En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // La pépite du week-end
  2. //
  3. //

Januzaj, un baby Diable rouge chez les Red Devils

Ce week-end, Manchester United s’est imposé 2-0 grâce à des buts de ses cadres, Van Persie et Rooney. Pourtant, c’est un troisième joueur qui a fait vibrer les foules : un certain Adnan Januzaj, 18 ans, albano-belge, entré en jeu en seconde période.

Cela n’a pas traîné : une énorme saison avec les jeunes de Manchester United, une première apparition sur les pelouses de Premier League et les comparaisons sont déjà lancées. Ryan Giggs, Luka Modrić ou Mesut Özil, au choix. À vrai dire, si l’on devait choisir entre les trois, on dirait plutôt Özil, pour le pied gauche, d'une part, et pour la façon de se déplacer sur le terrain. Car Januzaj est gaucher. Un bon vieux milieu offensif que l’on met sur le côté, et qui adore rentrer vers l’intérieur pour frapper du gauche. Ce pied gauche, et cette technique, les vrais férus de Manchester United les ont appréciés tout au long de la saison dernière. Non pas avec le maillot de l’équipe première, mais bien avec celui de l’équipe des jeunes. Après une saison pleine, il est d’ailleurs élu, en mai 2013, « joueur de l'année de l'équipe espoirs de Manchester United » . En récompense, il est amené sur le banc par Sir Alex pour sa toute dernière apparition en tant que coach des Red Devils (WBA-United 5-5). Quelques semaines plus tard, il intègre officiellement l’équipe première, à la demande du nouveau manager, David Moyes. La nouvelle aventure de celui que l’on annonce comme un futur crack peut commencer.

Albanie ou Belgique, fais ton choix

Sur son passeport, Adnan Januzaj est déjà atypique. Il possède en effet une double nationalité belge/albanaise. Le gamin est né à Bruxelles de parents albanais du Kosovo. Mais lui n’a jamais quitté la Belgique et n’a jamais vécu au Kosovo. Néanmoins, encore aujourd’hui, il n’a pas encore choisi dans quelle équipe nationale il souhaitera évoluer. En juin dernier, Marc van Geersom, l’ancien sélectionneur des U-18, a même affirmé que Januzaj avait refusé à plusieurs reprises une convocation en équipe nationale belge, car il préfèrerait jouer pour l’Albanie. Du coup, Gianni De Biasi, le sélectionneur albanais, a assuré dans la foulée qu’il attendrait le moment opportun pour discuter avec lui et le convoquer. Une véritable bataille s’est alors engagée sur son cas, puisque Marc Wilmots, sélectionneur belge, a à son tour fait du pied au nouveau joueur de Manchester United. « Je vais bientôt lui parler et ce sera à lui de décider. Il n’a jamais joué pour les Diables rouges, même pas avec les jeunes, il a toujours refusé  » , a-t-il déclaré. Le choix du cœur, ou de la raison, en somme.

Bref, Adnan grandit donc à Bruxelles et, à l’âge de 10 ans, il signe son premier contrat avec Anderlecht. Là-bas, il impressionne dès ses premiers pas avec le maillot mauve et blanc. Il reste six ans à Anderlecht et, en mars 2011, c’est le tournant. Les émissaires de Manchester United se trouvent à une session découverte à Bruxelles et sont impressionnés par les gestes techniques de Januzaj. Ils le convainquent très vite de s’engager avec les Red Devils, qui remportent leur 19e titre de champion quelques semaines plus tard. Le jeune Albano-Belge débarque donc en Angleterre et s’intègre immédiatement à l’équipe des jeunes de United. Il inscrit son premier but face à Crewe Alexandra et, là encore, impressionne son entraîneur, Paul McGuinness, qui vante non seulement sa qualité sur la pelouse, mais aussi son comportement irréprochable en dehors du terrain. Une vraie perle, qui va monter en puissance tout au long de la saison 2011/12. Puis de la saison 2012/13, celle de la véritable explosion.

Premier but à Hong-Kong


Pourtant, ce n’était pas gagné. Car lors de sa première saison pleine à Manchester, le jeune Januzaj se blesse assez sérieusement. Il revient toutefois beaucoup plus vite que prévu et reprend sa place de titulaire au sein de l’équipe des jeunes de Manchester United. Sa saison 2012/13 est excellente, et le joueur est donc élu meilleur espoir des jeunes de United. Il gagne une convocation pour le dernier match de la saison, sur la pelouse de West Brom, un peu comme si Sir Alex souhaitait signifier à son successeur : « Ce petit jeune, il va falloir miser sur lui. » Message reçu. Dès son arrivée, David Moyes l’intègre à l’équipe première. Et Januzaj ne met que quelques semaines à se mettre en évidence. En plein milieu de l’été, il participe à la victoire de Manchester United face à Kitchee (2-5), lors d’un amical disputé à Hong Kong. Le milieu de terrain inscrit, de la tête, le quatrième but des Red Devils et reçoit les louanges de la presse anglaise.

Le 11 août 2013, Januzaj fait ses grands débuts officiels avec Manchester United, en entrant en jeu à la place de Robin van Persie lors du Community Shield face à Wigan, remporté 2-0 par les Red Devils. Hier, le joueur a donc goûté pour la première fois à la Premier League, en disputant 25 minutes contre Crystal Palace, avec le numéro 44 sur les épaules. « J’ai trouvé que Januzaj a été très bon. Je l’ai félicité dans les vestiaires, je suis vraiment heureux de l’avoir parmi nous  » , a affirmé David Moyes au terme du match. « Je veux jouer plus de matchs et j’espère avoir une autre chance de jouer pour l’équipe première. Si c’est le cas, je donnerai tout pour le club » , a rétorqué le joueur. De belles promesses, de part et d’autre. Ne reste plus qu’à prouver que le minot est à la hauteur de ces attentes. On a toute la saison pour le découvrir.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3