En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options

« Je devrai vivre avec les critiques »

L'expérience de Ciro Ferrara entraîneur n'aura même pas duré six mois. Intronisé cet été par la Juve, il vient d'être débarqué. Alberto Zaccheroni le remplace. En forme d'adieu, voici l'interview qu'il avait accordée à So Foot en octobre (SF n°70).

Modififié
Après lui avoir infligé une agonie aussi lancinante qu'irrespectueuse, la Juventus vient de se séparer de Ciro Ferrara. Dès cet après-midi, l'ancien défenseur ne dirigera plus l'entraînement. Il est remplacé par Alberto Zaccheroni, en attendant peut-être l'arrivée de Rafael Benitez cet été. Ses quelques mois à la Juventus auront été marqués par des maladresses, de la malchance, et des blessures. Et un côté sympathique qui nous fait dire que Ciro Ferrara ne méritait sans doute pas ça. Pour s'en rendre compte, voici un extrait de l'interview qu'il avait accordée à So Foot en octobre (SF n°70).

Pour votre première expérience sur un banc de touche, vous dirigez l'un des plus grands clubs du monde. Certains, comme Zeman, Gasperini du Genoa ou Mourinho, vous accusent d'être pistonné...


Non, Mourinho n'a rien dit sur le sujet. Il a critiqué beaucoup de choses à mon propos, mais ça, non (sourire). Ce sont des remarques que je comprends tout à fait: d'une part le banc de la Juventus n'est pas n'importe quel banc, et d'autre part je n'ai pas le diplôme qu'il faut pour entraîner. Je sais que je devrai vivre avec ces critiques, avec le fait que je suis un jeune entraîneur sans grande expérience, que je n'ai pas suivi le parcours classique, que j'ai eu de la chance, que je me suis trouvé au bon endroit au bon moment. Parfait, tout le monde le sait: je suis sans expérience, je le sais parfaitement. Mais c'est comme ça. Moi, je n'ai de comptes à rendre qu'à la Juventus. Je n'ai pas eu non plus le parcours type du footballeur. Je suis devenu pro sans passer par les équipes de jeunes traditionnelles. Pour vous dire, quand j'étais petit, ma mère crevait mes ballons de football pour que j'arrête de jouer l'après-midi à l'heure de la sieste. Alors...

La vie d'entraîneur ressemble-t-elle à ce que vous imaginiez?


Mmmmmh. Oui. Je pensais bien que ce ne serait pas une “passeggiata”, j'imaginais que ce serait dur et qu'il y aurait beaucoup de pression. Et c'est le cas.

Beaucoup d'entraîneurs racontent qu'ils se réveillent la nuit en pensant à leur composition d'équipe. C'est votre cas?


Si certains se réveillent en pensant au foot, alors je vais vous dire: moi la nuit, je ne dors pas. Comme ça, j'évite le problème (rires).

Pour justifier votre nomination au poste d'entraîneur de la Juventus, Jean-Claude Blanc a dit que vous représentiez “le style Juventus”. Ça veut dire quoi au juste?


C'est difficile d'expliquer cela avec des mots. Disons qu'il existe à l'intérieur du club des règles que tout le monde doit connaître, et que personne ne doit transgresser. Maintenant, et c'est toute la difficulté, ces règles ne sont pas des règles écrites (sourire)... Il s'agit plus d'un comportement général vis-à-vis de la presse, de l'adversaire, des supporters. Quand tu portes le maillot de la Juventus, tu représentes 12 millions de tifosi: il ne faut jamais oublier que tu es de passage, mais que le club, lui, reste. Ce n'est pas toujours facile à suivre. Il y a ici une certaine exigence de comportement et d'élégance. Pas forcément dans le sens vestimentaire, même s'il est clair que si j'arrivais en bermuda ou en short sur le bord du terrain pour un match de Ligue des Champions, ce ne serait pas très “style Juventus”...

En même temps, vous êtes probablement le premier entraîneur de la Juve à avoir un tatouage (Ferrara a inscrit sur son bras le nombre de scudetti qu'il a gagnés, Ndlr)...


C'est sûr que ce n'est pas Trapattoni qui aurait fait ça... Bon, si j'avais su que je deviendrais un jour entraîneur de la Juventus, je ne me le serais jamais fait, ce tatouage. En même temps, Lapo Elkann a l'écusson du club tatoué sur le bras, donc cela me protège un peu.

En parlant de “style Juventus”, vous avez déclaré que votre équipe serait fidèle à sa tradition. Vous pouvez nous dire comment cela se traduit concrètement, en termes de jeu?


Là encore, il s'agit d'esprit plus que d'un schéma de jeu précis. Être de la Juventus, cela veut dire ne jamais abandonner, et continuer de chercher la victoire en toutes circonstances. Si un joueur n'a pas cela, il ne peut pas jouer à la Juventus. Pour le jeu... Nous ne sommes pas une école de football comme le Barça peut l'être. Eux, en Espagne, ils jouent de la même façon depuis qu'ils sont enfants, et les joueurs sont tous très forts techniquement. Ici en Italie, et encore plus à la Juventus, c'est différent. L'important, c'est de gagner. Nous sommes beaucoup plus portés sur le résultat que sur le contenu. Ce n'est pas pour rien que l'on parle de “style Juventus”, et non de “jeu Juventus”.

Mais vous n'aimeriez pas imposer un style de jeu bien défini? Après tout vous étiez l'an dernier l'entraîneur des équipes de jeunes, c'est quelque chose que vous auriez pu essayer de mettre en place...


La volonté de développer un jeu cohérent est là. Mais c'est un travail de longue haleine, cela ne se fait pas en deux ans. À Barcelone, ils travaillent comme ça depuis des décennies. Selon moi, c'est au niveau global des centres de formation que cela devrait se passer. Hélas, nous n'avons pas cette culture en Italie.

Vous aviez pourtant déclaré cet été que votre module préféré était le 4-3-1-2, avec un dix derrière deux pointes.


Nous avons démarré la saison comme ça. Mais je ne suis pas fixé là-dessus. On peut par exemple jouer en 4-3-2-1, en disposant les pointes l'une devant l'autre. Ou évoluer avec trois attaquants. Ou en 4-2-3-1. Les joueurs doivent savoir et connaître différentes manières de jouer, ne serait-ce que pour en changer en fonction de l'adversaire ou de leur condition physique du moment. Les possibilités sont infinies.

Vous partez toujours avec quatre défenseurs.


Oui, car je considère que c'est la meilleure option pour occuper le terrain. Après, vous noterez que lorsque nous attaquons, nous ne restons jamais à quatre derrière, puisqu'un défenseur doit toujours monter. Les joueurs doivent donc savoir couvrir l'équipe et défendre à trois.

Vous avez longtemps joué avec Del Piero, Buffon, Trezeguet... Vous avez même fondé une association avec Cannavaro pour aider les enfants défavorisés de Naples. Quand vous devenez du jour au lendemain l'entraîneur de ces joueurs, ça se passe comment, ils vous vouvoient?


C'est un autre aspect sur lequel on aime bien me critiquer: le fait que je sois ami avec certains joueurs. Oui, je suis ami avec eux. Et alors? C'est inévitable, je me trimballerai cette étiquette encore pendant quelques années. Mais on essaie chacun de rester dans nos rôles. Il y a ceux qui m'appellent Ciro, ceux qui m'appellent Mister, comme Cannavaro, ceux qui m'appellent Mister devant le groupe et qui, lorsqu'on est à deux, m'appellent Ciro. Mais au fond, cela n'a pas d'importance: le respect ne se transmet pas par le tutoiement ou le vouvoiement.

A chaque article qui s'écrit sur vous, le nom de Marcello Lippi ressort. Ça ne vous énerve pas d'être sans cesse associé à votre ancien entraîneur?


On a dit des choses bien pires que cela sur moi (rires). Je ne prends pas ça comme une critique. Lippi est celui qui m'a entraîné le plus longtemps, à Naples puis à la Juve. Et il m'a pris ensuite comme adjoint lors du Mondial 2006. Alors oui, on peut dire qu'il a laissé son empreinte sur moi. D'ailleurs si je pouvais choisir une équipe à qui je souhaite ressembler, je prendrais la Juventus de Lippi, sa première Juve. Elle avait de la force, du caractère, et de la technique: toutes les qualités qui servent pour devenir une grande équipe.

Pendant que vous arriviez à la Juve, le Milan AC décidait de confier son équipe à un autre débutant, Leonardo. Pour beaucoup d'observateurs, cela n'aurait pas été possible sans le succès de Guardiola au Barça l'an dernier.


Guardiola, je devrais aller à Barcelone juste pour le remercier! Après, pour être sincère, cela m'énerve qu'on me compare sans cesse à lui. Même si j'ai le plus grand respect pour Pep, on n'a rien en commun. Nos histoires sont différentes, nos caractères aussi. Et quoi qu'il se passe ailleurs, je ne veux pas changer. Je souhaite qu'on se souvienne de moi comme Ciro Ferrara, e basta.

Qu'aimez-vous faire en dehors du football? Vous avez des hobbies?


J'ai malheureusement moins de temps depuis que je suis entraîneur. Désormais, je dois penser pour 25 têtes, et non plus pour une seule. Mais j'essaie de sortir de temps en temps. Dès que je peux, je fais du bateau. Dernièrement, je suis aussi allé voir Roberto Benigni, et j'ai assisté à un concert de Laura Pausini. J'aime bien la musique, sauf le rock. Je n'aime pas le rock, je préfère les chansons napolitaines.

Lesquelles?


Toutes. Je pourrais vous en chanter une, mais ce ne serait pas très Juventus, non?

Propos recueillis par Lucas Duvernet-Coppola et Stéphane Régy

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 3 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26
À lire ensuite
Une CAN rennaise