"Je n'aime pas être insulté de Judas"

0 0
Footballistiquement, un joueur qui part d'un club pour aller jouer chez un rival, on l'insulte de "traître". Lorsqu'on rajoute une petite touche d'histoire chrétienne, cela donne "Judas".

En partance pour Anderlecht, Ronald Vargas, vénézuélien de Bruges, n'échappe pas à cette règle. Depuis son flirt avec la capitale belge, les supporters de la Venise du Nord l'allument sans vergogne sur Facebook.

Ayant eu vent, de ce lynchage par Internet, Vargas a réagi : « Je ne tolère pas ces messages de haine et je n'aime pas être insulté de traître ou de Judas. Ensuite, je tiens à signaler que rien n'est encore signé entre Anderlecht et moi. Pour finir, j'espère que tout le monde comprendra ma décision, quelle qu'elle soit » .

Attention à ne pas se vexer si quelques insultes fusent lors du prochain derby.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0