1. //
  2. // Ligue1
  3. //

Jean-Michel Aulas et les balances de l'OL

Modififié
20 12
À l'OL, rien ne va plus.

Alors que Lyon vient d'enchaîner une troisième défaite en Ligue des champions, Jean-Michel Aulas est revenu ce jeudi dans les colonnes de L'Équipe sur le début de saison compliqué du club rhodanien. Le président emblématique des Gones n'a pas pu s'empêcher de lancer une nouvelle polémique. En effet, dans cette interview, l'homme d'affaires lyonnais sous-entend clairement que certains de ses joueurs servent d'indics à la presse. « Il y a chez nous une perméabilité invraisemblable : l'incident entre Rose et Tolisso (les deux hommes en sont venus aux mains dimanche dans le vestiaire) était dans Le Parisien avant que j'en sois averti. Cela n'aide pas Hubert Fournier et j'y vois un peu de lobby des joueurs non titulaires. »

Jean-Michel Évra.


TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Perceval de Galles Niveau : Loisir
Troisieme défaie en Ligue des Champions ?
tapavuleballon Niveau : CFA2
à la vue du titre, je pensais qu'Aulas allait s'autogratuler de sa fine gestion financière en ces temps difficiles...bon finalement une bonne vieille histoire de la taupe c'est sympa aussi ca faisait longtemps
L1Triangle Niveau : DHR
QUe c'est dur cette année pour les Gones, ça me fait mal au coeur franchement car c'est certainement l'equipe qui m'a le plus fait plaisir en C1 ces dernieres années, les match contre le real, bayern, j'oublie pas Monaco.

Moi qui pensais qu'en conservant Lacazette, Fekir, la venue de mec comme Rafael, Mapou, je suis franchement déçu, j'espère qu'il vont se remettre en selle, car c'est franchement une superbe équipe, bon pour la C1 cela parait complexe, mais bon.

En tout cas une bonne partie des journalistes sont de sacrés fouteur de merde.

Allez les Lyonnais, vous avez le talent il faut y mettre la manière maintenant.
Sérieux So Foot, je suis pas du genre à tomber sur les prétendus stagiaires auteurs des brèves mais faites gaffe quoi. Relisez vous, informez vous je sais pas moi. Même si le match nul contre La Gantoise en supériorité numérique à le goût d'une défaite, on à quand même fait match nul.
Je comprends que l'équipe soit occupée par le match du psg : le réal en face, pas des noms tout chiants à prononcer comme au zenith; mais entre la métaphore de la campagne de russie d'hier et la niouz d'aujourd'hui qui parle de "3 défaites" on est tombé bien bas dans le pessimisme et l'approximation.
Si il y a bien un homme sur cette terre qui ne fait jamais d'erreur ,c'est bien lui,il n'accepte aucune critique sous prétexte qu'il a une jolie réussite financière et ne se remet jamais en question, préférant accuser les autre(Arbitres,Journalistes,Ligue,joueurs,entraîneur...) alors c'est bien d'avoir réussi mais c'est dans la défaite/difficulté que l'on voit à qui l'on a affaire...Et lui c'est une sacré petite putain!

Le Beauf(riche) de Cabu.
Message posté par Skurwysyn
Si il y a bien un homme sur cette terre qui ne fait jamais d'erreur ,c'est bien lui,il n'accepte aucune critique sous prétexte qu'il a une jolie réussite financière et ne se remet jamais en question, préférant accuser les autre(Arbitres,Journalistes,Ligue,joueurs,entraîneur...) alors c'est bien d'avoir réussi mais c'est dans la défaite/difficulté que l'on voit à qui l'on a affaire...Et lui c'est une sacré petite putain!

Le Beauf(riche) de Cabu.


Aulas est probablement le président qui aime le plus son club. Et moi je crois au contraire qu'il sait se remettre en cause. Cette année il a changé sa stratégie pour récompenser fournier qui réclamait des recrues expérimentés depuis son arrivée, il a réussi sa première saison et aulas lui a donné ce qu'il voulait au lieu de continuer de s'appuyer sur les jeunes du club.
La stratégie de recrutement, c'est fournier qui en est la source, il n'a cessé de quémander des joueurs d'expérience oubliant que c'était avec des jeunes qu'on en était la. On avait déjà des joueurs d'expérience avec jallet, bisevac, gonalons voire bedimo. Laca et grenier aussi ont une bonne expérience même en compétition européenne. Ils auraient pu encadrer les plus jeunes qui arrivent derrière et on aurait eu un groupe plus homogène et habitué à se côtoyer
Mais ayant qualifié le club en ldc, il a obtenu ce qu'il souhaitait, des joueurs expérimentés.
Sauf qu'ils sont pas bons, on se réfugie souvent derrière le manque d'expérience pour justifier des contre performances mais des joueurs expérimentés moyens n'apporte pas plus qu'un jeune prometteur plein de fougue et de potentiel. si tu le laisses enchaîner les matchs il l'aura cette expérience. Regardez les joueurs qui composent l'équipe cette année et comparez avec l'année dernière, il y a plus d'expérience aujourd'hui mais moins de qualité et de potentiel.
Pour le coup aulas aurait dû rester sur sa stratégie de s'appuyer sur son centre de formation, on aurait pas eu à dépenser un sou, et je pense pas qu'on aurait fait pire en championnat et en ldc.
C'est dur de voir Lyon avoir autant de mal au démarrage mais je trouve que l'ensemble des trois articles (cette brève, les notes des lyonnais, la campagne de Russie) sont franchement dans l'air du pessimisme ambiant sur l'OL, à tel point que l'on n'arrive à retenir que les aspects les plus négatifs, en n'hésitant pas à les grossir volontairement pour dépeindre une réalité plus noire qu'elle ne l'est réellement.

La campagne LDC est clairement mal engagée, d'accord. Maintenant, si vous preniez la peine de regarder à nouveau le contenu des trois confrontations, on peut tirer des enseignements plus mesurés.

- Contre Gand, c'était du jeu peur au ventre et non maitrisé, mais qui aurait pu finir en victoire si Lacazette avait marqué ce pénalty. C'est clairement le plus mauvais match de la campagne, avec des insuffisances criantes.

- Contre Valence, c'est beaucoup plus ouvert et malgré des mauvaises périodes, il a eu un manque incroyable de réussite pour les Lyonnais, notamment en seconde période qui s'est jouée sur peu de choses (coucou Ferri): le nul n'aurait pas été volé.

- Contre le Zenith, gros problème en début de match mais des séquences de jeu qu'on avait plus vues du coté de Lyon depuis un moment (notamment des situations de surnombre sur les ailes), ce qui, malgré le résultat qui aurait pu être plus lourd, m'amène à relativiser un peu la mouise ambiante.

De plus, Lyon est aujourd'hui 6e après dix journées et reste l'une des grosses équipes les mieux placées par rapport aux autres prétendants au cinq premières places. Je veux dire par là que, même si les ambitions de cette saisons étaient peut être trop fortes, que dire de la situation de Marseille, de celle de Bordeaux, de Monaco? Si nous c'est la campagne Napoléonienne, eux c'est la bataille de Crecy quoi...

C'est pas une bonne campagne pour l'instant et je ne vais pas jouer la carte du manque d'expérience pour justifier les résultats (après tout Monaco a bien réussi un parcours exemplaire lors du retour en LDC) ni celle du mental pas prêt pour l'Europe (on a tenu tête à la Juve en Europa, idem avec Tottenham). Les joueurs doutent aujourd'hui et ce n'est pas lié à cette nouvelle saison, pas que en tout cas.

Tout s'est joué sur le système Lyonnais dont on a pas anticipé les limites: non pas qu'il soit nécessairement arrivé en fin de cycle, mais plutôt qu'il ne bénéficiait plus des joueurs clefs indispensables à son bon fonctionnement. Je note trois erreurs qui peuvent éclairer notre situation aujourd'hui.

La première erreur de Lyon a été de ne pas anticiper un changement de système depuis que le Losange a montré ses limites fin janvier, notamment parce qu'on avait plus les joueurs pour le faire tourner et que les équipes comprenaient notre schéma.

Galérer en Losange, ça nous arrive depuis 8 mois: les équipes adverses ont compris la parade et nous devenions de moins en moins surprenants pour eux. Ça coïncide également avec la longue blessure de Gourcuff qui a peu joué en seconde partie de saison. Nos matches les plus aboutis en losange sont d'ailleurs ceux auxquels il a participé. Son profil était juste essentiel en fait, et Grenier sur les rotules n'a pas aidé non plus. Sans des profils comme les leurs, on ne peut pas bien animer.

La deuxième erreur a été de penser que le succès du losange ne dépendait que de la forme des joueurs et non pas de leur profil. C'est pour cela qu'il n'y a pas eu de remise en cause et qu'on se disait que la confiance allait revenir.

La dernière a été de recruter rapidement et en fin de préparation des joueurs sans se demander s'ils pouvaient s'intégrer à ce système complexe: résultat, Darder et Beauvue aux fraises, Valbuena qui serait mieux aux cotés de Lacazette. Y'a presque que Raphael et Morel qui arrivent à s'y intégrer un minimum.

Ceci dit, c'est peut être parce que nous n'avons plus de véritable 10 sur dans l'effectif (on attend Grenier ou Fékir) que toute l'organisation est déstabilisée. Aussi triste que ça puisse être, et comme le disais PlePoulpe, c'est bien le départ de Gourcuff qui nous a fait le plus de mal. Un joueur aussi important et aussi rarement utilisé, c'est tout de même rare.

Bref, en attendant le retour de Grenier et Fekir, le 442 doit être rangé quelque part. Le 433 pour rebondir. Bon, c'est trop long.
bufford tannen Niveau : DHR
Message posté par bestclic


Aulas est probablement le président qui aime le plus son club. Et moi je crois au contraire qu'il sait se remettre en cause. Cette année il a changé sa stratégie pour récompenser fournier qui réclamait des recrues expérimentés depuis son arrivée, il a réussi sa première saison et aulas lui a donné ce qu'il voulait au lieu de continuer de s'appuyer sur les jeunes du club.
La stratégie de recrutement, c'est fournier qui en est la source, il n'a cessé de quémander des joueurs d'expérience oubliant que c'était avec des jeunes qu'on en était la. On avait déjà des joueurs d'expérience avec jallet, bisevac, gonalons voire bedimo. Laca et grenier aussi ont une bonne expérience même en compétition européenne. Ils auraient pu encadrer les plus jeunes qui arrivent derrière et on aurait eu un groupe plus homogène et habitué à se côtoyer
Mais ayant qualifié le club en ldc, il a obtenu ce qu'il souhaitait, des joueurs expérimentés.
Sauf qu'ils sont pas bons, on se réfugie souvent derrière le manque d'expérience pour justifier des contre performances mais des joueurs expérimentés moyens n'apporte pas plus qu'un jeune prometteur plein de fougue et de potentiel. si tu le laisses enchaîner les matchs il l'aura cette expérience. Regardez les joueurs qui composent l'équipe cette année et comparez avec l'année dernière, il y a plus d'expérience aujourd'hui mais moins de qualité et de potentiel.
Pour le coup aulas aurait dû rester sur sa stratégie de s'appuyer sur son centre de formation, on aurait pas eu à dépenser un sou, et je pense pas qu'on aurait fait pire en championnat et en ldc.




y'a beaucoup d'expériences dans ton post expérimenté...
Note : 2
Je ne vois pas Aulas se remettre en question. Il va faire comme ce qu'il fait depuis toujours, c'est-à-dire changer d'entraineur en fin de saison. Et puis transférer ou ne pas renouveler les contrats des joueurs qui l'emmerdent ( l'exemple Cris illustre bien cela). Du grand J-M.

Après, attention je respecte l'OL et son palmarès! Mais Aulas est trop autoritaire et agressif dans sa manière de communiquer ( tweet et décla' conflictuels ) et de diriger ( changements de coach, brouille avec les joueurs, staffs défaillants, Lacombe hors du coup ). Il a également la folie des grandeurs ( OL Land trop grand et trop cher, action en Bourse douteuse, déficit annuel depuis 6 ans ). C'est la merde à Lyon.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le teaser Chelsea-Liverpool
20 12