1. //
  2. //
  3. // Lorient-Guingamp

« Je préfère une semaine à Méribel aux Seychelles »

Ce soir, alors que Lorient joue un bout de sa survie en Ligue 1 contre son voisin guingampais, Yann Jouffre retrouve son ex. L'occasion de revenir sur huit années de foot chez les Merlus et treize passées en Bretagne. Entre Christian Gourcuff, Noël Le Graët et un objectif : un 70-300mm.

Modififié
1k 2
Tu es arrivé à Lorient en janvier 2008, tu as porté le brassard, est-ce que tu as l'impression que depuis toutes ces années ton statut a évolué dans le groupe ?
Forcément, quand tu es depuis longtemps dans un club, avec le temps, ton statut évolue. Aujourd'hui, je fais partie des plus âgés du groupe, même si je ne pense pas être encore trop vieux, vu que je n'ai que 31 ans. Cette évolution dans le groupe, cette prise de poids sont normales.

Comment expliques-tu cette relation particulière que tu entretiens depuis maintenant huit ans avec le club ?
Déjà, la première chose, c'est que le FC Lorient est un club que j'aime particulièrement, donc j'ai rapidement adhéré à la philosophie mise en place par Christian Gourcuff. C'est un club particulier, même si je pense que les personnes extérieures ne peuvent pas comprendre. Lorient, c'est un rapport au jeu très particulier. C'est quelque chose qui est marqué dans l'identité du club maintenant. Je me sens très bien ici après, je suis honnête, si Saint-Étienne était venu me chercher il y a quelques années, j'y serais allé aussi. Par le passé, j'ai eu l'opportunité de partir dans des clubs du même statut, mais là, ça ne m'intéressait pas vraiment. Je suis encore au club parce que je n'ai pas eu l'opportunité de signer dans un top 5 français.


Tu nous parles d'une philosophie, de valeurs. Qu'est-ce que c'est concrètement les valeurs du FC Lorient ?
C'est accepter de jouer quoi qu'il arrive avant tout. Quand tu joues dans ce club, tu signes pour mourir avec sa philosophie. Contre n'importe quelle équipe, on jouera notre jeu même si, forcément, contre certains adversaires qui nous sont supérieurs, parfois, ça ne passe pas. On refuse de déroger à cette règle, c'est ce qui me plaît, c'est notre identité.

Justement, sur ce point, comment s'est passée la transition entre Christian Gourcuff et Sylvain Ripoll ?
Je pense que prendre Sylvain était un bon choix parce qu'il a baigné dans cette philosophie depuis le départ. La transition s'est faite en douceur, il n'y a rien eu de brutal. Un coach extérieur aurait mis plus de temps à entrer dans ces idées ou, pire, il aurait essayé de tout changer, ce qui n'aurait pas pu marcher. Ici, cette identité est tellement ancrée qu'il y aurait eu un blocage avec le public, les joueurs et le club dans son ensemble.

En matière de personnalités, en quoi sont-ils différents ?
Sylvain est un jeune entraîneur. Coach, c'est un métier exigeant, et Sylvain sera forcément encore meilleur dans une dizaine d'années. Christian Gourcuff, c'est 25 ans au club, donc quand je l'ai connu, il était déjà hyper expérimenté. Ils sont différents dans l'approche aussi, Sylvain est peut-être un peu moins pointilleux sur l'aspect tactique et accorde une part plus importante au turnover que Gourcuff.

Début 2014, tu expliquais avoir commencé ton aventure à Lorient avec Christian Gourcuff et vouloir la terminer avec. Est-ce que son départ t'a déçu ?
Il nous l'a annoncé un jour à l'entraînement, mais on sentait déjà depuis plusieurs semaines que ça ne pouvait plus le faire avec la direction en place. On sentait que c'était fini. Personnellement, je l'ai appris avec beaucoup de tristesse et ce que j'ai dit, je l'assume complètement. J'aurais vraiment aimé continuer mon histoire au club avec lui. Après, c'est la vie et prendre une sélection était quelque chose qui l'enthousiasmait. C'est quelque chose de bizarre, car pour moi, à l'époque, imaginer Lorient sans Christian Gourcuff était impossible. On s'est dit que finalement, même un coach historique pouvait voir la roue tourner et que le club était toujours plus important que le reste.

« Un club familial n'existe pas dans le foot selon moi »

Quand il vient te chercher en 2008, quel est son discours pour t'attirer ?
Il faisait tout à Lorient, donc il s'occupait aussi du recrutement. Je jouais à Guingamp, il y avait une vision régionale. Il me voulait depuis quelque temps déjà. On s'est eu au téléphone et c'était vraiment un souhait pour lui de me faire venir. Le truc, c'est que Lorient était moins attractif à l'époque, car le stade n'avait pas encore été rénové, le club n'était pas en Ligue 1 depuis longtemps, et donc la cote du FCL n'était pas la même qu'aujourd'hui. On savait en revanche que Gourcuff était un vrai tacticien, donc ça donne envie. Au départ, on s'est un peu battu sur mon poste parce qu'il voulait m'utiliser en doublure d'Ulrich Le Pen, et moi, je ne voulais pas jouer à gauche, mais dans l'axe.

Comment on entre dans une philosophie comme celle-ci ?
C'est quelque chose de très simple. Il faut sentir le foot. Moi, je ne suis pas un grand joueur, mais j'ai cette qualité de sentir le foot. Avec ça, tu t'adaptes à ces idées en un entraînement. Je me rappelle ma première séance, j'ai tout de suite compris que Gourcuff était un coach fait pour moi. Si tu ne sens pas le foot, il ne venait pas te recruter de toute façon, et tu ne peux pas t'épanouir.

Hors terrain, comment ça se passe, est-on vraiment dans cet esprit famille dont tout le monde parle ?
Il ne faut pas raconter d'histoires là-dessus. À Lorient, tu n'as que des joueurs bien éduqués, l'ambiance est bonne, je n'ai jamais vu de grosses tensions en huit ans, mais après, on ne peut pas dire que tout le monde se voit en dehors. C'est faux. Comme partout, il y a des groupes d'amis, il y a des années meilleures que d'autres, et tous les joueurs ne se voient pas après l'entraînement. C'est un club familial dans le sens où il est petit, mais, pour moi, c'est quelque chose qui ne veut rien dire. Si c'est dans le sens tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, c'est faux. Il y a une direction, elle doit faire des choix, et parfois, il n'y a pas de sentiments. Mais c'est le job qui veut ça. J'ai vu l'exemple de Fabien Audard, c'est une figure historique du club, et un jour, on lui a dit : « Fabien, tu seras numéro trois et on ne te prolongera pas à la fin de l'année. » Le foot reste du business. Un club familial n'existe pas dans le foot selon moi.

Plusieurs fois, Gourcuff avait expliqué qu'il n'aimait pas les trucs de faux-cul. On a l'impression que les choses ont pris une autre dimension depuis l'arrivée de Loïc Féry à la tête du club. Est-ce que c'est plus cash qu'avant ?
C'est vrai. Moi, j'ai connu l'ancien président (Alain Le Roch, ndlr) avec Roland Bourse en tant que directeur sportif, et la relation était peut-être un petit peu plus amateur qu'aujourd'hui. Ce n'est pas péjoratif de dire ça. On était un peu moins dans l'esprit entreprise. Maintenant avec Féry, on sent qu'il a une entreprise à faire tourner avec des salariés, et quand il y a un choix à faire, il n'hésite pas à le faire.

Tu te vois finir à Lorient ?
Je suis en fin de contrat. Pour l'instant, c'est difficile de parler de mon avenir, la direction connaît mon point de vue, mais on pourra en reparler dans un mois ou deux.

Youtube

Toi, tu venais d'un club comme Guingamp qui est encore plus petit, comment t'es-tu autant attaché à la Bretagne alors que tu viens d'une région complètement différente ?
Je vais te dire la vérité. Quand je suis arrivé en 2003, ça a été un calvaire. C'était l'année de la canicule, je venais de Nîmes, ma famille est de Montélimar, donc quand je suis arrivé à Guingamp... Chez moi, la canicule c'était 40°. Là-bas, on était sur du 25, et les Bretons me disaient qu'ils n'en pouvaient plus de cette chaleur. Je me suis demandé où j'étais arrivé. J'avais dix-neuf ans, Guingamp était en train de se reconstruire après le départ de Drogba et Malouda. Je suis arrivé un peu perdu, je n'étais pas super performant et je ne comprenais pas pourquoi le coach ne me faisait pas jouer. On avait un groupe de trente joueurs, et l'ambiance était mauvaise. Cette première année a été horrible. J'ai besoin de temps pour connaître les gens, donc progressivement, je me suis fait ma place. Guingamp est un club formidable, vraiment. J'assume de dire ça. Le public est fantastique dans un petit stade qui est toujours plein. Le seul problème ici, c'est de ne jamais voir le soleil.

Il ne fallait pas aller en Bretagne pour ça...
Oui, les gens ne se rendent pas tous compte de la difficulté pour quelqu'un qui vient du Sud, de Nîmes qui est l'une des villes les plus ensoleillées... Au début, c'est perturbant. Je sais pas, nous, dans le Sud, la première chose qu'on fait en se levant, c'est ouvrir le store pour regarder le ciel. C'était un automatisme. En Bretagne, je ne le fais plus. Tu as neuf chances sur dix qu'il fasse gris.

Qu'est-ce qui t'a fait rester aussi longtemps ici alors ?
Des rencontres et aussi parce que j'ai adoré les clubs dans lesquels j'ai joué. J'ai une super relation avec Noël Le Graët qui m'avait vraiment pris sous son aile à Guingamp. J'ai l'impression d'avoir construit une relation forte avec les publics aussi. Et dans la vie, il n'y a pas que le foot, mes enfants sont bretons et ils le seront toute leur vie. J'ai vécu ma vie d'adulte avec ma femme ici. C'est marqué à vie.

Si ça n'avait pas été le foot, ça aurait été quoi ?
Mon premier mot était ballon, donc ça a toujours été le foot pour moi. J'ai passé mon enfance avec un ballon comme des millions de gosses. C'est vrai que quand j'ai fait le choix d'entrer au centre de formation et d'arrêter le cursus général, j'ai discuté avec mon père. J'étais en première éco, on s'est battus et je lui ai dit qu'il n'y avait que devenir footballeur qui pourrait me rendre heureux.

« Regarde Paris contre Chelsea, ils se disent qu'ils vont gagner avec, quoi qu'il arrive, la volonté de confisquer le ballon. C'est fantastique »

Tu venais d'une famille de foot ?
Mon père jouait juste en dessous de la CFA2, en DH.

Et on supportait quelle équipe à la maison ?
Forcément Marseille. Je suis sudiste, donc jusqu'à Lyon, tout le monde est pour l'OM. Petit, je suis allé à Gerland, à Geoffroy-Guichard, mais je n'ai jamais été au Vélodrome.

Tu te vois rester dans le monde du foot après ta carrière ?
Je ne sais pas du tout. Il y a quelques années, j'aurais dit non. Mais je commence finalement à me dire que pourquoi pas. C'est une grande interrogation. Il doit me rester trois ou quatre ans à jouer et je pense que dans un premier temps, je passerai mes diplômes d'entraîneur. Après, il n'est pas impossible que je bifurque dans un tout autre domaine.

Qu'est-ce qui te plaît dans le métier de coach ?
Avant de venir à Lorient, je n'ai pas connu que des entraîneurs fantastiques, mais quand on vient ici, que tu commences à appréhender cette tactique, cette philosophie, c'est quelque chose qui te marque. Tu te dis que tu as quelque chose à faire parce que tu ressors avec un certain bagage. Après, il y a aussi le charisme qui compte. Plus que la tactique, c'est de sentir le foot, les déplacements. Je ne suis pas un adepte de la tactique pure et dure sur un tableau noir, je ne regarde jamais un match où je me demande comment une équipe joue. Ce qui m'intéresse est de comprendre comment une équipe fait pour gagner un match. Regarde Paris contre Chelsea, ils se disent qu'ils vont gagner avec, quoi qu'il arrive, la volonté de confisquer le ballon. C'est fantastique.

« Maintenant, je suis père de famille et un jour, je me suis réveillé en me disant : bon, Yann, il va falloir que tu choisisses. Soit t'es père de famille, soit t'es surfeur »

Tu te reconnais dans le discours de Sylvain Ripoll ?
Oui, parce qu'on a été baignés dans le même discours, et lui depuis plus longtemps que moi encore. Je me reconnais dans tout ça parce qu'on perçoit le foot de la même manière.

Pour être franc, ton évolution de carrière a aussi été marquée par ses changements capillaires. C'était quoi ces mèches blondes à Guingamp ?
(Rires) J'ai vieilli. Avant, j'étais jeune et beau et aujourd'hui... Maintenant, je suis père de famille et un jour, je me suis réveillé en me disant «  Bon, Yann, il va falloir que tu choisisses. Soit t'es père de famille, soit t'es surfeur. »


Un look de surfeur en Bretagne, vraiment ?
Je t'avoue que ça plaisait pas mal ! Ce petit look, on aimait bien.

En dehors du foot, tu fais aussi un peu de photo, d'où ça vient ?
Je suis quelqu'un de sensible à la photo. J'ai fait un stage photo il y a quelque temps et je me suis acheté un bel appareil, enfin on me l'a offert pour être honnête. Pour le moment, j'ai pas mal de trucs en tête, mais après le foot, ça peut être une passion qui peut me prendre du temps.

Tu t'imagines faire une version FC Lorient des Dieux du Stade sérieusement ?
Ah non jamais ! Ce que j'aime dans la photo, c'est les gros portraits, les visages qui marquent. J'aime aussi beaucoup les paysages parce que j'adore la montagne.

Tu avais aussi dit un jour être tenté par une expérience de guide d'ailleurs...
Je viens de Montélimar, donc c'est les Préalpes. Depuis tout petit, mon père m'emmène en balade et je suis un passionné de montagne et de ski. C'est quelque chose que j'adore, ces stations en bois comme Méribel. Avec mes anciennes mèches et les lunettes, je passe nickel. Je préfère cent fois une semaine dans les Alpes à Méribel à une semaine aux Seychelles.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

burruchaga Niveau : CFA2
la Bretagne, son soleil, ses montagnes...
C'est sympa d'accorder une tribune à un joueur de devoir comme il l'est. Bon, pas d'accord avec ce qu'il dit niveau météo et canicule de 2003 mais on s'en fout un peu.
Y a quelques joueurs comme ça qu'il fait mal au coeur de voir partir ou se retirer (Le Lan, Audard, Kerihuel, Boutruche...) et il en fera partie.
Hier à 17:48 Golazo au Pérou 2 Hier à 15:27 Didier Zokora en Indonésie 4 Hier à 14:56 MPG : les tops et les flops de la 34e journée
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:25 Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 29 Hier à 08:04 Un joueur de D1 turque se suicide 9 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond
dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 1 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 2 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 62 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 13 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 83 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 9 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 3 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4 mercredi 5 avril D1 écossaise : le raté monumental de Miles Storey 10 mercredi 5 avril Charlie Adam glisse en tirant le corner 9 mercredi 5 avril Jermain Defoe dansera-t-il avec les stars ? 3 mercredi 5 avril L'entraîneur d'Avranches ironise sur Twitter 10 mercredi 5 avril Des ultras suédois se pointent au stade en niqab 114 mercredi 5 avril 211€ à gagner avec Real Madrid & Lyon 2 mercredi 5 avril Soumaoro sur la touche jusqu'à la fin de la saison 3 mercredi 5 avril City prépare un grand ménage dès cet été 35 mercredi 5 avril La nouvelle vidéo gênante d'Évra et son panda 9 mardi 4 avril Tromsdalen joue avec un mur de neige autour du terrain 3 mardi 4 avril Giulio Donati s'arrose dans le short 6 mardi 4 avril Le beau tifo de Djurgårdens 6 mardi 4 avril Un match interrompu à cause d'un chien 6 mardi 4 avril D5 belge : il marque du milieu de terrain 3 mardi 4 avril Palace trolle Chelsea avec Peppa Pig 11 mardi 4 avril Un supporter de Mayence au milieu des joueurs pour les remobiliser 14 mardi 4 avril Ibra aux LA Galaxy la saison prochaine ? 24 mardi 4 avril Missile de Ryan Babel avec le Beşiktaş 6
1k 2