1. //
  2. //
  3. // Itw Youssef El Arabi

« Je pensais signer dans un grand club en France »

Révélé sous le maillot de Caen avant de rejoindre l'Arabie saoudite à seulement 24 piges, Youssef El Arabi est devenu aujourd'hui le meilleur buteur de l'histoire de Grenade.

Modififié
Qu'est-ce que ça fait de devenir le meilleur buteur de l'histoire du club de Grenade ?
Ça fait plaisir, tout simplement. Surtout que ça fait un petit moment que je suis dans ce club, c'est une vraie fierté. Ça fait d'autant plus plaisir de marquer un but historique quand il y a la victoire à l'extérieur au bout. On était derniers de Liga avant ce match contre la Corogne, et ce succès nous a permis de sortir un peu la tête de l'eau.

Comment tu vis cette saison avec Grenade, en sachant que tu n'étais plus titulaire indiscutable avant l'arrivée de votre nouveau coach ?
C'est un peu difficile, on ne va pas se mentir. La saison passée, on s'est sauvés lors de la dernière journée avec l'ancien entraîneur et on a poursuivi sur cette lancée en début de saison, mais par la suite, on a enchaîné les défaites. L'entraîneur s'est retrouvé sur la sellette, il essayait un peu toutes les solutions pour retrouver le chemin de la victoire, il faisait des changements devant, au milieu, un peu partout en fait, et c'est vrai qu'on n'avait jamais la même compo' d'équipe. Au final, on faisait de bons matchs, mais on ne prenait pas de points, et du coup, le coach a fini par se faire virer.


Ça fait quatre ans que t'es à Grenade et quatre ans que tu joues le maintien. C'est pas un peu usant à la longue ?
Ah ben si, clairement. Je vais te dire les choses : c'est vraiment usant aussi bien mentalement que physiquement. En plus, on est dans un club qui appartient à la famille Pozzo, de l'Udinese, et on pensait qu'ils allaient monter une grosse équipe pour cette année, mais voilà... on joue encore le maintien, et c'est vrai que c'est usant. Mais bon, on va faire le maximum pour se sauver le plus rapidement possible.

Comment tu juges tes performances sur le plan individuel ?
Ça va, je voulais passer la barre des 10 buts, et je suis arrivé à 10. Et mentalement, je serai encore mieux quand on arrivera à vraiment se sortir de la zone rouge. Jusqu'ici, on fait surtout en sorte de ne pas prendre de buts et de ne pas perdre, ce qui fait que tu joues de façon moins libérée.

« Ici, l'huile d'olive, ils t'en mettent à toutes les sauces : matin, midi et soir. » Youssef El Arabi

Comment se passe la vie pour toi, hors des terrains, en Andalousie ? C'est plutôt un cadre sympa pour bosser, non ?
Ouais, franchement, concernant la qualité de vie, il n'y a rien à dire. Surtout à Grenade, qui est une très belle ville. C'est une ville étudiante, il fait super beau, il y a la montagne, de superbes monuments, on ressent vraiment les influences de la culture arabe. Et puis je suis proche du Maroc, ce qui est très pratique pour moi, pour aller voir ma famille quand j'ai des jours de repos.


Tu t'es bien acclimaté à la culture espagnole ?
Franchement ouais. Au début, ça a été un peu difficile de s'y faire, mais on prend vite les mêmes habitudes que les Andalous. Et puis, c'est un peu la même culture que chez nous, les Arabes, donc je n'ai pas eu de problèmes pour me fondre dans la masse. Et comme Grenade est une ville multiculturelle, t'arrives forcément à t'y faire.


Et l'huile d'olive, elle coule à flots chez toi aussi ?
Ah bah oui, l'huile d'olive, t'es obligé de t'y mettre direct (rires) ! De toute façon, que tu le veuilles ou non, t'as pas le choix, ils t'en mettent à toutes les sauces, matin, midi et soir.

Avec tes quatre années d'expérience, quel regard portes-tu sur la Liga ?
J'ai toujours adoré ce football. Depuis tout petit, je kiffe la Liga, t'as les meilleurs joueurs du monde, c'est très technique, ça joue super bien au ballon. C'est carrément différent de ce qu'on peut connaître en France. Moi qui ai joué en L2 et en L1, j'ai tout de suite senti la différence. Chez nous, c'est plus athlétique, plus physique, alors qu'en Espagne, l'accent est d'abord mis sur le côté technique. On voit vraiment du beau jeu.

« Oui, c'est vrai que pour mon premier passage, notre entraîneur avait son fils dans l'équipe et il essayait de le mettre un peu plus en valeur. C'était Nolan Roux, tu vois qui c'est ? » Youssef El Arabi

On n'arrête pas d'entendre parler du Barça en ce moment. Toi qui les as joués, ça donne quoi en vrai ?
Ben, quand tu les regardes à la télé, tu sens que ça va vite, mais quand t'es sur le terrain, c'est encore pire ! Ça va à 2000 à l'heure, c'est hyper coordonné, et puis avec leur trio MSN, les mecs explosent tout. Tu peux mettre qui tu veux face à eux, ils sont inarrêtables.

On va revenir un peu sur tes débuts de carrière. Avant d'exploser avec Caen, t'avais fait un premier passage mitigé au club. Que s'est-il passé ?
C'est vrai qu'au début, ça a été un peu difficile de quitter la maison, la famille et d'arriver dans un club professionnel en sport-étude. Je n'avais pas l'habitude de ça, j'étais encore un petit jeune du quartier qui découvrait la vie. La première année s'est bien passée, mais ensuite, j'ai eu du mal à vraiment trouver mes repères et je suis finalement reparti dans mon petit club, à Hérouville. J'ai signé ensuite à Mondeville, au haut niveau amateur, en CFA et CFA2, et c'est là que j'ai explosé. Du coup, Caen est revenu me chercher.


Lors de ton premier passage à Caen, t'étais en concurrence avec le fils de ton coach, c'est ça ?
Oui c'est vrai, notre entraîneur avait son fils dans l'équipe et il essayait de le mettre un peu plus en valeur. C'était Nolan Roux, tu vois qui c'est ?

Oui, plutôt. Et t'as vécu ça comme une injustice ?
Un peu oui, j'ai senti que je n'avais pas toutes les cartes en main. Après, avec le recul, je me dis aujourd'hui que je n'ai peut-être pas tout fait pour réussir à jouer plus. Mais voilà, quand t'es jeune et que tu vois le fils du coach qui joue tout le temps, ça a un peu de mal à passer. Et comme je n'avais qu'une envie, jouer, je suis reparti en bas de l'échelle pour apprendre le métier.

« Il m'arrive d'échanger avec Patrice Garande. On s'envoie des textos pour se féliciter. Et puis ma famille est toujours là-bas donc, je remonte aussi pendant les vacances. » Youssef El Arabi

Tu vas donc revenir à Caen et t'y imposer. Quels souvenirs tu gardes de cette époque ?
Déjà, je remercie Franck Dumas qui m'a lancé dans le monde pro. Je me souviens de mon premier match, c'était en Ligue 1 contre le grand Lyon de Juninho. Et ensuite, on va dire que la descente en Ligue 2 m'a un peu facilité la tâche, puisque le club a dû se séparer de la plupart des attaquants de l'époque comme Savidan. Là, j'ai réussi à faire mon trou, à mettre quelques buts, à enchaîner les matchs, et au final, on termine champions de L2. Après ça, Franck Dumas a joué cartes sur table avec moi : il m'a dit que j'allais être sollicité au mercato, mais que le club comptait sur moi et que j'allais être son attaquant numéro un pour la saison à venir.

Et ça commence plutôt pas mal pour toi en Ligue 1, non ?
Ouais, je marque le but de la victoire lors de la première journée, au Vélodrome en plus. Et j'enchaîne direct contre Lyon en marquant contre Lloris et on gagne encore. C'était génial.


Tu suis toujours Malherbe ?
Bah oui forcément, en tant que caennais, je n'ai pas le choix. Je vois qu'ils font une super saison et j'espère qu'ils vont continuer comme ça jusqu'au bout.

T'as gardé de bons contacts là-bas ?
Oui, bien sûr. Il m'arrive même d'échanger avec le coach actuel, Patrice Garande. On s'envoie des textos pour se féliciter. Et puis ma famille est toujours là-bas, donc je remonte aussi pendant les vacances.

Après ta belle première saison en Ligue 1 (17 buts), tu surprends tout le monde en signant en Arabie saoudite. Pourquoi ce choix ?
Oui, c'est vrai, j'ai été un peu critiqué au début. La vérité, c'est que je sortais d'une belle saison en L1 et je pensais que j'allais avoir l'opportunité de signer dans un grand club en France. Ma priorité, c'était vraiment de rester en Ligue 1, mais à part une sollicitation de l'OM, je n'ai jamais reçu d'offre concrète. Il y a bien eu le club du Genoa qui est venu aux nouvelles, j'ai visité les installations, mais ça ne m'a pas intéressé. Après, j'ai reçu une première offre d'Arabie saoudite que j'ai refusée direct parce que le mercato venait à peine d'ouvrir. Finalement il n'y a rien eu, j'ai fait la reprise avec Caen, mais dans ma tête, je ne voulais pas refaire une saison de plus là-bas, je pensais que l'heure était venue pour moi de partir. C'est là que Al-Hilal est revenu à la charge avec une offre qu'il était difficile de refuser.

« Franchement, je ne regrette pas d'être parti en Arabie saoudite. Quand tu sors d'une très belle saison en Ligue 1, que tu finis 3e meilleur buteur du championnat et que tu vois que tu n'as aucune offre concrète qui arrive, tu te poses forcément des questions. » Youssef El Arabi

Ta venue à l'OM dépendait du départ d'un joueur, c'est ça ?
Oui, ils voulaient attendre de savoir si Lucho allait quitter le club ou non. Et comme il n'est pas parti, ça ne s'est pas fait.

Tu retiens quoi de ce passage en Arabie saoudite ?
(Il réfléchit, ndlr) Déjà en tant que musulman, j'ai pu approfondir ma foi religieuse. Et puis, sportivement, on avait une belle équipe, j'y ai retrouvé Adil Hermach qui avait signé là-bas avant moi et qui arrivait de Lens. J'ai mis pas mal de buts dans la saison, on s'est qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions asiatique. Ça a été une belle expérience.

C'était quand même plus un choix financier que sportif, non ?
Oui, évidemment, et je ne m'en cache pas. Si je suis allé là-bas, c'était aussi un peu pour ça. J'avais 24 ans et ils m'ont fait une offre qui était vraiment intéressante. Mais au bout d'un an, quand Kombouaré est arrivé à la tête d'Al-Hilal, Grenade m'a approché et je n'ai pas hésité à signer là-bas.


Tu n'as jamais regretté d'être parti jouer en Arabie saoudite ?
Franchement, non. Tu sais, quand tu sors d'une très belle saison en Ligue 1, que tu finis 3e meilleur buteur du championnat et que tu vois que tu n'as aucune offre concrète qui arrive, tu te poses forcément des questions. Qu'est-ce que j'ai manqué ? Qu'est-ce qu'il fallait que je fasse de plus ? Si des clubs comme Sainté ou Bordeaux m'avaient appelé, j'aurais signé direct.

T'as été déçu de ne pas voir arriver des clubs de ce standing ?
Oui, j'étais un peu dégoûté. Je me dis « Mais oh, tu finis 3e meilleur buteur de L1 en jouant dans une équipe qui a été relégable presque toute la saison et il n'y a rien derrière... » En plus, Caen ne demandait pas énormément.

« Hervé Renard, un très bon sélectionneur, devrait nous apporter sa force pour passer les qualifs de la CAN et aussi obtenir notre ticket pour le Mondial 2018. » Youssef El Arabi

C'était quand même autour de 7-8 millions d'euros. Ce n'est pas donné pour les clubs français comme Sainté ou Bordeaux...
Ouais, c'est le prix qu'a payé Al-Hilal, mais je pense qui si un club français avait lâché 5 millions, ils m'auraient laissé partir.

On en vient à la sélection marocaine. Ce choix de jouer pour les Lions de l'Atlas, c'était quelque chose qui a été naturel pour toi ou c'était plus un calcul ?
C'était vraiment un choix naturel. Le Maroc est le pays de mes parents, je m'y rends chaque été et j'ai toujours eu à cœur de porter ce maillot.


Comment t'as vécu l'exclusion du Maroc de la CAN 2015 et la perte de l'organisation de la compétition ?
Ça a été un peu difficile, parce que quand t'as en tête de jouer une CAN chez toi, tu te prépares à fond, tu fais gaffe à ne pas te blesser, et finalement, tout ça tombe à l'eau... J'espère qu'on l'organisera dans le futur parce que le Maroc est un pays qui respire le foot, qui a de bons stades et de belles infrastructures. Là, actuellement, on joue les qualif', on a eu l'arrivée d'un très bon sélectionneur, Hervé Renard, qui a déjà gagné deux fois la CAN avec la Côte d'Ivoire et la Zambie. Il devrait nous apporter sa force pour qu'on puisse passer les qualifs et aussi obtenir notre ticket pour la Coupe du monde 2018.


Tu connaissais Renard avant qu'il prenne les rênes de la sélection ?
Non, à part à la télé. Depuis, j'ai eu l'occasion de parler avec lui par téléphone, c'est quelqu'un de très posé, de très concentré sur ses objectifs avec la sélection. Aujourd'hui, on est très heureux de pouvoir travailler avec quelqu'un qui a une grosse expérience dans le foot africain. On a de grandes ambitions et vu la qualité qu'il y a dans ce groupe, ça serait vraiment honteux de ne pas se qualifier pour la prochaine Coupe du monde. C'est l'objectif numéro un.

Propos recueillis par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Meilleur buteur de l'histoire d'un club avec 39 unités... OK
"Nolan Roux, tu vois qui c'est?" ahahah! Mon petit youssef, je t'échange quand tu veux avec Nolan, si tu es toujours intéréssé par l'Asse!
Meilleur buteur en première division.

C'est ça, non?
C'est le soucis qu'on les clubs qui joue le maintient, malheureusement on aura jamais un grand buteur. Je suis supp de Lorient et le meilleur buteur de l'hst du club c'est Gameiro avec 56 buts. Mais soit t'a un attaquant modeste qui va te planter ses 7-8 buts par saison et avant d'arriver à 100 pions, t'a le temps, soit le mec te fais une grosse saison à 17-20 buts et la t'es sur que tu as une écurie qui vient le débaucher, comme on a eu avec Gameiro, Aboubakar ou le Darch' (putain Darcheville !!!!)
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par EDHK
C'est le soucis qu'on les clubs qui joue le maintient, malheureusement on aura jamais un grand buteur. Je suis supp de Lorient et le meilleur buteur de l'hst du club c'est Gameiro avec 56 buts. Mais soit t'a un attaquant modeste qui va te planter ses 7-8 buts par saison et avant d'arriver à 100 pions, t'a le temps, soit le mec te fais une grosse saison à 17-20 buts et la t'es sur que tu as une écurie qui vient le débaucher, comme on a eu avec Gameiro, Aboubakar ou le Darch' (putain Darcheville !!!!)


Lorient époque Darcheville Feindouno c'était sympa!

Dommage que vous descendiez cette année là( de peu je crois en plus ), mais tout de même finaliste des deux coupes nationales dont une de remporté. :)
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Sacrément condescendant avec Roux qui n'est certes pas un cador mais qui est quand même souvent titulaire à Sainté, il n'a pas fini en national le mec non plus et la différence statistique est pas dingue entre les deux (95 pions en 295 matches pour El-Arabi), (75 en 245 pour Roux).
Condescendant je ne sais pas. Mais si le mec favorisait son fils peut importe son niveau ça te pose des soucis
Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA
Message posté par Romansochaux
Sacrément condescendant avec Roux qui n'est certes pas un cador mais qui est quand même souvent titulaire à Sainté, il n'a pas fini en national le mec non plus et la différence statistique est pas dingue entre les deux (95 pions en 295 matches pour El-Arabi), (75 en 245 pour Roux).


Il dit implicitement ensuite qu'il s'était fait des films et qu'il n'avait pas assez bossé pour mériter sa place.
Manyathela Niveau : DHR
Message posté par Romansochaux
Sacrément condescendant avec Roux qui n'est certes pas un cador mais qui est quand même souvent titulaire à Sainté, il n'a pas fini en national le mec non plus et la différence statistique est pas dingue entre les deux (95 pions en 295 matches pour El-Arabi), (75 en 245 pour Roux).


Pour Roux/ El arabi
Je pense pas que ce type de statistisque soit très parlante. Rien que niveau but, il faudrait voir combien de minutes ils ont joué pas match, s'ils sont dans un clubs de même standing, s'ils sont le finisseur principal, etc.
Ensuite on devrait voir ce qu'il apporte au jeu, le nombre de déséquilibre crée, etc.
Après, on est d'accord, El arabi ne semble pas se prendre pour n'importe qui.
il y a 1 heure La Ligue des champions reprend ce soir ! 7 il y a 1 heure Lugano prolonge à São Paulo 5
il y a 4 heures Falcao s'essaye au baseball 3 il y a 5 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 60 Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT)
Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35 Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 37 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2
À lire ensuite
À Sochaux, Ledus bitatif