1. // JO 2012
  2. // Groupe D
  3. // Espagne/Honduras (0-1)

Javi Martinez et la poisse des Jeux

1 6

L'Espagne, la grande Espagne, incontestable favorite de la compétition avec le Brésil, s'est piteusement faite éliminer des Jeux après deux défaites et zéro buts marqués. Si les joueurs de la "Rojita" avaient été dépassés dans tous les secteurs lors du premier match contre le Japon, la défaite hier soir contre le Honduras est surtout due à une scoumoune phénoménale.

Comme ses copains de vestiaire, le capitaine Javi Martinez a du mal à avaler la pilule. "On a été maudits, tous. Une telle guigne ne m'était jamais arrivée. Tirer 24 fois au but et ne pas réussir à marquer, j'ai encore du mal à le croire", a grogné le milieu de terrain de l'Athletic Bilbao.

La poisse d'accord, mais pas seulement. Le Navarrais a aussi pointé du doigt l'arbitrage un tantinet défavorable de l'homme en noir : "Deux penalties oubliés, ça fait beaucoup. Tout le monde les a vus, je ne sais pas pourquoi pas lui".

Facile d'être bon gagnant, plus dur d'être bon perdant. PGF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
vinceletah Niveau : CFA
Note : 2
Ah ca c est facile d etre "beau joueur" et "fair play" dans la victoire et le champagne!
La classe tu la vois plus dans la defaite!
Fußballgott Niveau : DHR
Enfin Javi Martinez "bon gagnant" je rigole, le mec a dû jouer 45 minutes WC et Euro confondus.
Même Diomède en 98 avait plus joué que lui ...

TOCARD !
Oui et puis en club il la connait très bien la loose, Javivi... C'était aussi contre la malchance et les arbitres que lui et ses potes pleuraient comme des fillettes en finale de l'Europa ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 6