Jean Fernandez se défend

Modififié
3 4
Parti début janvier alors que l'ASNL était bon dernier de Ligue 1, Jean Fernandez a réglé ses comptes avec le club lorrain et Jacques Rousselot dans le Canal Football Club. Durant ce grand déballage de 5 minutes, l'ancien coach auxerrois a été catégorique : « J'ai entendu que j'étais parti avec l'état d'esprit d'un mercenaire, que j'étais parti comme un voleur : c'est faux. En 28 ans, je n'ai jamais fui mes responsabilités. [...] J'ai 586 matchs de Ligue 1, j'ai fait 586 conférences de presse d'après-match. »

Concernant les raisons de sa démission, il explique : « J'apprends que Mollo s'en va sans que je sois au courant, j'apprends qu'André Luiz s'en va sans que je sois au courant. [...] J'ai pris l'initiative d'appeler le président et je lui dis : "Écoutez, je vous donne 48 h pour régler mon problème." »

Et de jouer les victimes : « On ne m'a pas donné l'occasion de le saluer [le président, Rousselot] et de dire aux joueurs pourquoi je partais. »

Un mot sur son avenir ? « Mon objectif, c'est de rebondir dans le championnat français. »

Rappelons que l'ASNL était fanny depuis 20 journées de championnat et qu'elle a enfin gagné un match ce week-end. JR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Si vous regardez son ITW du 11 janvier je crois dans l'Est Républicain, vous serez troublé par Jeannot! Par contre un bon journaliste ayant préparé l'itw du cfc aurait pu le mettre face à ses contradictions!
Oh mon dieu qu'il est vilain !!
superslash Niveau : CFA2
Je vous adore vraiment SF, mais là on vous sent un poil partial sur ce dossier ...
JR... C'est toi Jacques ?
On comprend mieux la dernière phrase du coup !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 4