En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Jean Fernandez se défend

Modififié
Parti début janvier alors que l'ASNL était bon dernier de Ligue 1, Jean Fernandez a réglé ses comptes avec le club lorrain et Jacques Rousselot dans le Canal Football Club. Durant ce grand déballage de 5 minutes, l'ancien coach auxerrois a été catégorique : « J'ai entendu que j'étais parti avec l'état d'esprit d'un mercenaire, que j'étais parti comme un voleur : c'est faux. En 28 ans, je n'ai jamais fui mes responsabilités. [...] J'ai 586 matchs de Ligue 1, j'ai fait 586 conférences de presse d'après-match. »

Concernant les raisons de sa démission, il explique : « J'apprends que Mollo s'en va sans que je sois au courant, j'apprends qu'André Luiz s'en va sans que je sois au courant. [...] J'ai pris l'initiative d'appeler le président et je lui dis : "Écoutez, je vous donne 48 h pour régler mon problème." »

Et de jouer les victimes : « On ne m'a pas donné l'occasion de le saluer [le président, Rousselot] et de dire aux joueurs pourquoi je partais. »

Un mot sur son avenir ? « Mon objectif, c'est de rebondir dans le championnat français. »


Rappelons que l'ASNL était fanny depuis 20 journées de championnat et qu'elle a enfin gagné un match ce week-end. JR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 10
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7