1. //
  2. // Barrages retours
  3. // Monaco/Valence (2-1)

Jardim : « On a d'autres objectifs »

Modififié
3 12
Le meilleur maçon de France va devoir trouver un autre chantier.

En dépit de sa victoire contre Valence à Louis-II (2-1), l'AS Monaco est éliminée de la Ligue des champions. Un sérieux camouflet pour le club de la Principauté qui avait d'autres ambitions que le reversement en Ligue Europa. Interrogé par beIn Sports au terme de la rencontre, le coach monégasque, Leonardo Jardim, a fait part de sa tristesse, mais refuse de se laisser abattre.

« On pensait pouvoir renverser le résultat, mais prendre un but d'entrée n'aide pas. Les joueurs étaient nerveux, mais l'équipe a bien réagi, on a fait une bonne deuxième mi-temps. On n'atteint pas la phase de groupes. On a d'autres objectifs devant nous, on va se tourner sur les Coupes, le championnat, et la Ligue Europa. On va voir comment ça va se passer, des décisions seront prises sur l'effectif à conserver. Il faut maintenant que les joueurs se remettent en forme pour dimanche (contre Paris, ndlr) » , a avancé le technicien portugais.

L'indice UEFA de la France est aussi en larmes ce soir.

LM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ErminigMode2k11 Niveau : DHR
Pour en finir avec cette histoire d'indice UEFA, d'un point de vue purement comptable pour la France : une victoire hier avec élimination de monaco est ce qui pouvait arriver de mieux nan ? C1=C3 en nombres de points prenables.
Monaco doit logiquement prendre + de points en C3 qu'en C1.
Note : 13
Mais foutez nous la paix avec l'indice UEFA de la France. Si les instances dirigeantes voualient vraiment aidé l'indice UEFA français ils auraient pris des mesures effectives pour essayer de le faire remonter, et plaider pour un véritable fair-play financier depuis longtemps.

Bizarrement le niveau des clubs français a commencé à baisser depuis le début de l'arrêt Bosmann et la création de la coupe de la ligue, pour continuer à dégringoler avec le passage avec 20 clubs. Passage qui était censé renforcer la qualité du championnat de France en augmentant l'adversité tout en diminuant le risque de relégation pour les grands clubs.

Au lieu de ça on a vu apparaitre des joueurs stéréotypés ligue 1, pour facilement les exporter sur le marché anglais à prix fort.

J'ai plus le sentiment que l'on est devenue pour les joueurs de ligue 1 la seconde anti-chambre de la PL avec le championship au lieu d'être resté le 5ème championnat majeur au niveau européen tant sur les plans sportifs, économique, spectacle proposé, et attrait médiatique...

Si on ajoute en plus le fait que depuis 20 ans (bien que ça commence à changer aujourd'hui) on a eu un cercle d'entraineur plus ou moins fermés estampillé ligue 1, qui arrivait toujours à trouver un club malgré leur bilan passé plus que moyen (relégation, ventre mou, absence de jeu,....)

Tout celà montre que l'indice UEFA, la LFP et la FFF n'en ont rien a carré surtout que t'as Canal+ ou Bein qui sont prêt à lacher plus de 600millions pour 4 saisons voir même plus avec Bein maintenant, tu te dis qu'ils vont rien faire pour améliorer la situation des clubs français en EUrope étant donné que l'argent continue de couler dans les caisses grace au droit télé.

Après j'ai peut être dit de la merde ou enfoncé des pportes ouvertes mais l'indice UEFA de la France, c'est plus une pseudo fierté de supporter et un moyen de revenue pour les clubs pour éviter de se faire emmerder par la DNCG plutot que de réaliser un bon parcours en Europe.

Par contre je pense que si l'on vraiment augmenter l'indice UEFA français il faudrait mettre en place une véritable refonte du foot français avec :

- Suppression de la coupe de la Ligue

- Ligue 1 à 18 clubs avec 2 rétrogradations + 1 Barrage

- Ligue 2 à 20 clubs avec 2 rétrogradations + 2 Barrages

- National à 24 ou 20 clubs réparties en 2 poules (Nord/Sud, les 2 premiers de chaque poule promu) pour diminuer les frais (ex Le Poirié sur vie), assurer un début de professionalisation du club (pour éviter les cas Luzenac) augmenter son attrait sur le terrain local, et attirer des sponsors régionaux plus facilement. - Arrêter d'embaucher de l'entraineur français qui n'a jamais vu plus loin que le bout de son nez et qui a un palmarès proche du néant sauf si on compte les relégations ou saisons catastrophes
- Éviter de ne former que des joueurs grands, costauds, qui pèse sur les défenses, ou des poulets sans têtes qui fonce tout droit. - Mieux professionnaliser les jeunes lors de leur formation. (Respect de l'entraineur, consignes, qu'un plus gros salaire = plus de temps de jeu, bien réfléchir avant de sauter le pas pour un grand club)
mec tu peux envoyer ton cv à la LFP
en gros la ligue 1 est naze mais tous les ans les clubs se font piller par l'étranger?
pour assurer leur quota de nazes dans leur championnat?
Message posté par garagnas
Mais foutez nous la paix avec l'indice UEFA de la France. Si les instances dirigeantes voualient vraiment aidé l'indice UEFA français ils auraient pris des mesures effectives pour essayer de le faire remonter, et plaider pour un véritable fair-play financier depuis longtemps.

Bizarrement le niveau des clubs français a commencé à baisser depuis le début de l'arrêt Bosmann et la création de la coupe de la ligue, pour continuer à dégringoler avec le passage avec 20 clubs. Passage qui était censé renforcer la qualité du championnat de France en augmentant l'adversité tout en diminuant le risque de relégation pour les grands clubs.

Au lieu de ça on a vu apparaitre des joueurs stéréotypés ligue 1, pour facilement les exporter sur le marché anglais à prix fort.

J'ai plus le sentiment que l'on est devenue pour les joueurs de ligue 1 la seconde anti-chambre de la PL avec le championship au lieu d'être resté le 5ème championnat majeur au niveau européen tant sur les plans sportifs, économique, spectacle proposé, et attrait médiatique...

Si on ajoute en plus le fait que depuis 20 ans (bien que ça commence à changer aujourd'hui) on a eu un cercle d'entraineur plus ou moins fermés estampillé ligue 1, qui arrivait toujours à trouver un club malgré leur bilan passé plus que moyen (relégation, ventre mou, absence de jeu,....)

Tout celà montre que l'indice UEFA, la LFP et la FFF n'en ont rien a carré surtout que t'as Canal+ ou Bein qui sont prêt à lacher plus de 600millions pour 4 saisons voir même plus avec Bein maintenant, tu te dis qu'ils vont rien faire pour améliorer la situation des clubs français en EUrope étant donné que l'argent continue de couler dans les caisses grace au droit télé.

Après j'ai peut être dit de la merde ou enfoncé des pportes ouvertes mais l'indice UEFA de la France, c'est plus une pseudo fierté de supporter et un moyen de revenue pour les clubs pour éviter de se faire emmerder par la DNCG plutot que de réaliser un bon parcours en Europe.

Par contre je pense que si l'on vraiment augmenter l'indice UEFA français il faudrait mettre en place une véritable refonte du foot français avec :

- Suppression de la coupe de la Ligue

- Ligue 1 à 18 clubs avec 2 rétrogradations + 1 Barrage

- Ligue 2 à 20 clubs avec 2 rétrogradations + 2 Barrages

- National à 24 ou 20 clubs réparties en 2 poules (Nord/Sud, les 2 premiers de chaque poule promu) pour diminuer les frais (ex Le Poirié sur vie), assurer un début de professionalisation du club (pour éviter les cas Luzenac) augmenter son attrait sur le terrain local, et attirer des sponsors régionaux plus facilement. - Arrêter d'embaucher de l'entraineur français qui n'a jamais vu plus loin que le bout de son nez et qui a un palmarès proche du néant sauf si on compte les relégations ou saisons catastrophes
- Éviter de ne former que des joueurs grands, costauds, qui pèse sur les défenses, ou des poulets sans têtes qui fonce tout droit. - Mieux professionnaliser les jeunes lors de leur formation. (Respect de l'entraineur, consignes, qu'un plus gros salaire = plus de temps de jeu, bien réfléchir avant de sauter le pas pour un grand club)



D'accord avec toi pour les solutions sur le plan national.

Au niveau européen, il me semble primordial d'instaurer une certaine équité entre les 5-6 championnats majeurs ; en terme de fiscalité notamment. Le FPF de Platini n'est qu'une vaste arnaque destinée à flinguer les nouveaux riches puisqu'elle ne s'intéresse pas à ce qui déséquilibre fondamentalement l'équité sportive entre les championnats : j'ai nommé la dette. Soit on penche pour une DNCG européenne qui fasse respecter les mêmes règles d'endettement à tous les pays (et qui, de fait, atténuerait le handicap de départ de la France), soit on laisse tous les pays gérer leurs comptes de manière anarchique, un peu comme c'est le cas pour certains clubs espagnols (sans verser dans le cliché, mais quand même, y'a des exemples). Je penche évidemment pour la première solution. Il suffit de regarder Valence hier ou même les parcours européens de l'Atletico ces dernières saisons pour se rendre compte qu'on ne part pas avec les mêmes chances. Ces clubs, malgré leur endettement, peuvent se permettre de se renforcer qualitativement chaque année et donc, d'être compétitifs et de renforcer l'indice UEFA de leur pays. Chose difficile pour nos clubs qui ne bénéficient pas des mêmes marges de manœuvre.

Bien évidemment, ça ne réglerait pas les problèmes internes de notre championnat (formation, corporatisme... Tiens tiens, on n'est pas loin du "défiance, complexité, corporatisme" de Macron) mais pour ça, ton post donne de bonnes pistes à suivre.
Message posté par gregos77
en gros la ligue 1 est naze mais tous les ans les clubs se font piller par l'étranger?
pour assurer leur quota de nazes dans leur championnat?


J'adore la ligue 1 sauf que tout le monde a en bouche cette expression "indice UEFA de la France" alors que rien n'est fait pour le faire évoluer dans le bon sens.

Car les réformes mise en place par la LFP et la FFF ont plus nivelé le niveau de jeu du championnat vers le bas que vers le haut. Hormis 5-6 Clubs qui sauf accident sont assuré du maintien le reste lutte en premier lieu pour ne pas descendre car une rélégation est la mort du club.

Les instances ont réformés le haut du panier pensant tirer le reste vers le haut. Mais ces réformes n'ont fait que l'entrainer vers le bas. Je dis juste que sans refonte du Fair play financier (qui prend en compte les charges sociales et différents règles fiscales liés aux pays).

Le football français doit commencer par développer à minima au moins 2 divisions pro et une semi-professionnelle, qui permet de préparer les clubs de manières sereines à la professionnalisation, (pour éviter les cas du GF38 ou du Mans, voir de Luzenac.

Si le bas de la pyramide n'a pas les reins solides le haut vas se casser la gueule rapidement.
C'est tout ce que je voulais dire.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Message posté par garagnas
Mais foutez nous la paix avec l'indice UEFA de la France. Si les instances dirigeantes voualient vraiment aidé l'indice UEFA français ils auraient pris des mesures effectives pour essayer de le faire remonter, et plaider pour un véritable fair-play financier depuis longtemps.

Bizarrement le niveau des clubs français a commencé à baisser depuis le début de l'arrêt Bosmann et la création de la coupe de la ligue, pour continuer à dégringoler avec le passage avec 20 clubs. Passage qui était censé renforcer la qualité du championnat de France en augmentant l'adversité tout en diminuant le risque de relégation pour les grands clubs.

Au lieu de ça on a vu apparaitre des joueurs stéréotypés ligue 1, pour facilement les exporter sur le marché anglais à prix fort.

J'ai plus le sentiment que l'on est devenue pour les joueurs de ligue 1 la seconde anti-chambre de la PL avec le championship au lieu d'être resté le 5ème championnat majeur au niveau européen tant sur les plans sportifs, économique, spectacle proposé, et attrait médiatique...

Si on ajoute en plus le fait que depuis 20 ans (bien que ça commence à changer aujourd'hui) on a eu un cercle d'entraineur plus ou moins fermés estampillé ligue 1, qui arrivait toujours à trouver un club malgré leur bilan passé plus que moyen (relégation, ventre mou, absence de jeu,....)

Tout celà montre que l'indice UEFA, la LFP et la FFF n'en ont rien a carré surtout que t'as Canal+ ou Bein qui sont prêt à lacher plus de 600millions pour 4 saisons voir même plus avec Bein maintenant, tu te dis qu'ils vont rien faire pour améliorer la situation des clubs français en EUrope étant donné que l'argent continue de couler dans les caisses grace au droit télé.

Après j'ai peut être dit de la merde ou enfoncé des pportes ouvertes mais l'indice UEFA de la France, c'est plus une pseudo fierté de supporter et un moyen de revenue pour les clubs pour éviter de se faire emmerder par la DNCG plutot que de réaliser un bon parcours en Europe.

Par contre je pense que si l'on vraiment augmenter l'indice UEFA français il faudrait mettre en place une véritable refonte du foot français avec :

- Suppression de la coupe de la Ligue

- Ligue 1 à 18 clubs avec 2 rétrogradations + 1 Barrage

- Ligue 2 à 20 clubs avec 2 rétrogradations + 2 Barrages

- National à 24 ou 20 clubs réparties en 2 poules (Nord/Sud, les 2 premiers de chaque poule promu) pour diminuer les frais (ex Le Poirié sur vie), assurer un début de professionalisation du club (pour éviter les cas Luzenac) augmenter son attrait sur le terrain local, et attirer des sponsors régionaux plus facilement. - Arrêter d'embaucher de l'entraineur français qui n'a jamais vu plus loin que le bout de son nez et qui a un palmarès proche du néant sauf si on compte les relégations ou saisons catastrophes
- Éviter de ne former que des joueurs grands, costauds, qui pèse sur les défenses, ou des poulets sans têtes qui fonce tout droit. - Mieux professionnaliser les jeunes lors de leur formation. (Respect de l'entraineur, consignes, qu'un plus gros salaire = plus de temps de jeu, bien réfléchir avant de sauter le pas pour un grand club)


I am sorry for zeu terribeule bilan.
Moustache.
Moi, tant qu'on touche pas la taxe à 75%, ça me va.
Ben quoi, c'est cool de raquetter des millionnaires en short, et ça oblige à trouver d'autres alternatives pour être compétitifs.
Message posté par Pacoloco
Moi, tant qu'on touche pas la taxe à 75%, ça me va.
Ben quoi, c'est cool de raquetter des millionnaires en short, et ça oblige à trouver d'autres alternatives pour être compétitifs.


Désolé de t'apprendre qu'elle n'existe plus depuis le 1er janvier.
Note : 1
Message posté par Niko Pathe


Désolé de t'apprendre qu'elle n'existe plus depuis le 1er janvier.


Sans déconner ?
Tout part à vau-l'eau, ma pauvre Francine...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 12