« Je suis parti seul à Londres, sans agent »

Aujourd'hui à Notts County, Thierry Audel ne connaît pas trop le foot français. Lui, c'est plutôt sur l'Angleterre et l'Italie qu'il sait des choses. Le Français de 29 ans, qui se passe désormais des services d'un agent, a souvent dû faire face aux difficultés tout seul.

Modififié
Hello Thierry. Comment ça va à Nottingham ?
Je suis content, ça fait maintenant trois mois que je suis arrivé et je joue, ce qui n'a pas toujours été le cas ces dernières années. J'ai joué quatorze matchs sur vingt, je suis régulier... Et puis, les supporters ici sont impressionnants. Normalement, les fans sont un peu durs si t'enchaînes les défaites, à juste titre. Ici, après trois branlées d'affilée, ils continuent d'être derrière toi. L'ambiance est magnifique, le staff est sérieux, il y une bonne structure. Sportivement, l'objectif est la montée en League One (troisième division d'Angleterre, ndlr).

Ça va le faire ?
Je ne peux pas te dire, mais en tout cas, on a l'effectif pour. Avec 34 joueurs, je crois qu'on a l'effectif le plus riche du championnat. On a presque trois équipes à disposition ! Le club n'a pas peur d'investir pour qu'à terme, Notts County rejoigne les premières divisions.

Bien avant ça, tu as été formé en France.
Oui. J'ai fait Nice, Istres et Auxerre, où j'ai véritablement commencé ma formation.

Tu avais donc déjà fait trois clubs alors que tu n'avais pas encore de contrat pro.
Oui. En fait, je pense qu'en France, quand tu es jeune, il faut tomber sur le bon entraîneur. Aujourd'hui, je ne sais pas si c'est encore le cas, mais à l'époque, c'était comme ça. Quand je suis arrivé à Nice à 14 ans, j'ai eu la chance de rencontrer Gérard Buscher et Bernard Castellani qui ont été pros avant et qui m'ont donné de bons conseils. Après, j'ai eu une bonne opportunité à Istres où j'ai percé, et Auxerre est venu me chercher. J'ai pu travailler avec Guy Roux, dont c'était la dernière année au club. Il m'a fait confiance, j'ai pu m'entraîner avec les pro. J'ai beaucoup appris de lui, même s'il m'a mis de bons coups de pression parfois !

Pourquoi tu es parti de l'AJA ?
Malheureusement, il y a eu des changements d’entraîneur et on m'a seulement proposé un contrat amateur d'un an. Alors qu'en Italie, on m'offrait trois ans de contrat pro en deuxième division. C'est ça que je trouve dommage : je suis un produit de l'école française et je n'ai pas pu jouer en France parce qu'il n'y avait pas vraiment d'opportunités. Pourtant, j'avais fait trois ans avec les jeunes à un bon niveau.

Comment tu expliques cette frilosité française ?
Je ne sais pas. Peut-être qu'à l'époque, les clubs italiens étaient davantage prêts à investir. Peut-être qu'en France, on a trop de jeunes talentueux. Auxerre était considéré comme l'usine à former des bons joueurs, et ça l'était.

« Je suis allé à Izola en Slovénie une seule fois pour signer un contrat que je n'ai pas lu, mais je n'ai jamais joué au football là-bas. » Thierry Audel

Du coup, direction la Botte. Mais sur ton CV, il y a un club slovène qui est noté, du nom d'Izola, pour lequel tu n'as pourtant jamais joué. C'est quoi cette histoire ? Une affaire de fric ?
Alors ça, ça reste un mystère. Faut demander aux agents.

Tu n'en sais rien ? Sérieusement ?
Sérieusement. À l'époque, je ne parlais même pas italien, donc je ne pigeais pas ce que bricolaient les agents. Et je n'ai jamais cherché à comprendre. Je suis allé à Izola une seule fois pour signer un contrat que je n'ai pas lu, mais je n'ai jamais joué au football là-bas.

Comment se sont passés tes débuts en Italie, à Triestina ?
C'était super difficile. Personne ne m'a aidé et je ne parlais qu'un anglais scolaire. Donc j'ai très vite appris l'italien, tout seul avec mon bouquin. C'est comme ça que je me suis intégré. Au bout de trois mois, je comprenais déjà les autres. Mais c'était vraiment l'aventure : la ville était à trois heures de chez moi, personne ne m'avait accompagné… Quand tu as tout juste 20 ans, c'est un peu compliqué. Et puis sportivement parlant, j'ai eu pas mal de blessures cette première année.

Tu t'es fait rapidement à la vie italienne ?
Pour être honnête, je suis tombé sur une région pas vraiment accueillante. La vie était très belle, pas de souci de ce côté. Mais la mentalité… laisse tomber. Les gens étaient très fermés. J'ai eu beaucoup de problèmes avec ça, les locaux ne me considéraient pas comme une personne. En tant qu'étranger, noir qui plus est, ça a été l'horreur.


Tu parles de gestes racistes ?
Oui. Il y en a eu beaucoup. Des cris de singe en Sicile, par exemple. C'est loin d'être une légende. Même certains joueurs de ma propre équipe avaient des comportements racistes à mon égard. Je n'avais jamais vécu ça en France. Donc j'ai dû m'y habituer parce que tu ne peux pas lutter. Je suis rentré dans le système et j'ai su rester avec les « bons » Italiens et éviter les « mauvais » .

Ça n'a pas été comme ça partout ?
Non, bien sûr que non. À Pise, où j'ai passé deux ans, et à Saint-Marin, où j'ai été prêté, ce n'était pas le cas. Mais même si tout n'a pas été parfait, je referais les mêmes choix si c'était à refaire.

« Quand je vois des gosses anglais de 12 ans qui font déjà de la musculation, je comprends pourquoi on est un peu en retard en France ! » Thierry Audel

Tu as pris du plaisir sur le terrain ?
J'ai eu beaucoup de mal à m'habituer à la tactique italienne. Ils n'ont que ça à la bouche : tactique, tactique, tactique… La semaine, à l'entraînement, on passait des heures à travailler la tactique. En tant que défenseur, j'ai beaucoup appris, sur mon positionnement, sur la lecture de jeu… Là-dessus, ils sont très forts, ce sont les meilleurs. C'est leur culture. Ils ont ça dans le sang. À Auxerre, quand on commençait l'entraînement, c'était toro et jeu technique. En Italie, c'est discussion sur la tactique et debrief du dernier match. C'est comme des mathématiques. Je me souviens, je disais à mes potes : « C'est pas du foot, c'est de la géométrie ! » Mais même si ça me prenait la tête, j'étais obligé de m'y conformer. Autrement, je ne jouais pas.

Tu as dû kiffer quand tu as rejoint l'Angleterre
Pas au début. Là aussi, ça a été dur. En fait, j'en avais marre de l'Italie. J'avais l'impression de ne pas pouvoir obtenir ce que je méritais en étant étranger. L'impression qu'on ne me traitait pas de la même façon que les autres. J'avais fait une bonne saison à Pise, et comme d'hab', l'entraîneur partait et on me dégageait de l'équipe sans motif… Donc j'ai risqué ma carrière en refusant net de continuer à jouer en Italie. J'ai tout quitté et je suis parti seul à Londres, sans agent. Je suis allé à l'hôtel et j'ai commencé à chercher des contacts, à appeler des clubs… Comme un mec qui n'aurait jamais joué au haut niveau. Jusqu'au jour où j'ai croisé un entraîneur qui m'a fait passer un test et que j'ai convaincu. C'était le coach de Macclesfield. Après quatre gros mois, il y avait plusieurs clubs sur moi, dont un de League One, Crewe Alexandra, pour qui j'ai signé deux ans. Un rêve. Qui n'a pas duré longtemps, puisque l'entraîneur ne m'a jamais fait jouer.


Pourquoi ?
Je ne sais pas trop. C'est le directeur sportif qui m'avait fait signer, pas l'entraîneur. Je n'ai jamais eu ma chance. Je n'étais même pas sur le banc, je disputais quelques matchs en réserve, j'avais mon chèque en fin de mois et c'était tout. Donc je suis reparti en 5e division, à Lincoln. Je voulais jouer au foot. Et ça s'est bien passé pendant deux ans. Mais je n'étais que prêté. Je suis retourné à Macclesfield, et Notts County m'a contacté pour que je les rejoigne. Tu arrives à suivre ? (Rires)

Pas trop chiant de bouger tout le temps ?
Si, carrément. Bouger tes affaires chaque année, c'est lourd. En plus, j'ai toujours voulu rester dans un club et en faire vraiment partie. Si ça s'était bien passé en Italie, j'y serais sûrement encore.

Il a quelque chose qui t'a marqué dans le foot anglais ?
Le physique. Dans toutes les divisions. Quand je vois des gosses de 12 ans qui font déjà de la musculation, je comprends pourquoi on est un peu en retard en France ! En 5e division, tu joues contre des mecs qui font 1,95 m… Les matchs sont longs ! Il n'y a pas beaucoup d'organisation, en revanche. Le foot français est beaucoup plus technique. En dehors de ça, l'ambiance est super. L'autre jour contre Mansfield, on avait 10 000 supporters !


À t'entendre, tu aurais pu faire une meilleure carrière. Qu'est-ce qu'il t'a manqué ?
De la chance, notamment avec les entraîneurs. Des conseils de professionnels, aussi. Si j'avais commencé avec mon expérience actuelle, j'aurais fait moins d'erreurs. Mais j'ai toujours choisi le risque et je ne regrette rien.


Propos recueillis par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


ruudvannistelrooy Niveau : CFA2
L'histoire du racisme en Italie, à 20 piges, partir à l'aventure comme ça sans rien, ça ressemble beaucoup à l'histoire de Patrice Evra !
Le mec il a une volonté de fer, respect ! En solo comme ça à chaque fois, aussi jeune, sans parler la langue ni même couramment l'anglais et tout en réussissant en plus à toujours resté dans des championnats super compétitif au contraire de pas mal de joueur dans cette rubrique, que tu retrouves rapidement en Bulgarie, à Chypre ou en Scandinavie... Bravo !!!
Bonne chance pour la suite !!!
Il a du courage, voire un peu de folie, parce-qu'à 29 ans, il n'a réussi à s'imposer que dans des clubs de division 5 si j'ai bien lu...
il y a 2 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 39
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26