1. // France / Monaco / So Foot 132

Jardim a voulu blesser Martial « dans sa fierté »

Modififié
1 12
« J’évoluais plutôt en défense centrale et parfois en milieu défensif, j’étais surtout un joueur d’équipe, combatif.  » Dans un entretien accordé dans le So Foot à paraître jeudi, l’entraîneur de l’AS Monaco confirme qu’il a bien joué au foot sur son île de Madère. Mais pas longtemps. Le Portugais est d’abord un entraîneur né, une profession qu’il rêvait d’embrasser dès ses 15 ans. «  Je parlais plus à mes entraîneurs qu’à mes partenaires parce que je voulais en savoir toujours plus sur le jeu  » , avoue-t-il.

Jardim revient aussi dans cette interview sur une de ses décisions les plus controversées à Monaco : la sortie d’Anthony Martial 26 minutes après son entrée en jeu à Nantes. Un choix qu’il assume et justifie. « Au bout de cinq minutes, j’ai vu qu’il n’appliquait pas les consignes que je lui avais données tout au long de la semaine. J’ai décidé de sévir et de marquer le coup. Pour lui, pour qu’il se dise "Ah, oui, il faut je me mette au travail." Le fait que la sanction soit publique l’a blessé dans sa fierté et l’a poussé à réagir de la plus belle des manières. » On connaît la suite.

Pas rancunier, il ne tient pas rigueur au Petit Journal de se moquer de son français presque tous les lundis. « Je trouve ça drôle et ça ne me dérange pas. Je pourrais fuir mes responsabilités et ne parler qu’en portugais. » Avec onze lusophones dans son effectif, il pourrait presque se le permettre.

>> Découvrez ici le menu du dernier So Foot AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SuceMaBeat Niveau : DHR
J'adore cet entraîneur qui fait quand même de bonnes choses avec un effectif particulièrement rajeuni.
Tout à fait d'acoord, ca + le quart de C1 l'an derier en tapant arsenal et la remuntada en championnat pour choper le tour préliminaire de C1! Si c'était Girard ou Galtier, il aurait déja un trophée UNFP de meilleur entraineur! Un jour ce mec sera à la tête d'un grand club ou au moins d'un effectif stable ou quittera la france (le pays qui a viré Bielsa et Ancelotti et en est fier) et peut etre que la, la majorité actuelle qui se fout de sa gueule ou du manque d'"ambition" dans son jeu reconnaitra son talent! En attendant décroches nous une coupe nationale putain!
Réussir à bosser tant bien que mal alors que Mendes arrive tous les 3 mois pour refiler ses poulains à ton directeur sportif, et en sachant pertinemment que le moindre type qui fera une saison correcte sera ailleurs la saison d'après, c'est costaud.
Et de toute façon, quand la grande majorité des consultants du paysage audiovisuel français crache sur un entraineur étranger, il y a de fortes chances que ce soit un bon.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 12