein, l'attachement que l'on peut développer face à des joueurs qui n'auront jamais le ballon d'or, mais qui font vivre un club. Tocard.

  • Message posté par Desmond Dekker le 31/08/2013 à 16:09
      

    Don't feed the troll ;)

  • Message posté par Nom de Zeus, Marty ! le 31/08/2013 à 21:41
      

    Message posté par Mattnirrep
    C'est incroyable tous ces commentaires merdiques.
    Cet article aussi.

    Entre les mecs qui répètent en boucle comme des pantins "tellement sous-côté ce joueur" sans même l'avoir vu jouer ou ceux qui martèlent leur fameux "putain d'époque révolue" (sans doute le commentaire le plus fréquent vu sur Sofoot), ça vole vraiment pas haut.

    Surtout qu'on parle d'une daube que la plupart des gens n'ont jamais vu jouer.

    Bref vous faites tous pitié.



    Moi j'ai envie de te dire que oui une époque dans le foot à été révolue, celle des tifos et des chants dans les stades, celle d'un foot qui n'était pas exclusivement business, celle de grands joueurs charismatiques, etc.. Alors oui moi désolé de venir te le martelé, mais le foot de mon enfance me manque.

    Et sinon Lesage fait parti de ces joueurs qu'on regrettera, mais bon je ne vais pas m'attarder sur son cas puisque tu le considère comme une daube.


18 réactions :
Poster un commentaire