Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Javier Clemente envoie du bois

Modififié
Il avait déjà fait la une des journaux ibériques la semaine dernière après avoir envoyé dans les dents d'un journaliste : « Si je croise un jour votre fils, je lui dirais qu’il est le fils d’un mec qui n’a honte de rien » .

En conférence de presse, l’entraineur du Sporting Gijón Javier Clemente a remis ça aujourd'hui avec un florilège de petites phrases bien senties : « Mes joueurs manquent peut-être de quelque chose, mais surement pas de couilles. Parce qu’ils donnent tout ce qu’ils ont » .

Questionné sur son rendement en tant qu’entraineur, Javier étale encore une fois son sens de la repartie : « Bah ils [mes dirigeants] n’ont qu’à faire venir Mourinho! Mais vous savez pourquoi il ne viendra pas ? Parce qu’ici il n’y a pas 10 millions d’euros pour le payer. Je ferais bien venir Messi si je pouvais aussi, mais avec quoi on va le payer ? Faut savoir qu’avec ce que coûte Cristiano Ronaldo, le Sporting peut vivre 3 saisons » .

Gijón, dernier de la Liga BBVA et son coach vont pour sûr manquer la saison prochaine.



WL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Luis Enrique assume