1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // Tirage au sort

Jean-Marc Mormeck : « J'ai essayé la délicatesse, mais j'avais les mains moites »

Jean-Marc Mormeck a lâché les gants pour tirer les boules. L'ancien double champion du monde de boxe et jeune retraité a eu la main lourde pour le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Entre pression, mains moites et coupe de champagne, Mormeck raconte sa soirée à France Télé. Une interview coup de poing, évidemment.

Modififié
Comment ça se fait qu'un boxeur se retrouve à faire le tirage au sort de la Coupe de la Ligue ?
J'étais aux Étoiles du Sport, et, en arrivant, France Télé et ses responsables m'ont proposé de le faire. Vu mon actualité et ma carrière, ils recherchaient ce type de profil.

Quand tu arrives au studio, il se passe quoi ?
Je sors des Étoiles du Sport, à la Plagne, puis un chauffeur m'amène à Lyon. C'est 2h30-3h de trajet. J'arrive là-bas, je suis super bien reçu au stade, puis au studio. Je passe au maquillage, on me présente les gens et on m'explique un peu comment ça va se passer, le tirage au sort, ce que c'est. Ensuite, il faut attendre que les matchs se terminent. Je regarde la première mi-temps assis au stade. On vient me chercher à la mi-temps pour que je retourne au plateau. On discute un peu, on fait le lancement, puis je suis retourné au stade. Je suis revenu sur le plateau pour voir la fin du match. Une fois que c'est fini, il y avait le magazine, on a discuté, et le tirage au sort a commencé.

Pour les repas, ça se passe comment ? Tu manges sur le plateau ou bien dans le stade ?
J'ai mangé quand je suis reparti. Quand j'étais sur le plateau, j'aurais pu manger, mais, en fin de compte, je n'avais pas faim.

Quand tu as vu que Lyon-Monaco est allé jusqu'en prolongation, qu'est-ce que tu as pensé ?
Ça mettait la pression. Je me disais, bon, la première mi-temps était un peu monotone, il n'y avait pas beaucoup d'action. En deuxième, ça s'est accéléré, puis en prolongation, il y a eu les buts. Après ce sont les tirs au but, et ça met un peu la pression. Je fais le pari avec le présentateur : « Je suis sûr que ça va se retourner et que Monaco va l'emporter. » Lyon avait quand même dominé et avait eu plus d'actions, mais je lui ai dit que je sentais que Monaco allait gagner. Quand le gardien a stoppé le péno, je lui ai dit que c'était fort. Je ressentais la pression, alors que je n'y étais pas. C'est marrant quand même parce qu'on n'est pas dans le truc, mais on ressent quand même la pression.

Quand le studio reprend l'antenne, il y a d'abord le magazine, puis le tirage. Comment tu appréhendes ce retour au direct ?
Déjà, il y a le magazine où on revoit les buts, et on discute un peu. Je me renseigne un peu parce que je ne regarde pas beaucoup le championnat, seulement quand je peux étant donné mon emploi du temps. Là, y a des penaltys, la pression, et puis je demande un peu autour de moi. Il y en a qui sont pour Lyon, d'autres pour Monaco. Je me mets la pression tout seul et je me dis : « Il faut que je fasse le bon tirage, je sais pas comment ça se passe, mais il faut que je fasse le bon. »

Tu t'étais entraîné à tirer les boules ?
Entraîné non, mais pour les dévisser, ouais. Parce que, bon, parfois, il y en a qui se dévissent bien, d'autres mal, donc je m'étais entraîné, et ça s'était bien passé. Après sur le plateau, il fait chaud. On est dans le stade, c'est un petit plateau, il y a tous les projecteurs. J'y étais toute la prolongation, la séance de tirs au but, donc à force, avec toutes les lumières, il y a une chaleur qu'on ressent bien. À un moment, j'ai dévissé, et le truc était un peu bloqué. Je me dis : « Je vais pas le casser » , donc je force un peu.

Tu t'es pas dit « Tiens, je vais mettre un coup de poing, au moins, ça va l'ouvrir » ?
(rires) Non, je me suis dit que si j'appuyais un peu, j'allais le casser donc ça la foutait mal. Je me suis dit que j'allais essayer avec délicatesse, mais j'avais les mains un peu moites et qui glissaient un peu. Luyat, qui était à côté de moi, s'est proposé de m'aider parce que peut-être qu'il avait les mains moins moites que moi.

Pendant ce temps-là, Laurent Luyat a meublé avec quelques blagues. Tu l'as trouvé drôle ?
Ça me fait marrer parce que c'est tout l'effet du direct. Il se passe un truc, tu dois combler. Tu fais ce que tu peux. Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que tu fais le truc, ça te met un peu la pression. Je reçois des SMS de mes amis, sur les réseaux sociaux en me disant que c'est le bon tirage. Tu penses à ça, donc c'est drôle.

Tu t'es fait chambrer après ?
Par certains, ouais. Il y a pas mal de supporters du PSG qui attendaient un bon tirage. Pour moi, il n'y avait pas de problème, puisque Marseille était sorti. C'était un peu drôle, tu vois tout l'enthousiasme autour du foot, c'est quand même incroyable.

Une fois que le tirage a été fini et que vous avez rendu l'antenne, il se passe quoi ?
On est resté un peu parce que les gens sont très sympathiques. Tout le monde était sympa, on a échangé, on a rigolé. On m'a un peu parlé de ma carrière, le dernier combat, on a rigolé. Puis on m'a offert un verre de champagne et on m'a invité à boire un coup. Je ne bois pas d'alcool, donc on a rigolé là-dessus. Ensuite, je me suis dit que j'avais encore 3 heures de trajet pour retourner à La Plagne, alors que là-bas, il neigeait. Je leur ai dit que j'allais quand même partir parce que ça allait faire tard. Je devais repartir le lendemain tôt, je faisais la matinale de beIN Sports. On est rentré il était 3h et quelques, je me suis couché à 4h. Le lendemain, je me levais super tôt, vers les coups de 7h pour repartir à 8h30, prendre le train vers 10h parce que j'avais des rendez-vous sur Paris.

Comment tu compares cette pression à celle que tu as en montant sur le ring ?
C'est pas pareil, ce sont des univers différents. Le ring, c'est mon métier, je le fais depuis tellement d'années. Tu as cette pression mais, à la rigueur, il faut. J'en ai besoin parce que c'est si je n'y vais pas que c'est inquiétant. Le mal de ventre, ce mal-être, une fois que tu es monté et que le gong a sonné, toute cette pression s'évacue. Tu te transformes, tu te transcendes, et là, tu dois faire ton truc. Sur le ring, tu es tout seul, tu peux prendre un coup ou en donner un, et ça peut s'arrêter à n'importe quel moment.

Concernant ton actualité, tu as perdu ton dernier combat et, sur le plateau, tu as parlé de prendre la présidence de la Fédération.
J'ai tapé un petit coup de gueule par rapport à la Fédération. J'ai dit que c'était une maison de retraite. Une maison de retraite, ce n'est pas sur l'âge, mais plus pour dire que c'est l'institution et la lenteur de ses gens qui laissent mourir la boxe professionnelle. En fin de compte, je pense que c'est ce qui plaît au public et ce qui fédère.


Propos recueillis par Jean-Guillaume Bayard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Fébril Saucisse Niveau : District
Peu importe...respect a vie mon bon jean-marc!
Oui enfin Karim c'est gentil mais ton Masternak il a 15 ans de moins que Mormeck, qui lui a 42 ans. Je pense qu'à son prime Mormeck aurait mangé Masternak en 6 rounds, 8 maxi, c'était une machine Jean Marc, la fierté de la boxe Française sur la dernière décennie, champion du monde WBA et WBC lourd léger en même temps, le top du top mondial pendant 6-7 ans.

Bref désolé du HS mais ce type mérite un maximum de respect et a porté haut les couleurs de notre pays, très très haut même. En plus, même s'il a pas toujours la défaite classe (comme beaucoup de boxer) c'est un gars intelligent et assez posé.
burruchaga Niveau : CFA2
Y a un sacré suspense dans cet interview.
Epictète Niveau : CFA
C'est discutable, cette idée de commencer l'interview à l'avant-dernière question.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Note : 2
Ce match contre Klitchsko. J'ai rarement été aussi gêné de ma vie.
Tu restes le meilleur quand même, Jean-Marc.
Karine Benzedur Niveau : District
Message posté par Karine Benzemolle
Bravo à mon frère polonais ! ;-) POLSKA !! <3


Patriote un jour , patriote toujours alors... Je saurai te rappeler ce message petite catin...
Respect à J-M Mormeck pour sa carrière certes mais c'est proche du néant l'intérêt de cet interview quand même.
T'as mangé quand? Tu t'es entrainé à tirer les boules?
Sérieux quoi!
labastille Niveau : DHR
"Pour les repas, ça se passe comment ? Tu manges sur le plateau ou bien dans le stade ?

J'ai mangé quand je suis reparti. Quand j'étais sur le plateau, j'aurais pu manger, mais, en fin de compte, je n'avais pas faim."

merci il faut des corones pour poser ce genre question au grand mormeck mais le jeu en vaut la chandelle ,un vrai moment fort !
Les quelques dernières interviews de So Foot sont incroyablement ridicules !
Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 5
"J'ai mangé quand je suis reparti. Quand j'étais sur le plateau, j'aurais pu manger, mais, en fin de compte, je n'avais pas faim."

J'ai rigolé comme un con. SoJournalisme.
il a fait caca a quelle heure?
Spartakist Niveau : CFA2
Message posté par EEES
Oui enfin Karim c'est gentil mais ton Masternak il a 15 ans de moins que Mormeck, qui lui a 42 ans. Je pense qu'à son prime Mormeck aurait mangé Masternak en 6 rounds, 8 maxi, c'était une machine Jean Marc, la fierté de la boxe Française sur la dernière décennie, champion du monde WBA et WBC lourd léger en même temps, le top du top mondial pendant 6-7 ans.

Bref désolé du HS mais ce type mérite un maximum de respect et a porté haut les couleurs de notre pays, très très haut même. En plus, même s'il a pas toujours la défaite classe (comme beaucoup de boxer) c'est un gars intelligent et assez posé.


Mormeck a été un vrai champion, c'est indiscutable. Mais à son palmarès, il a quand même accroché trop peu de grands noms. Il s'est fait salement cueillir par tous les "vrais" adversaires qu'il ait eu à affronter (Haye et Klitschko). Et, il a aussi bénéficié de l'absence de grands boxeurs dans cette catégorie bâtarde qu'est "les lours-légers".

Pour ce qui est de son style, je n'ai jamais été fan de ce genre de boxeurs. Il misait tout sur son punch et sur son physique. Le genre de boxeur qui passe plus de temps à se muscler qu'à travailler ses enchaînements. Et son menton a toujours été trop fragile.

La vérité, c'est que Mormeck était protégé par ses managers. Il a trop souvent accepté des combats faciles contre des minables et il a toujours plus boxé pour la thune que pour la gloire. Et c'est en partie pour ça, qu'en dehors de France personne ne se souviendra de lui dans 15 ans.
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 30 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13